s
19 708 Pages

Aldo Protti (Cremona, 19 juillet 1920 - Cremona, 10 août 1995) Ce fut un baryton italien.

biographie

Commencer à se faire connaître au cours de la Guerre mondiale participant au programme radio « Heure du soldat », ceEIAR consacré aux forces armées. Il est alors un bénévole République sociale italienne en Garde nationale républicaine[1]. Après la guerre, il a assisté à la Conservatoire de Parme et en 1948 il a remporté le concours national de chant tenue à Bologne dall 'ENAL.

Le premier a eu lieu à 9 Octobre, 1948 Théâtre Pergolesi à Jesi, où elle a joué comme le protagoniste Le Barbier de Séville. En Avril 1950, il a fait ses débuts à Teatro alla Scala de Milan en Aida[2], à partir d'une carrière internationale qui apportera dans les théâtres les plus importantes du monde.

En plus de la présence fréquente à La Scala pour tous la cinquantaine, particulièrement réussi est la collaboration avec Herbert von Karajan un Staatsoper de Vienne, où il est constamment présent dans environ 380 1957-1973 performances.[2]. Il semble également Chicago et Amérique du Sud (Caracas, Buenos Aires). En 1961, il a participé à la deuxième tournée des artistes d'opéra italiens Japon, dont il y a des enregistrements vidéo des Rigoletto, Aida, Andrea Chénier et clowns.[2].

Il est également important de la collaboration avec le RAI, édition télévisée Rigoletto de 1955, sous la direction de Franco Enriquez, plusieurs enregistrements radio: La forza del destino, Falstaff (Ford) Francesca da Rimini, Le Hollandais volant, La Fiancée de Corinthe de Pietro Canonica, La Mort de Danton de Gottfried von Einem, Genoveva de Schumann. Il effectue également l 'art oratoire La résurrection du Christ de Lorenzo Perosi.

Il arrive en retard en 1985 Rigoletto un métropolitain de New-York, avec lequel il fait un tour de grand succès dans États.

Le congé de la scène se produit dans 1989 avec une récitation Nabucco à Roncole Verdi, en face de la maison où la maître, dans le Verdianeum festival qui avait contribué à l'organisation. Il continue à jouer et enseigner chaque dernière apparition publique en 1995, lorsqu'il reçoit le prix Caruso Lastra a Signa. En 2010, la ville de Crémone dédié une rue[3].

Protti habillé les personnages d'une cinquantaine d'oeuvres, avec une préférence pour le répertoire Verdi; et aussi il était une activité de concert remarquable. Les travaux ont été principalement réalisé Rigoletto, interprété quatre cent vingt-cinq fois[2].

Discographie

Gravure dans l'étude

questions en direct

  • Fernando Cortez, Naples 1951 avec Renata Tebaldi, Gino Penno, Italo Tajo, dir. Carlo Maria Giulini - ed. Hardy Classique / IDIS
  • Aroldo, Florence 1953, avec Antonietta Stella, Gino Penno, dir. Tullio Serafin - ed. Melodram / Walhall
  • Falstaff (Ford), RAI-Milan en 1953, avec Giuseppe Taddei, Anna Maria Rovere, Anna Maria Canali, Rosanna Carteri, Nicola Monti, dir. Mario Rossi - ed. GOP
  • La forza del destino, Florence 1953, avec Renata Tebaldi, Mario Del Monaco, Cesare Siepi, Dir. Dimitri Mitropoulos - ed. Foyer / Archipel
  • La forza del destino, La Scala en 1955, avec Renata Tebaldi, Giuseppe Di Stefano, Giuseppe Modesti, Dir. Antonino Votto - ed. CLS / Andromède
  • Andrea Chenier, La Scala en 1955, avec Maria Callas, . Mario Del Monaco, Dir Antonino Votto - ed. Cetra / Melodram / Golden Melodram
  • Rigoletto, Caracas 1956 Gianna D'Angelo, Mario Filippeschi, Dir Rios Reyna -. Éd. GOP
  • La forza del destino, Rome-RAI 1957, Anita Cerquetti, Pier Miranda Ferraro, Boris Christoff, Dir. Nino Sanzogno - ed. Myto / Bongiovanni
  • La forza del destino, Cologne 1957, Giuseppe Di Stefano, Leyla Gencer, . Cesare Siepi, Dir Antonino Votto - ed. Phoenix / Myto
  • Il Trovatore, Naples 1957, Mario Filippeschi, Antonietta Stella, Fedora Barbieri, Plinio Clabassi, dir. Franco Capuana - ed. Bongiovanni
  • clowns, La Scala en 1957, avec Giuseppe Di Stefano, Clara Petrella, Enzo Sordello, Dir Nino Sanzogno -. Éd. Cetra / Mouvement Musique
  • les puritains, Trieste 1957, Virginia Zeani, Mario Filippeschi, Vito Susca, Dir Francesco Molinari Pradelli -. Éd. Bongiovanni
  • Le Barbier de Séville, Napoli 1958 Alfredo Kraus, Renata Scotto, Carlo Badioli, Enrico Campi, Dir. Vincenzo Bellezza - ed. Bongiovanni
  • Francesca da Rimini, RAI-Rome 1958 Ilva Ligabue, Mirto Picchi, Piero De Palma, dir. Nino Sanzogno - ed. Répartition Lyric
  • Les Vêpres siciliennes, Trieste 1959 Margherita Roberti, Pier Miranda Ferraro, Plinio Clabassi, dir. Antonino Votto - ed. Bongiovanni
  • La Gioconda, Buenos Aires 1960, Lucilla Udovich, Flaviano Labò, Mignon Dunn, Norman Scott, dir. Carlo Felice Cillario ed. Opera Lovers / FLOWERS (MP3)
  • Rigoletto, Trieste 1961 avec Alfredo Kraus, Gianna D'Angelo, Giorgio Tadeo, Bruna Ronchini, Dir Francesco Molinari Pradelli -. Éd. Mouvement Musique
  • Rigoletto (DVD) Tokio 1961, avec Gabriella Tucci, Gianni Poggi, Paolo Washington, Anna Di Stasio, Dir. Arturo Basile - ed. VAI
  • clowns (DVD), Tokyo, 1961, avec Mario Del Monaco, Gabriella Tucci, Attilio D'Orazi, Dir Giuseppe Morelli -. Éd. VAI
  • Aida (DVD), Tokyo, 1961, avec Gabriella Tucci, Mario Del Monaco, Giulietta Simionato, Paolo Washington, Dir Franco Capuana -. Éd. VAI
  • Andrea Chénier (DVD), Tokyo, 1961, avec Mario del Monaco, Renata Tebaldi, Dir Franco Capuana -. Éd. VAI
  • Tosca, Vienne 1962 avec Floriana Cavalli, Dimiter Usunow, Dir Herbert von Karajan -. Éd. Arkadia
  • Don Carlo, Buenos Aires 1962, avec Giuseppe Zampieri, Jerome Hines, Regina Resnik, Susana Rouco, dir. Fernando Previtali - ed. vivre scène
  • Afrique, Naples 1963, Antonietta Stella, Nicola Nikoloff, Plinio Clabassi, dir. Franco Capuana - ed. Melodram
  • les puritains, Catane 1968 avec Gabriella Tucci, Luciano Pavarotti, Ruggero Raimondi, Dir Argeo Quadri -. Éd. Blue Note / Musique Papillon
  • Aida, Venise 1970 avec Gabriella Tucci, Flaviano Labò, Fiorenza Cossotto, Ivo Vinco, dir. Fernando Previtali - ed. Musiques du monde
  • Tosca, FAENZA 1972 (complexes de Bologne Théâtre municipal), Avec Magda Olivero, Giuseppe Giacomini, dir. Ino Savini - ed. Bongiovanni / GOP / Arkadia
  • Tosca, Gênes 1975 avec Magda Olivero, Gianfranco Cecchele, dir. Francesco Molinari Pradelli - ed. gala

Prix ​​et distinctions

  • 1960 "Viotti d'Oro"
  • 1963 "Golden Gazzotti"
  • 1967 "Golden Stage"

notes

  1. ^ La Stampa - Massacre de l'histoire de l'enquête Lys Colle
  2. ^ à b c autobiographie, operaclick.com. Récupéré le 02/05/2011.
  3. ^ Le dévouement à Protti d'une route à Crémone a fait l'objet de discussions entre le 2005 et 2010, en raison d'un passé présumé dans brigade noire qui le voyait, en même temps que la milice fasciste, le protagoniste de raids contre les partisans dans les vallées autour de Val Susa. Les reconstitutions de son passé ne sont pas, cependant, été jugés et une route, il avait droit à l'avis unanime de la commission des noms de lieu Cremona. ( Silvia Galli, Fasciste, mais de renommée mondiale baryton - Une façon d'Aldo Protti, en Corriere della Sera, 4 février 2010. Récupéré le 07/08/2010 (Déposé par 'URL d'origine pré 01/01/2016).)

bibliographie

  • J.B. Steane, Grove Musique en ligne, Oxford University Press, 2008

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR2657453 · LCCN: (FRn83159979 · ISNI: (FR0000 0001 1020 1197 · BNF: (FRcb138987042 (Date)