s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche de la galerie comme un élément de liaison rampes de escaliers, voir atterrissage.
galerie
Vue du balcon Santa Maria del Fiore, Florence

la galerie Il est un élément architectural typique des bâtiments qui se développent en hauteur considérablement, comme cela peut être cathédrales, tours, etc. Elle consiste en un passage approché à un mur d'un bâtiment, le plus souvent sur le côté extérieur (bien que dans églises souvent il y a aussi une galerie interne), avec balustrade, un balustrade ou balustrade protection. précurseur balcon, Il sert à tourner autour du bâtiment, afin de recréer l'extérieur, pour profiter de la vue.

La galerie est non seulement utilisé comme un élément architectural, mais est également utilisé dans la fortification des murs d'une ville ou une forteresse. Très souvent, appuyé contre les murs, ils ont été construits de balcons en pierre ou en bois, dont les soldats pouvaient garder les fortifications et les archers peuvent tirer des flèches sur les assiégeants.

Nell 'bâtiment résidentiel la balcon maisons (Aussi appelé balustrade) Représente un type particulier d'appartements dans lesquels les galeries sont utilisés comme des espaces communs pour l'accès aux différents chambres ou, dans le cas d'un condominium, l'individu unités de logement.

étymologie

Comme discuté origine, le mot galerie Il a été comparé à l'extrémité inférieure latin ballatorium (modification betacistica de vallatorium), Pris à son tour du verbe Vallare, signifier ceindre, retrancher, fortifier (Avec palissades, clôtures, comme en témoigne latin vallus, ou palissade, clôture, rempart). Cette étymologie fait clairement allusion à la composition architecturale de la galerie, où la clôture en question est rien de plus que le parapet qui entoure le passage.

Cependant, il y a une autre hypothèse sur l'origine de ce terme, tirée linguiste et philologue Bruno Migliorini. Selon Migliorini, le terme ballatorium Il résulte d'une popularisation du nom bellatorium, doit être compris dans le sens de galerie lutte contre (à partir de latin bellatorius, littéralement guerre, combat)[1], ainsi qu'il ressort de certains textes médiévaux. Dans ce cas, l'atterrissage semble un élément architectural né dans le domaine de la guerre (pour la défense des forts), puis élargi dans un second temps, à d'autres domaines de l'architecture.

notes

bibliographie

  • Pierluigi De Vecchi, Elda Cerchiari, art temps, Milan, Bompiani, 1999 ISBN 978-88-451-7107-9.
  • Carlo Bertelli, Giuliano Briganti, Antonio Giuliano, Histoire de l'art italien, Electa-Bruno Mondadori, Milano 1990

Articles connexes

  • balustrade
  • Insula

D'autres projets

liens externes