s
19 708 Pages

Pietro Granetto (Châteauneuf-sur-Isère, 1550 à propos - Bourg-en-Bresse, 1613) Ce fut un avocat et écrivain français.

biographie

Aussi appelé Pierre de Granet, fils d'Antoine-Louis Granet Granetto de Rochebaudin Baron était le cousin de White Granetto Carmagnola qui a épousé Théodore Cavassa[1] (Mort 1524). Francesco Agostino De l'église l'a appelé "Pietro Granetto Delfinengo", tandis que Joseph St. John Manuel "senescalco" de Gabriele de Saluzzo, dernier seigneur de Marquis de Saluzzo. Il était Costigliole monsieur, Osasio et Painessuyt. En 1595, il fut le premier président de la cour de Saluzzo, en 1600 était le conseiller royal au Parlement Grenoble, alors président du parlement Bourg en Bresse où il y a encore une rue qui lui est dédiée. En 1588, il a acheté un morceau de rivalité Costigliole Saluzzo par Giovanni Gioffredo Costanzia revendra en 1602 à Francesco Castiglione et Lodovico Dalla Chiesa, Le sénateur et conseiller du duc Charles-Emmanuel Ier.

avocat notaire et a été l'auteur d'un rapport historique de Piémont: Stylus regius Galliarum iuridicus olim Salucianis præscriptus. Burgi Sebusianorum (Bourg en Bresse), Jean Tainturier, 1630. Il a épousé MERAUDE de Vachon[2] Louis et avait deux enfants qui était magistrat et Anna qui a épousé Melchior de La Poype seigneur de Saint-Julin, de Crémieu et Montagnieu, capitaine dans les troupes françaises François de Bonne (1543-1626) dans la guerre pour la domination du marquis de Saluzzo

Depuis la volonté de son père[3] 1522, nous apprenons que la branche du Granet-Granetto qui a appartenu à Pietro Granetto est descendu de Jehan de Granet Grauves qui en 1320 possédait un fief à la Montegrimaux champagne. Parmi les personnages de la même famille[4] rappelez-vous: le vrai juge et délégué syndical de Toulon Marc Antoine de Granet (1741-1827) et l'historien Alfred François Nettement

Il portait une arme: « D'azur, le lion d'or »[5]

Sources et Bibliographie

  • Testament de Antoine Louis Granet, fils de Gonon Granet de Champcella, 1522
  • Francesco Agostino Della Chiesa, « Couronne de Savoie, ou les deux provinces rapportent les valeurs mobilières et qui lui appartiennent » Cuneo 1655-1657
  • Samuel Guichenon, "Histoire de Bresse et de Bugey", 1650
  • Jacques Le Long, "Bibliothèque historique de la France: le catalogue de Contenant Tous Les Tant que, Ouvrages Manuscrits ici traitent Imprimez de l'histoire de Roïaume CE" Charles Osmont, 1719
  • Pierre-Jacques Brillon, "Dictionnaire de la jurisprudence", les jugements ET 1727
  • Eusèbe de Laurière, France, Bréquigny, "Ordonnances des rois de France de la troisième course, par ordre chronologique recueillies" De l'Imprimerie royale, 1745
  • François-Alexandre Aubert de La Chesnaye des Bois - Dictionnaire de la Noblesse, les généalogies, Contenant 1770
  • Revel-Charles Usages des pays de Bresse, Bugey et Gex, their, stil ET statuts éditions, fêtes Divisés en deux, par Me Charles Revel., J.-B. Besson, 1775
  • Delfino muletti, Carlo muletti « Souvenirs historiques et diplomatiques appartenant à la ville et le marquis de Saluzzo » Lobetti-Bodoni, 1830
  • Historiae Patriae Monumenta, vol. I, III, E. Regio, 1840
  • Le marquis de Magny - Livre d'or de la Noblesse, 1846 
  • Joseph St. John Manuel, "Mémoires historiques de Dronero et Maira" 1868 Vallée
  • Carrone de Saint-Thomas (Happy) Les arbres généalogiques de la Maison Royale de Savoie - 1837
  • Alexandre Fauché-Prunelle, « Essai sur les institutions anciennes des OU populaires autonomes Alpes-cottiennes briançonnaises: AUGMENTE de Recherche sur their ancien état et sociale politique, sur les Libertés et les institutions du Dauphiné Principales, sur several Que AINSI les points de l'histoire de tHIS provinces », C. Vellot, 1856
  • Jules Baux, "Histoire de l'Eglise de Brou" F. Martin-Bottier, 1862
  • Gustave de Rivoire de La Batie - Armorial du Dauphiné 1867
  • Edmond Mesnil du Révérend, Philibert Collet Armorial de Bresse historique - 1872
  • François de Bonne Lesdiguières (duc de) François de Bonne (Duc), "et de Actes du Connétable Lesdiguières correspondance", E. Allier, Imprimeur, 1878
  • Georges Vallier, Gustave Vallier, "Inscriptions campanaires du Département de l'Isère", P. Hoffmann, 1886
  • « Miscellanées de l'histoire italienne », Députation royale de la maison de l'histoire, supra R. Députation étudier l'histoire de la patrie pour les anciennes provinces et Lombardie subalpin R. Députation de la maison de l'histoire, Imprimerie royale, 1887
  • François de La Poype (comte de Serrières.), "Des archives Inventaire-sommaire de la maison Anciennes de la Poype-Serrières de la 1741 à postérieurement", Drevet, 1888
  • Domenico Chiattone, "Petite archive historique de « vieux marquis de Saluzzo", Volume 1-1901
  • Carlo Evasio Patrucco, "L'histoire dans la légende Griselda", 1901
  • Faustino Curlo, "Histoire de la famille Cavassa Carmagnola et Saluzzo", 1904
  • "Bulletin de la Société, Etudes Vaudoises 37-43 Editions", Tip.subalpina 1916
  • Noemi HISTOIRE Gabrielli-LOCAL - MARCHESATO SALUZZO - 1973
  • "Dans l'Ain Justice sous l'Ancien Régime: de la répertoire numérique B départmentales des série Archives de l'Ain Présentation générale Province de Bresse par Paul Cattin." Départmentales Archives de l'Ain, 1993
  • Denise Turrel, "Villes rattachées, reconfigurées Villes-XVI e" Maison de XXe siècles des sciences de l'homme de "Villes et Territoires", 2003
  • Luisa Clotilde Gentile, « Héraldique SALUZZESE: le Moyen Age », Société pour les études archéologiques et historiques et artistiques de la province de Cuneo, 2004
  • Rinaldo Comba, « Ludwig II Marquis de Saluzzo. Chef, homme d'État et mécène (1475-1504), Soc. Hist études. Archéologique, 2005

notes

  1. ^ Teodoro Cavassa Il était le frère du fils de John Galeazzo Cavassa Vicaire général du Marquis de Saluzzo, antérieur à Louis II de Saluzzo et après à Marguerite de Foix.
  2. ^ MERAUDE de Vachon était la fille de François de Vachon et Anne de Rabot, son père était seigneur de La Roche puis Belmont, avocat au Parlement de Grenoble, Président de la Chambre des Comptes Savoie et du Piémont en 1540 et vice-président en 1578 Parlemento dauphinois. Son frère ARTUS de Vachon Il était le mari du neveu de Honorade Prunier ARTUS de Prunier, seigneur de Saint André et Virieu, Président du Parlement de Grenoble et marié en 1572 avec Honorate de Simiane.
  3. ^ Testament de Antoine Louis Granet 24 Août 1522
  4. ^ "Marc Antoine Généalogie de de Granet, sur trente six basée actes Chez M destitue originaux, Guyot, à Paris notariaux" Le Marquis de Magny - Livre d'or de la Noblesse, 1846
  5. ^ Hozier, Charles-René d « (1640-1732) - Armorial général de France, Federico Bona Honor identités couleur. Le Blasonario des familles piémontaises et subalpin Centre d'études piémontaises - 2010