s
19 708 Pages

Hiro G2H
description
type bombardier
avion de reconnaissance
équipage 6/7
fabricant Japon Onzième Naval Air technique Arsenal
Japon Mitsubishi
Date premier vol mai 1933
Date d'entrée en service avril 1936
retrait Date du service premier une quarantaine d'années
l'utilisateur principal Japon Dai-Nippon Teikoku Kaigun Koku Hombu
Les échantillons 8
Les dimensions et poids
longueur 20h15 m
envergure 31,68 m
hauteur 6,28 m
surface de l'aile 140,0 m²
charge alaire 78,5 kg / m²
poids à vide 7567 kg
poids de charge 11 000 kg
propulsion
moteur 2 Hiro type 94
18 cylindres en W liquide refroidi
puissance 1 180 hp (880 kW) chacune
performance
vitesse de pointe 244 km / h (132 kt) 1000 m (3280 ft)
Vitesse de croisière 167 kmh (90 kt)
Vitesse d'escalade à 3000 m (9, 843 pi) à 9 min 30 s
autonomie 2000-2884 km (1080-1557 NMI)
tangent 5130 m (16 830 ft)
armement
Mitrailleuses 4 calibre 7,7 mm
bombes 6 250 kg ou
4 400 kg d'attaques underwing
notes données relatives à la version G2H1

Les données sont extraites de Avions japonais 1910-1941[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'Hiro G2H (?), aussi appelé avions Hiro d'une attaque bimoteur basé sur le sol pour le type de marine 95 (九五 式 陸上 攻 撃 機?) selon Code "Long", était bombardier/avion de reconnaissance longue portée à aile médiatique développé Japon dall 'Onzième Naval Air technique Arsenal de Hiro en une trentaine d'années, construit à partir des mêmes échantillons (six) et de Mitsubishi Jukogyo (2 copies) et utilisés dans la Dai-Nippon Teikoku Kaigun Koku Hombu, la service aéronautique de Marine impériale japonaise.

Historique du projet

Au début des années trente, la marine impériale japonaise a commencé un programme de modernisation de sa flotte dénommé « programme expérimental 7-Shi », dans lequel plusieurs spécifications ont été émises en favorisant le développement de nouveaux des avions de combat, bombardiers en piqué, bombardiers lance-torpilles, hydroéclaireurs bombardiers et terrestres.[2]

Le bureau de la conception aéronautique navale de l'Arsenal onzième technique Hiro a décidé de proposer un nouveau modèle pour répondre à ce besoin. Le projet, mis au point par un groupe de travail dirigé par l'ingénieur en chef Kaigun Shōsa (Grade équivalent Capitaine de corvette) Juin Okamura[2], Il était lié à un gros avion monoplan à une aile moyenne sauter entraîné par deux moteurs Hiro type 94 18 cylindres en W liquide refroidi à partir de 1 180 hp (880 kW) Chaque (décollage).[1]

la prototype Il a été construit en 1933, mais le premier test est venu alourdi par la faiblesse structurelle. Néanmoins, le programme de développement a été encouragé et le modèle a été accepté et a commencé à la production de masse.

Les échantillons subis au service des non-fiabilité congénitale des moteurs, ce qui a compromis l'opération et qui ont limité la production finale seulement huit unités, y compris prototype. Le développement du modèle a été coûteuse en termes humains et économiques et G2H ne se passe pas comme prévu. Néanmoins, l'expérience acquise dans la formation des équipages et la gestion des avions prouvé précieux pour les unités aériennes du Imperiale Merina qui réutilisé au cours de la guerre du Pacifique.

histoire opérationnelle

Sauf un spécimen perdu dans un accident, le G2H restant ont été utilisés au cours des premières étapes de la Seconde Guerre sino-japonaise dans les opérations sur le territoire chinois. En 1937, un incendie développé sur la base aérienne située sur 'Jeju Island détruit cinq avions stationné à l'aéroport.

utilisateurs

Japon Japon
  • Dai-Nippon Teikoku Kaigun Koku Hombu

notes

  1. ^ à b Mikesh et Abe 1990, p. 101.
  2. ^ à b Rickard.

bibliographie

  • (FR) L'encyclopédie illustrée des aéronefs (Partie travail 1982-1985), Orbis Publishing, 1985 AIE.
  • (FR) René J. Francillion, Avions japonais de la guerre du Pacifique, 2e édition, Londres, Putnam Company Ltd., 1979 [1970], ISBN 0-370-30251-6.
  • (FR) William Green, Les avions de guerre de la Seconde Guerre mondiale, Volume Trois: Fighters, 7 impression, Londres, Macdonald Co. (Publishers) Ltd., 1973 [1961], ISBN 0-356-01447-9.
  • (FR) Robert C. Mikesh, Shorzoe Abe, Avions japonais 1910-1941, Londres, Putnam Aeronautical Books, 1990 ISBN 0-85177-840-2.

liens externes