s
19 708 Pages

Farman F.420
Farman F.420.jpg
description
type bombardier-scout
équipage 3
fabricant France Farman
Date premier vol 18 juin 1934
Les échantillons 2
Les dimensions et poids
longueur 14,50 m
envergure m 22,00
hauteur 3,50 m
surface de l'aile 69,0 m²
poids à vide 3800 kg
poids de charge 6900 kg
propulsion
moteur 2 radial Gnome-Rhône 14Kdrs
puissance 740 hp (550 kW) chacune
performance
vitesse de pointe 350 km / h (189 kt) À 4000 m (13 000 ft)
autonomie 1000 km (540 NMI)
tangent 7500 m (24,606 ft)

Les données sont extraites de Les Farman avions[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

la Farman F.420 était bombardier bimoteur moyen lumineux aile basse développé par français Société des Henri avions Maurice Farman à la fin une trentaine d'années et encore à l'étape de prototype.

Soumise à l'évaluation des autorités militaires françaises, il n'a pas réussi à fournir une performance satisfaisante et son développement a été interrompu.

Historique du projet

Avec la création en France de la Force force armée Indépendants, des théories ont été transposés exprimées par 'italien Giulio Douhet sur l'attribution d'un aéronef polyvalent capable d'effectuer des missions de bombardement de jour et de nuit ou reconnaissance à longue portée. Un modèle similaire, en raison de sa grande vitesse et de l'équipement pour la guerre basée sur une charge cohérente des bombes et protégées de tous les côtés par de nombreux postes de travail équipés de mitrailleuses de la défense, aurait garanti une suprématie tactique reléguant l'armée et de la marine dans des fonctions défensives principalement . Sur la base de ces exigences, 1928 la Service technique Aéronautique (STAE) a publié les spécifications pour la fourniture d'un avion de combat polyvalent appelé M4, mais en Octobre 1933, le ministère de l'Air a remplacé les spécifications de 1930 avec d'autres, plus récentes, visant à un avion multi-rôle, la BCR (Bombardement, Chasse, reconnaissance), ou bombardier, chasse, scout.

Pour répondre à ces services techniques spécifiques de neuf entreprises nationales ont commencé à élaborer des projets à cet effet, qui a finalement pris forme en huit modèles, dont quatre ont été jugées d'intérêt pour les chefs de la nouvelle armée de l'air, les Bréguet 460, le Farman F.420, la Bloch MB 130 et, le, a terminé in extremis Potez 540.[1]

Le bureau technique de Farman a élaboré un plan pour un avion bimoteur, avec voilage aile en bois monoplan à haute positionné sur le fuselage.

la prototype Il a été volé pour la première fois 18 Juin 1934, aux commandes de la pilote d'essai société André Salel ingénieur Roger accompagné de Robin. Au cours du deuxième vol d'essai, fabriqués à partir de la même équipe, il y avait un incendie sur l'aile causée par un retour de flamme de l'un des deux moteurs. Lorsque les flammes se sont propagées sur le fuselage, les deux hommes ont tenté de fuir en sautant avec parachute, découvrir trop tard que la taille de la porte latérale était trop petit pour pouvoir passer équipé de la sécurité que l'équipement; est resté à bord ne pouvait pas éviter l'accident est resté tué dans l'accident.[1]

Le Farman a alors commencé la construction d'un second modèle, qui a adopté quelques différences par rapport à la conception originale pour éviter la répétition du problème. L 'échappement le moteur a été modifié en dirigeant l'émission des gaz vers le haut, l'intégration de l'étage de l'aile avec une protection métallique sur airfoil pour le protéger contre la surchauffe, il a été agrandi la porte d'accès latéral, et a été également modifié la conception de la tourelle à la disposition du mitrailleur placé sur le nez de l'avion. Dans cette configuration, en 1935 L'appareil a été testé par un pilote envoyé par le ministère de l'Air directement Villacoublay, Cependant, il n'a manifesté aucun intérêt de la part des autorités militaires de ne pas signer un nouveau contrat d'approvisionnement, a conduit l'entreprise à abandonner tout autre développement.[1]

utilisateurs

France France
  • Armée de l'Air

notes

  1. ^ à b c Liron 1984, pp. 230-1.

bibliographie

  • (FR) J.L. Liron, Les Farman avions, Paris, Éditions Larivère, 1984.

liens externes