s
19 708 Pages

Häfeli DH-5
Häfeli DH-5 vu de above.jpg
Le DH-5 présenté à la Flieger-Flab-Museum Dübendorf.
description
type avion de reconnaissance
équipage 2
concepteur Août Häfeli
fabricant Suisse EKW
Date premier vol 1919
Date d'entrée en service 1922
retrait Date du service juin 1940
l'utilisateur principal Suisse Armée suisse
Les échantillons 80
Les dimensions et poids
longueur 7,60 m
envergure 12,50 m
hauteur 3,10 m
surface de l'aile 31,40 m²
poids à vide 859 kg
poids maximum au décollage 1 271 kg
propulsion
moteur un LFW III
puissance 220 hp (164 kW)
performance
vitesse de pointe 180 km / h
autonomie 480 km
tangent 5600 m
armement
Mitrailleuses un battant, un pivotement arrière
notes Les données se réfèrent à la version DH-5A

Les données sont extraites de:
L'encyclopédie illustrée des aéronefs (Partie travail 1982-1985)[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'Häfeli DH-5 était avion de reconnaissance un seul moteur, et deux places biplan, développé par 'compagnie d'aviation Suisse Eidgenössischen Konstruktionswerkstätten (EKW) à la fin dix ans la XX siècle.

Conçu par l'ingénieur Août Häfeli, Il a été adopté par 'Armée suisse pour la composante de l'air, de l'aviation des troupes, qui reste en service, dans les échantillons mis à jour, jusqu'à 1940.

technique

Le Häfeli DH-5 était un cadre d'avions, pour le moment, un seul moteur conventionnel, dans une configuration de tracteur et biplan à deux places, fait avec structure en bois recouverte par la toile, qui est restée la conception originale presque inchangée dans toutes les versions construit.

la fuselage, fait avec structure en bois, il mélange les deux cockpits ouvert séparé pour deux membres de l'équipage, l'avant, placé entre les ailes, destiné à pilote et l'observateur arrière / tireur. fini arrière dans un Archerie mono classiquedérive avec barre couvert de toile peinte.

la voilage C'était un peu biplan mise à l'échelle positive avec l'aile supérieure et inférieure, de conception différente, le premier, le seul à intégrer ailerons, fortement chanfreinées au centre pour permettre l'accès au lieu de pilotage. Ils sont reliés entre eux par une double paire, un de chaque côté, de montants interalari externe et inclinée, plus un ensemble de montants intérieurs fixés sur le tronc central aile supérieure du fuselage, une solution qui a permis le démontage du vitrage pour faciliter le stockage dans un espace réduit, le tout étant intégré par liens oblique par rapport à X. câble Steel.

la train d'atterrissage Il était simple bicyclo avant, comme axe rigide et amorti, placé sous le fuselage à la hauteur de l'aile inférieure, intégré à l'arrière par un sabot de support amortis également placée sous la queue.

Propulsion a été fournie par un moteur Swiss Design, développé par Suisse Locomotive et Machine Works, architecture moteur 8 cylindres en V et Refroidissement liquide placé à l'avant pointe du fuselage et couplé à un 'hélice deux lames en bois hauteur fixe. Selon la version, il était équipé d'un LFW Le 180 PS, ou un LFW II de PS 200 ou un LFW III 220 PS, avec une augmentation conséquente de la performance, le tout combiné à un radiateur lieu de type annulaire juste derrière l'hélice.

L'armement se composait d'un mitrailleuse positionné dans la chasse, combiné avec un dispositif de synchronisation qui a permis au pilote de tourner sans conséquence par le biais du disque de l'hélice, et un (ou couplé selon les sources) monté sur un support pivotant à l'anneau arrière de l'habitacle.

histoire opérationnelle

Häfeli DH-5
un Caudron C.59 avec marques de civils Suisse CH-125 et, au deuxième étage, une Häfeli DH-5 des troupes de l'aviation de l'armée suisse.

Des copies du premier lot de 39 unités, numéros de série 402 à 440,[2] Ils ont commencé à être livrés aux escadrons de la force aérienne de mai 1922[3], dont huit en charge l'escadron aviation 17[4][5], à laquelle 20 échantillons MV suivi par d'autres en 1924, et une autre 20 dans la version DH-5A (MV 5a) en 1929.[6] La plus longue en reste organique jusqu'au 8 Juin 1940.[3]

versions

DH-5
aussi appelé MV, premier équipé d'une version lancée pour la production de masse, moteur 8 cylindres en V Refroidissement liquide LFW I (PS 180) ou LFW II (PS 200) et réalisée dans 59 spécimens.[2]
DH-5A
aussi appelé MV-1, le développement, la version équipée d'un moteur V8 LFW III 220 hp (164 kW) Refroidi par liquide. Les spécimens encore dans des conditions de vol ont été modifiées à Thoune en 1932, en mettant les voiles, l'équipement avec Handley Page ailettes sur le bord d'attaque des ailes et la cellule pour permettre aux membres de l'équipage à porter parachute.[7]
DH-5X
aussi appelé M Va, seul spécimen de équipé d'une puissance moteur Hispano-Suiza HS-42 (8Fb) importé de France, pas commencé à la production de masse en raison de la non-disponibilité des moteurs, exemplaires perdus par accident en 1933.[8]

utilisateurs

Suisse Suisse
  • Les troupes de l'aviation de l'armée suisse

notes

  1. ^ Orbis 1985.
  2. ^ à b Häfeli DH-5 (MV).
  3. ^ à b (FR) Christoph Kugler, Haefeli DH5 Fleetlist, sur Photos d'avions de la Suisse, http://www.airpic.ch/. Récupéré le 5 Avril, 2014.
  4. ^ Aviation Escadron 17, sur Swiss Air Force, http://www.lw.admin.ch/internet/luftwaffe/it/home.html. Récupéré le 5 Avril, 2014.
  5. ^ (DE) Die Chronik der Fliegerstaffel 17, sur Schweizer Luftwaffe, http://www.lw.admin.ch/internet/luftwaffe/de/home.html. Récupéré le 5 Avril, 2014.
  6. ^ (DE) Häfeli - Immatrikulation, sur old.hermannkeist.ch, http://old.hermannkeist.ch/. Récupéré le 5 Avril, 2014.
  7. ^ Häfeli DH-5 (MV-1).
  8. ^ Häfeli DH-5 (M Va).

bibliographie

  • (FR) L'encyclopédie illustrée des aéronefs (Partie travail 1982-1985), Orbis Publishing, 1985.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Häfeli DH-5

liens externes