s
19 708 Pages

Airco DH.12 Bomber Day
description
type bombardier
équipage 3
concepteur Geoffrey de Havilland
fabricant Royaume-Uni Airco
Les échantillons personne
développé par de Havilland DH.11 Oxford

[citation nécessaire]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'Airco DH.12 Bomber Day était bombardier biplan bimoteur développé par britannique Airco la fin décennie du XXe siècle et est resté dans les étapes de la planification.

Conçu pour remplacer le bombardier obsolète Airco DH.10, Il a été conçu pour être équipé d'une paire de moteurs radial Dragonfly ABC, mais il a prouvé pas à la tâche de son développement a été abandonné.

Historique du projet

Dans les dix dernières années, le 'Aircraft Manufacturing Company all'Airco a commandé un nouveau bombardier biplan jour destiné à détecter les services d'exploitation de Royal Air Force (RAF) DH.10 le modèle précédent. Parmi les demandes spécifiques, il avait la nouvelle utilisation du moteur 9 cylindres ABC Dragonfly radiale, que les spécifications de conception excellente promis performances suffisantes pour être mis en service en grand nombre par les autorités militaires britanniques.

Le projet a été attribué à Geoffrey de Havilland qui a développé deux projets parallèles, DH.11 Oxford et Bomber Day DH.12, qui a partagé une bonne partie des composants entièrement en bois, de fuselage Longue fini et peut offrir un grand champ de canonniers à bord.[1] La différence la plus évidente entre les deux modèles est le placement du milieu supérieur mitrailleur position ouverte, dans le premier derrière la bord de fuite l'aile supérieure, à la deuxième déplacé vers l'avant entre le longerons de celui-ci. La variante introduite dans DH.12 offrirait une meilleure visibilité, cependant, la protection au pointeur de la charge des attaques arrière et ventrale.[2]

la prototype le DH.11 a été volé pour la première fois en Janvier 1919 mais le moteur si avéré extrêmement déficient et en dessous des promesses spécifiques. L'avion a prouvé ingérable en raison de la faible performance des moteurs, sous réserve de larges chauffage et vibrations intenses qui ont eu des répercussions sur la cellule. Les deux prototypes ont donc pas commencé la construction et l'ensemble du programme de développement a été annulé.[3]

notes

bibliographie

  • (FR) Peter Lewis, Le bombardier britannique depuis 1914. Soixante-cinq ans de conception et de développement, 3e édition, Londres, Putnam, 1980 [1967], ISBN 0-370-30265-6.
  • (FR) Francis K. Mason, Le bombardier britannique depuis 1914, Londres, Putnam Aeronautical Books, 1994 ISBN 0-85177-861-5.

liens externes