s
19 708 Pages

Partenavia P.57 Fakir
Partenavia P57 Fakir Milan Bresso 07,65-2.jpg modifié de
P57 Fakir IIf marques I-FYOR parqué tout 'Bresso Airport en 1965
description
type avions légers
équipage 1
concepteur John et Luigi Pascale
fabricant Italie Partenavia
Date premier vol 7 novembre 1958
Date d'entrée en service 1959
Les échantillons 37
Les dimensions et poids
longueur 6625 m
envergure 9,14 m
hauteur 2,41 m
surface de l'aile 13,40 m²
poids à vide 645 kg
poids de charge 1 150 kg
Les passagers 3
propulsion
moteur un Lycoming O-360-A2A
4-cylindre opposé refroidi à l'air
puissance 180 hp (134 kW)
performance
vitesse de pointe 240 km / h (129,5 kt)
Vitesse de croisière 190 kmh (102,5 kt)
Vitesse d'escalade 5.0 m / s (985 ft / min)
autonomie 900 km (486 NMI)
tangent 4 200 m (13 780 ft)
notes les données sur la version Fakir II

extrait des données à partir de:
The Illustrated Encyclopedia of Aircraft[1]
Tous Jane l'avion du monde 1965-1966[2]

entrées d'air civil sur Wikipédia

la Partenavia P.57 Fakir est un avions légers quatre places sur un seul moteur, monoplan à aile haute, développé par 'compagnie d'aviation italien Constructions aéronautiques Partenavia à la fin la cinquantaine.

Développé en plus prototype, en deux sous-versions principales, toutes caractérisées par train d'atterrissage tricycle avant de type fixe, a été le précurseur de la prochaine Partenavia Oscar et le premier succès commercial de la société basée à Naples.

Historique du projet

Le P.57 a été construit et conçu par Partenavia. Un moteur Lycoming O-320 a donné impulsion à la Fakir, qui a volé pour la première 7 Novembre fois 1958, suivi par Fakir II 3 Janvier 1959. Une version ultérieure, considérée comme II-f, introduit la dérive et le safran cassé.

Le Fachiro utilisé un châssis en acier et tubes en tissu et a été utilisé avec un moteur de 160 ch (119 kW) pour aéroclub ou l'aviation générale.[3]

Une version tout métal, le P.64 Fakir III, a ensuite été développé comme P.64 Oscar.

Sept spécimens de la version Fakir IIf fonctionnaient en Italie jusqu'au printemps 2009.[4]

variantes

P.57 Le Fakir
prototype, équipé d'un moteur Lycoming O-320 150 HP (112 kW).
P.57 Fakir II
première version a commencé la production, équipé d'un moteur Lycoming O-360-B2A de 168 ch (125 kW), fait en 3 exemplaires.
P.57 Fakir II-f
version finale de la production en série, équipé d'un moteur Lycoming O-320-A2A de 180 chevaux (134 kW), réalisée dans 33 échantillons.
P.64 Fakir III
variante entièrement métallique, prototype P.64 Oscar, fait en un seul exemplaire.

notes

  1. ^ Orbis 1985, p. 2692.
  2. ^ Taylor 1965, pp. 96-97.
  3. ^ Simpson 2005, p. 212.
  4. ^ Partington 2009, pp. 315-326.

bibliographie

  • (FR) L'encyclopédie illustrée des aéronefs (Partie travail 1982-1985), Orbis Publishing, 1985.
  • (FR) Dave Partington, Manuel européen Registres 2009, Air-Bretagne (historiens) Ltd, 2009 ISBN 978-0-85130-417-5.
  • (FR) Rod Simpson, Le Manuel de l'aviation générale, Midland Publishing, 2005 ISBN 1-85780-222-5.
  • (FR) John W. R. Taylor, Tous Jane l'avion du monde 1965-1966, Londres, Samson Low, Marston, 1965.
  • (FR) Michael John H. Taylor, L'encyclopédie de Jane de l'aviation, 2e édition, Londres, Studio Editions Ltd, 1989 ISBN 0-517-10316-8.

D'autres projets

liens externes