s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Robert Johnson (homonymie).
Robert Johnson
nationalité États-Unis États-Unis
sexe Delta Blues[1]
Période d'activité musicale 1929-1938
outil article
guitare
étiquette Vocalion enregistrements, Sony-Columbia
(FR)

« Je dois garder Movin », le blues tomber comme la grêle. Et le jour continue de Worryin « moi ... il y a un chien de l'enfer sur mon sentier. »

(IT)

« Je dois courir, tomber bleus comme la grêle. Et le jour continue de me hanter ... il y a un hellhound sur mon sentier. »

(Robert Johnson, Hellhound On My Trail)

Robert Leroy Johnson (Hazlehurst, 8 mai 1911 - Greenwood, 16 août 1938) Ce fut un auteur-compositeur et guitariste États-Unis.

Parmi les légendes de la musique les plus Blues[2], Il est considéré comme l'un des musiciens les plus importants et les plus influents du XXe siècle[3][4][5][6][7].

Il faisait partie de la scène blues de tri dans le delta Mississippi (Delta Blues) Au cours des premières décennies du XXe siècle: sa biographie sombre, mal documenté, et sa mort mystérieuse à l'âge de vingt-sept ans grandement contribué à alimenter les légendes sombres sur sa figure déjà en circulation dans la vie[8].

La combinaison surprenante de jouer de la guitare, le chant et l'improvisation qui caractérise ses vingt-neuf historiques enregistrements, réalisés entre le 23 Novembre 1936 et 20 Juin 1937, Il a constitué une base essentielle pour les générations de musiciens à venir, y compris Muddy Waters, Bob Dylan, la Rolling Stones, la crème, la Allman Brothers, Johnny Winter, Eric Clapton, Jimi Hendrix, Jeff Beck et Led Zeppelin[9]. Il fait partie de la soi-disant club 27, le groupe de grands artistes qui sont morts à l'âge de 27.

Le 23 Janvier 1986 Il a été parmi les premiers musiciens à introduire dans la Rock and Roll Hall of Fame[10], en particulier dans la catégorie Influences début, tandis que le magazine Rolling Stone Il a placé la soixante-position la liste des cent meilleurs guitaristes de l'histoire[11].

biographie

Il y a peu de rapports fiables sur sa vie privée: Né le 8 mai 1911 à Hazlehurst, en Mississippi, comme une affaire de la mère Julia Dodds avec Noah Johnson, après que son mari de Julia, Charles Dodds Jr., il l'avait quitté pour une autre femme.

Comme un enfant a développé une passion pour jouer pour la musique et son frère lui a appris la 'Harmonica, puis passer à guitare. Après un passage dans Memphis, Il a épousé en 1929 avec Virginia Travis et a déménagé à Robinsonville. L'année suivante, ses vieux dies femme seize années en donnant naissance à son fils; bouleversé, Johnson commence à errer entre les villes du Mississippi, devenant un coureur de jupons et un buveur lourd. En 1931, il a rencontré et épousé Calletta Craft et a décidé de se déplacer dans le village du comté Copiah, mais la passion croissante pour musique Robert apporte de plus en plus éloigné de sa femme et se termine cette union maritale.

Le pacte avec le diable

(FR)

« Robert Johnson pour moi le plus important musicien de blues qui ait jamais vécu. [...] Je ne l'ai jamais rien trouvé plus profondément mélancolique que Robert Johnson. Sa musique reste le cri le plus puissant que je pense que vous pouvez trouver dans la voix humaine. »

(IT)

« Pour moi, Robert Johnson est le musicien de blues les plus importants jamais vécu. [...] Je ne trouve rien de plus profondément intense. Sa musique reste le cri le plus déchirante que je pense que vous pouvez rencontrer dans la voix humaine. »

(Eric Clapton[9][12])

La légende, également alimenté par le même Johnson qui ceux-ci avaient fait un pacte avec diable en vendant son âme en échange de la possibilité de jouer de la guitare comme aucun autre; cette rumeur est née et a été consolidée au fil des années à la suite de plusieurs faits: sa technique de guitare étonnante, basée sur fingerpicking et encore distingué comme l'un des plus grandes expressions de delta blues, évocations générées par sa voix et guitare avec des structures complexes qui a rédigé et le contenu gauche de ses textes qui, bien que largement improvisés il était évident pour le genre à l'époque, disent souvent des fantômes et des démons lorsqu'ils ne sont pas explicitement mentionnés à son mal accord. Pour donner lieu à l'histoire contribué aussi les histoires des différents musiciens qui le connaissaient et les rapports de sa maladresse initiale à jouer de la guitare sur la base de ces histoires, cependant tous d'accord, Johnson a disparu après la mort de sa femme, puis réapparu, l ' L'année suivante, avec une compétence et d'expressivité, comme laisser abasourdi tout le monde.

ère voix a rendu une réunion qui a eu lieu à minuit à la croisée des chemins entre désolées Johnson et un homme mystérieux en noir, qui lui accorde un talent de guitare sans précédent en échange de son âme. En fait, la version « officielle » est que Johnson, au cours de ses pérégrinations, il rencontre un mystérieux bluesman Zinnemann nommé Ike, qui devait être son maître. La figure de gauche de Zinnemann est cependant caché par un voile épais de mystère: la figure unique, dans l'oubli complet sur ses données biographiques, il considère son habitude de jouer dans les cimetières, parmi les tombes, connues au point d'être distingué en tant qu'émissaire de diable.

D'autres anecdotes transmises que Johnson a été en mesure de jouer note pour note écouter toute mélodie, était à la radio comme dans un endroit bondé, et sans payer la moindre attention.

mort

« Il est mort dans le mystère: Quelqu'un se souvient qui a été poignardé, d'autres qu'il a été empoisonné; qui est mort sur ses genoux, sur ses mains, aboyer comme un chien; que sa mort avait quelque chose à voir avec magie noire. »

(Greil Marcus[13])
Robert Johnson
La pierre tombale de Robert Johnson

Le 16 Août 1938, vingt-sept ans, Robert Johnson meurt Greenwood, dans son Mississippi. Il est impossible de définir avec certitude quelles sont les raisons de la mort: le certificat de décès[14], enregistré à l'état civil Jackson le 18 Août, il n'attribue la mort à une cause spécifique et note par ailleurs que la raison de son départ se trouve dans le fait qu'aucun médecin n'a pu (ne sais pas pourquoi) de prêter des soins en phase d'agonie.

Les témoignages de Sonny Boy Williamson II et David Honeyboy Edwards attester que, dans la nuit du 13 Août, Robert Johnson jouait avec eux Three Forks, une quinzaine locale miles de Greenwood, où les trois jouaient chaque samedi soir après un engagement qui a duré plusieurs semaines. Il est vite devenu clair que Johnson avait une liaison avec la femme du gérant du restaurant, qui était au courant tout en continuant à communiquer avec le même. Il dit Sonny Boy pendant la soirée, complices de l'alcool et l'atmosphère d'excitation, les deux attitudes étaient si éhontée pour être même gênant. Il est également clair a été peint sur le visage de la colère barman.

Quand, lors d'une pause, une demi-bouteille a été passé à Robert pinte whisky pas de plafond, Sonny Boy l'a sorti de sa main, l'avertissant qu'il n'était pas sûr de boire une bouteille ouverte; Néanmoins, ceux-ci sont devenus furieux et en colère ont pris la prochaine bouteille, trop passatagli déjà débouchée. Peu de temps après, il est devenu évident que Johnson ne fut plus en état de jouer, au point qu'il a quitté la guitare et se leva pour aller dans un état second. Il a été emmené à la maison d'un ami, où quelques heures plus tard a commencé à délirer, montrant les premiers signes d'intoxication. Il est mort à la maison le mardi après deux jours d'agonie intense.

la tombe

La vraie tombe de Robert Johnson n'a pas encore été officiellement identifié. Dans les environs de Greenwood il y a en fait trois pierres tombales avec le nom de l'artiste gravé:

  • dans le cimetière de l'église baptiste missionnaire mont Sion Morgan City, non loin de Greenwood, il y a une grande place Obélisque en 1990 sur une plaque pré-existante, inscrite avec tous Robert Johnson titres de blues. Le travail a été payé par Columbia records et privé du Fonds Mont Zion Memorial. Selon des études récentes, il est considéré comme le site le plus fiable pour sa tombe.
  • Reposant sur les Blues est l'expression écrite sur une petite plaque à la tête de Robert Johnson dans le cimetière de Payne Chapel près de Quito.
  • Sony Music a restauré la plaque sur le troisième site, sous un arbre énorme dans le cimetière de Little Zion Church au nord de Greenwood Road le long de l'argent.

style musical

Robert Johnson est considéré comme l'un des plus grands maîtres du blues, en particulier le style du Delta; Keith Richards a annoncé, en 1990, se référant à Johnson, que pour comprendre comment la musique blues phénoménal a été l'une des meilleures façons d'écouter ses chansons[15]. Johnson est bien respecté pour sa capacité qu'il avait à mélanger différents styles musicaux de différentes parties de l'Amérique et sa capacité à réinterpréter la guitare vient d'entendre une mélodie[16].

Sa première chanson, Kind Hearted Woman Blues, contrairement à la prévalence des chansons Delta Blues à l'époque, il avait une mélodie qui l'attirait à l'esprit du blues Chicago ou Saint Louis, avec un arrangement complet des variations[17]. Beaucoup de ses chansons mélangés empruntèrent éléments du blues actuels comme, par exemple, les Blues du Texas. Ainsi, certains considèrent aujourd'hui Johnson le premier musicien de blues réel Delta pour montrer l'intérêt dans des styles de blues d'autres régions, en les plaçant dans ses chansons et être influencé par eux pour le règlement de ses chansons[18].

article

« Quand Johnson a commencé à chanter, il ressemblait à un gars qui pourrait avoir jailli de la tête de Zeus en armure. Je me suis immédiatement différencié entre lui et personne d'autre que j'avais jamais entendu parler. Les chansons ne sont pas des chansons de blues habituelles. Ils étaient tellement tout à fait fluide. Au début, ils ont passé rapidement, trop rapide pour obtenir même. Ils ont sauté partout dans la gamme et le sujet, courts versets percutants qui ont donné lieu une histoire panoramique feux de l'humanité dynamitage de la surface de cette pièce de filature de plastique. »

(Bob Dylan[19])

Une caractéristique importante du style de performance de Johnson était sa voix très élevé, contrairement au style typique de l'époque de la chanson blues[20]; Cela a ses chansons très émotionnelles. Eric Clapton a décrit le chant Johnson comme « le cri le plus puissant que je pense peut-être à la voix humaine » ( « le cri le plus puissant que je pense que vous pouvez trouver dans la voix humaine. »).

outil

« Quant à sa technique de guitare, il est Reedy poliment mais ambitieusement-mouvement éclectique sans effort de diapositives poule cueillette et goulot d'étranglement à une plate-forme complète de figures rythmiques Chucka-Chucka. »

(Marc Myers, Wall Street Journal[21])

Johnson est considéré comme l'un des plus grands guitaristes de tous les temps. Son approche de la guitare était extrêmement avancée et complexe pour son temps. Lorsque Keith Richards a écouté pour la première fois une chanson Johnson, grâce à Brian Jones qui lui a fait écouter un disque de blues, il a répondu: « Qui est l'autre gars jouer avec lui? », ne réalisant pas que Johnson jouait de la guitare seule[22]. Il a dit plus tard que Johnson seul sonnait comme un orchestre entier[23].

lyrique

« Robert Johnson je pense de la même façon que je pense des poètes romantiques britanniques Keats et Shelley, qui grillent tôt, qui étaient des génies à la poésie de la formulation exacte. »

(Bill Ferris)

Les paroles de chanson de Johnson sont considérés comme extrêmement évocatrice et véritable exemple de la poésie dans la musique blues. A propos de ce que, dans le programme L'histoire avec Dick Gordon[24], Bill Ferris Johnson a comparé à un poète romantique britannique, disant en outre que Jonhson mérite d'être enterré avec Keats ou Shelley. La critique de la musique italienne Piero Scaruffi Johnson a jugé comme « le plus grand poète-chanteur de la solitude dans l'histoire du blues »[25].

incisions

aider
Sweet Home Chicago (Fichier info)
Écoutez la chanson Sweet Home Chicago Robert Johnson.
Robert Johnson
étiquette Je crois que je vais Dust My Broom

Aidé par sa mort prématurée, les incisions faites par Robert Johnson semblent se limiter à seulement 29 pistes; 13 d'entre eux, il est également possible de récupérer les respectifs autre prend - puis mis au rebut en version jugée moins de succès puis publié sur 78s - pour un total de 42 enregistrements notes au total.

A H. C. Speirs, boutiquier des dossiers de Jackson, présenté à Robert Johnson Ernie Oertle, un scout célèbre talent; ce dernier arrangé pour lui quelques séances d'enregistrement dans une chambre d'hôtel (dont le nom, il n'y a pas de certitudes) à Dallas. En seulement cinq sessions entre Novembre 1936 et Juin 1937 Ils ont été gravés les 29 chansons qui représentent la discographie complète de Robert Johnson.

Ces dernières années, parmi les cercles d'amateurs ont pris de plus en plus de doute à pied sur la tonalité et la vitesse de la performance de Robert Johnson: selon les partisans de cette enregistrements théorie des morceaux bleus sera accéléré, délibérément ou non, d'environ 20% en cours d'impression. Si cela est vrai, cela signifie que la voix réelle de Johnson serait beaucoup moins grave que nous entendons aujourd'hui.

La théorie est basée sur une analyse du style instrumental de Jonhson: pour effectuer les chansons exactement comme nous les entendons aujourd'hui de ses enregistrements, bluesman aurait dû utiliser différentes pièces un capo sur le quatrième bouton pousser pendant la course dans des positions inconfortables chitarristicamente , en particulier sur les modèles de guitare qu'il doit sonner.[26]

En effet, le consortium Okeh / Vocalion, qui a publié à l'origine du matériel, était connu pour sa pratique d'augmenter le nombre de tours par minute de ses enregistrements (de 78 à 81) pour faire jouer les morceaux plus moderne et agressif. Depuis aujourd'hui, les sources originales des enregistrements ont été perdus, vous ne pouvez pas vérifier si effectivement il y a eu une intervention de ce type par les ingénieurs du son.

Les 29 pistes

Le tableau ci-dessous répertorie les 29 pistes enregistrées par Johnson au cours de sa carrière.[27] Notez que pour certains d'entre eux existent encore autre prend, dire alternatives enregistrements de la même chanson, effectuées afin de vous permettre de choisir la meilleure version. Les séances d'enregistrement étaient cinq: les trois premiers (pistes 1-16) réalisées San Antonio, en Texas en Novembre 1936: Les deux dernières (pistes 17-29) faites à Dallas, Toujours au Texas en Juin 1937.

piste titre prend Date d'inscription Lieu d'inscription
1 Kind Hearted Woman Blues 2 Lundi, 23 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
2 Je crois que je vais Dust My Broom 1 Lundi, 23 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
3 Sweet Home Chicago 1 Lundi, 23 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
4 Ramblin « On My Mind 2 Lundi, 23 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
5 Quand vous avez obtenu un bon ami 2 Lundi, 23 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
6 Venez dans ma cuisine 2 Lundi, 23 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
7 Terraplane Blues 1 Lundi, 23 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
8 phonographe Blues 2 Lundi, 23 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
9 32-20 Blues 1 Jeudi, 26 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
10 Ils sont Red Hot 1 Vendredi, 27 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
11 Blues de crevettes mortes 1 Vendredi, 27 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
12 Cross Road Blues 2 Vendredi, 27 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
13 Blues Walkin » 1 Vendredi, 27 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
14 Last Fair Deal Descendu (Robert Johnson) 1 Vendredi, 27 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
15 Blues » Preachin (Up Sauté du Diable) 1 Vendredi, 27 Novembre, 1936 San Antonio, Texas
16 If I Had Possession Over Judgement Day   1 Vendredi, 27 Novembre, 1936   San Antonio, Texas  
17 Pierres dans mon Passway 1 Samedi, 19 Juin, 1937 Dallas, Texas
18 Je suis un homme Steady Rollin » 1 Samedi, 19 Juin, 1937 Dallas, Texas
19 De quatre Jusqu'à la fin 1 Samedi, 19 Juin, 1937 Dallas, Texas
20 Hellhound sur My Trail 1 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas
21 Little Queen of Spades 2 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas
22 lait malté 1 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas
23 Ivre Hearted Man prendre 2 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas
24 Moi et les Blues Diable 2 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas
25 Arrêt Breakin « Down Blues 2 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas
26 Voyager Riverside Blues 2 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas
27 Blues lune de miel 1 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas
28 Love In Vain Blues 2 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas
29 Blues veau de Milkcow prendre 2 Dimanche, 20 Juin, 1937 Dallas, Texas

Discographie CD

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Robert Johnson Discographie.

Il est rapporté ici que la discographie essentielle de rééditions sur CD, en omettant les 78s publiés individuellement dans les années 30 et les résumés après vinyle.

  • 1990 - The Complete Recordings Studio (Robert Johnson) - 2CD
  • 1994 - King of the Delta Blues Singers, Vol. 1
  • 1997 - Roi du Delta Blues
  • 2003 - Martin Scorsese présente les Blues: Robert Johnson
  • 2004 - Roi des Chanteurs Delta Blues, Vol.2
  • 2011 - The Complete Recordings - Collection du Centenaire - 2CD - édition Sony-Columbia Héritage entièrement restauré et remasterisé, publié à l'occasion du centenaire de la naissance de Johnson.

couverture

De nombreux artistes ont fait des reprises de chansons de Johnson, y compris:

  • la Led Zeppelin Ils ont procédé à un examen de Voyager Riverside Blues album coda
  • la white Stripes Ils ont une couverture en Arrêt Breakin « Down Blues dans leur premier disque, The White Stripes.
  • la Rolling Stones Ils comprenaient une couverture de L'amour Vain sur leur album Let It Bleed (1969), et un couvercle de Arrêter ABATTRE sur leur album Exile on Main St. (1972)
  • la Red Hot Chili Peppers Ils ont une couverture en Ils sont Red Hot album Blood Sugar Sex Magik 1991
  • la crème Ils ont une couverture en Cross Roads Blues en changeant légèrement le titre en carrefour.
  • la Blues Brothers Ils ont une couverture en Sweet Home Chicago.
  • la Gun club ils ont enregistré une reprise de Blues Prêcheurs dont il a été publié le Feu de l'Amour (Dans le disque est appelé Les Blues prêchant).

Prix ​​et distinctions

Grammy Awards

année catégorie titre genre étiquette résultats
1990 Meilleur Album historique The Complete Recordings Studio (Robert Johnson) Blues Sony / Columbia Héritage gagnant

Grammy Hall of Fame

année enregistrée titre genre étiquette année intronisé
1936 Cross Road Blues Blues (Single) Vocalion 1998

Registre national d'enregistrement

The Complete Recordings Studio (Robert Johnson) Robert Johnson (1936-1937) a été inclus dans Office national d'enregistrement de préservation de Bibliothèque du Registre national d'enregistrement du Congrès en 2003.[28] Ici, nous sommes préservés les œuvres jugées « culturellement, historiquement ou esthétiquement importants. »

Rock and Roll Hall of Fame

la Rock and Roll Hall of Fame dont quatre chansons de Robert Johnson dans la liste des 500 chansons importantes pour la naissance du rock and roll,[29] avec un mémorial à Johnson qui suit:

« Robert Johnson est au carrefour de la musique américaine, tout comme une légende folklorique populaire veut qu'il se trouvait autrefois à la croisée des chemins et du Mississippi a vendu son âme au diable en échange de prouesses jeu de guitare. »[30]

année enregistrée titre
1936 Sweet Home Chicago
1936 Cross Road Blues
1937 Hellhound sur My Trail
1937 L'amour Vain

Les Blues Foundation Awards

Robert Johnson Blues Music Awards[31]
année catégorie titre résultat
1991 Ou Vintage Reissue album The Complete Recordings Studio (Robert Johnson) gagnant

Honneurs et présentations

Le 17 Septembre 1994, États-Unis Bureau de poste Il a consacré à Robert Johnson un timbre commémoratif de 29 cents.[32]

année titre résultats notes
2006 Lifetime Achievement Award Grammy gagnant Je suis accepté par Claud Johnson[33]
2000 Musiciens Mississippi Hall of Fame[34] intronisé
1986 Rock and Roll Hall of Fame intronisé Influences début
1980 Blues Hall of Fame intronisé

hommage album

Ci-dessous, la liste des Robert Johnson album hommage:

artiste album année
Rory Block La Dame et M. Johnson 2006 (2007 Acoustic Blues Album de l'année)
Eric Clapton Moi et M. Johnson 2004
Eric Clapton Sessions pour Robert J. 2004
Peter Green Splinter Group Robert Johnson Songbook 1998
Peter Green Splinter Group Hot poudre pour les pieds 2000
Peter Green Splinter Group Moi et le diable 2001 (Un ensemble de 3 CD Composé de The Robert Johnson Songbook et Hot poudre pour les pieds avec 1 CD d'enregistrements originaux Robert Johnson)
John Hammond À la croisée des chemins 2003
Todd Rundgren Johnson Todd Rundgren 2010
Big Head Blues Club 100 ans de Robert Johnson 2011
Tonnerre (bande) pierre tombale de Robert Johnson 2006
Paul Williams En mémoire de Robert Johnson enregistré en 1970, sorti en 1973

Filmographie

Documentaires sur Johnson

  • Hellhounds On My Trail: The Afterlife de Robert Johnson (2000)
  • Sessions pour Robert J. (2004)

Films sur Johnson

  • carrefour (carrefour, 1986) - Film Walter Hill, avec Ralph Macchio. L'histoire raconte l'histoire d'un garçon qui essaie de trouver la piste trentième jamais enregistrée par Robert Johnson. Dans ce film participent également des musiciens Steve Vai et Ry Cooder.
  • Tu ne peux pas entendre le vent Howl? (1998) - un film documentaire sur la vie de Robert Johnson
  • Pacte avec le diable (2006) - Episode de la série télévisée surnaturel (8 épisode, la deuxième saison, 2006-2007) Dont l'intrigue tourne autour du « pacte de légende avec le diable » signé à une intersection, en référence explicite à la figure Robert Johnson.
  • en Frère Where Art Thou Il fait référence à un guitariste noir qui a fait un pacte avec le diable pour apprendre à jouer de la guitare.

Les films qui utilisent la musique de Johnson

  • Les Blues Brothers (1980) - Piste: Sweet Home Chicago
  • carrefour (carrefour, 1986) - Piste: Cross Road Blues (Et d'autres chansons originales composées par Cooder, vai et Sénèque)
  • Pump Up the Volume (1990) - Piste: Me And The Blues Diable
  • A propos de femmes (1995) - Piste: Cross Road Blues
  • L'embuscade - Les fantômes du passé (1996) - Piste: Walking Blues
  • Chocolat (2000) - Piste: Ils sont Red Hot
  • La clé de squelette (2005) - plusieurs chansons dont Cross Road Blues et Come On In My Kitchen
  • lapidé (2005) - Piste: Vers le bas « Stop Breakin
  • Le Loup de Wall Street (2013) - Piste: Dust My Broom

D'autres ouvrages consacrés ou faisant allusion à la figure de Johnson

romans

  • blues réservation (1996), de Sherman Alexie, Frassinelli (ISBN 88-7684-364-7) - Dans le roman imagine que Johnson se réincarne parmi les Indiens en 1992.
  • Tishomingo Blues (2003), Elmore Leonard, Einaudi (ISBN 88-06-16622-0) - Dans le roman le personnage de Robert Taylor, Johnson sorte de réincarnation, évoque souvent la figure du bluesman.
  • L'accord du diable (2016), Louis Sorrenti, La Mémoire du monde (ISBN 88-98-41480-3) - Dans le roman de Robert Johnson sert la fonction de narrateur.

bandes dessinées

  • les registres Né dans le marais et Delta Blues la bande dessinée italienne Dampyr[35] Ils retracent une grande partie de la vie de Robert Johnson, y compris le « pacte avec le diable » (qui, dans l'histoire se révèle être un vampire) et ses amours troublées, jusqu'à sa mort.
  • les registres Les hommes des Blues et les capuchon dessin animé Martin Mystère[36] dire respectivement du « pacte légende avec le diable » et de la chanson trentième jamais enregistrée par Johnson.
  • Dans le 10ème volume du manga 20th Century Boys Robert Johnson est mentionné et acclamé comme « L'inventeur du Rock ».

citations diverses

  • Dans le film Brother, Where Art Thou? de Frères Coen (2000) figure un personnage, Tommy Johnson, beaucoup inspiré par Robert Johnson.[37]
  • Dans l'album Songs From The West Coast (2001) Elton John, dans la chanson le Wasteland, l'artiste chante explicitement Robert Johnson et son pacte avec le diable dans le chœur de la pièce, comment le bluesman a vendu son âme en échange d'une compétence de guitare croix, inspiré de l'histoire dans la chanson Crossroad Blues.
  • la Negrita, dans leur premier album éponyme Negrita (1994) ont consacré la chanson à sa légende R.J. (Rebelle Angel).[38]
  • Dans le livre Elianto (1996) de Stefano Benni, l'un des personnages secondaires de l'histoire, ce Memphis « Snailhand » Slim, est un bluesman noir qui il a été selon la rumeur avait fait un pacte avec le diable: cette histoire semble inspirée par celle de Robert Johnson.
  • En 2010, elle a sorti son premier album de Esperia L'odeur de la vie dédié à Robert Johnson avec des références à la légende d'intersection.[39]
  • Dans la chanson Le camionneur Ghost Rider album Yanez (2011) The Como David Van de Sfroos, Robert Johnson est l'un des nombreux artistes que le chanteur imagine de donner un ascenseur
  • Le numéro de l'épisode 8 de la deuxième saison surnaturel, Pactiser avec le diable (Crossroad Blues dans la langue d'origine), il contient des références au pacte légendaire avec le diable (ci-dessus), et « Hellhound sur My Trail »
  • Dans la chanson "Ready To Rock" Hard Rock Group Airbourne, Robert Johnson est mentionné dans le premier couplet de la chanson: « Oh oui, je suis descendu à la croisée des chemins, Faire un accord avec le devil.Strapped mon âme pour une guitare, rock rebel.He est revenu à mettre le feu dans mes doigts Et dans mon whisky blood.He dit prendre ces six cordes, et brûler le ciel au-dessus. "
  • La chanson « Quelque part entre 6149 route » de l'album « Guitars Blue » par Chris Rea 2006 parle passage quand il a été fait un pacte avec le diable.

notes

  1. ^ allmusic (((Robert Johnson> Vue d'ensemble)))
  2. ^ Robert Johnson biographie sur le site Allmusic.com
  3. ^ "Www.ondarock.it/songwriter/robertjohnson.htm"
  4. ^ « Les 50 albums qui ont changé la musique ». The Observer (Royaume-Uni). 16 juillet 2006. Récupéré le 1 Novembre, 2008
  5. ^ Buncombe, Andrew. (26/07/2006). "Le grand-père du rock and roll: instrument du diable" The Independent
  6. ^ "Pensieri-parole.max.gazzetta.it/2011/05/08/il-bluesman-che-vendette-lanima-al-diavolo/"
  7. ^ 35 Gods Guitare », Août 1990, le magazine SPIN
  8. ^ L'histoire de la musique rock. Robert Johnson: biographie, discographie, commentaires, liens
  9. ^ à b (FR) The Guardian: Les 50 albums qui ont changé la musique - Pas de position. 5 - Robert Johnson « Roi des chanteurs Delta Blues » (1961)
  10. ^ Robert Johnson
  11. ^ (FR) 100 plus grand guitariste de tous les temps, Rolling Stone. Récupéré 18 Août, 2011.
  12. ^ Entretien avec Eric Clapton contenu dans brochure cercueil Robert Johnson - The Complete Recordings, pag. 26.
  13. ^ Greil Marcus. Mystery train. Dutton, 1975.
  14. ^ Robert Johnson - Certificat de décès
  15. ^ "Le sel de la terre: 1930-années 1940 pré-non-électriques blues de Chicago" de notes de ligne à The Complete Recordings Johnson, sorti en 1990 sur Columbia.
  16. ^ Wald (2004), p. 127
  17. ^ Wald (2004), p. 133
  18. ^ Du Mali au Mississippi - Martin Scorsese
  19. ^ Chroniques: Volume One, p. 282
  20. ^ Magazine "Blues vol.2, Origins"
  21. ^ « Toujours au Standing croisée des chemins » par Marc Myers, Wall Street Journal, le 22 Avril 2011.
  22. ^ Buncombe, Andrew. (26/07/2006). "Le grand-père du rock and roll: instrument du diable" The Independent.
  23. ^ "Still Standing à la croisée des chemins" par Marc Myers, Wall Street Journal, le 22 Avril 2011.
  24. ^ "De l'arc à Diddy Bo Diddley" Bill Ferris dans une interview sur 'The Story' avec Dick Gordon; 4 novembre 2011.
  25. ^ Site: "www.scaruffi.com/vol1/johnson.html"
  26. ^ (FR) Man » Steady Rollin - Une critique révolutionnaire de Robert Johnson
  27. ^ Robert Johnson - la musique et les paroles
  28. ^ Le Registre national d'enregistrement en 2003. Bibliothèque du Congrès.
  29. ^ Les 500 chansons That Rock And Roll Forme G-J, Le Rock & Roll Hall of Fame and Museum, Inc., 500. (Déposé par 'URL d'origine 22 août 2008).
  30. ^ « Robert Johnson intronisé au: 1986 La cérémonie d'intronisation ». Rock and Roll Hall of Fame and Museum Inc.
  31. ^ Prix ​​de la recherche, La Fondation Blues. (JavaScript requis.)
  32. ^ US Gallery Stamp >> Robert Johnson
  33. ^ "Robertjohnsonbluesfoundation2006"
  34. ^ Mississippi Hall of Fame intronise trio d'artistes célèbres Gibson, Gibson Instruments de musique 4 Avril an 2000. (Déposé par 'URL d'origine 19 août 2000).
  35. ^ Dampyr # 15 - OTAN DANS LE MARAIS et Dampyr # 16 - DELTA BLUES
  36. ^ MARTIN MYSTÈRE # 261 - LES HOMMES DE BLUES et MARTIN MYSTÈRE # 262 - LE CAPUCHON
  37. ^ Mais il pourrait être la référence à un musicicsta nommé Tommy Johnson est né et a commencé à enregistrer avant même Robert, et il raconta aussi l'histoire du carrefour et du Diable. (FR) Tommy Johnson - biographie
  38. ^ Break Out Festival Negrita en concert - 13 juillet 2009
  39. ^ rockit.it - 22 octobre 2010

bibliographie

  • Tom Graves, "Robert Johnson. Crossroads Blues, le mythe," shake, Milano 2011, ISBN 978-88-97109-10-5
  • Antonio Ciarletta, Un blues pour le diable, OndaRock
  • Peter Guralnick, Robert Johnson. A la recherche du roi du blues (Recherche de Robert Johnson: La vie et la légende du « roi des chanteurs Delta Blues »). Rome, Arcana, 1991 (ISBN 88-85859-73-9)
  • Alan Lomax, La terre des Blues (Le terrain où les Blues Commencé), Traduit par Chiara Midolo. Milan, Basic Books, 2005. ISBN 88-428-1148-3
  • Carlo Lucarelli, Dee Jaune (Radio DeeJay) De 10/11/2008, une partie / Deuxième partie
  • Luigi Monge, Robert Johnson. Je suis le blues (textes annotés). Rome, Arcana, Juillet 2008.

Articles connexes

  • club 27
  • Faust

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Robert Johnson
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Robert Johnson

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR19870996 · LCCN: (FRn50038813 · ISNI: (FR0000 0001 0778 1602 · GND: (DE118819240 · BNF: (FRcb13942876w (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez