s
19 708 Pages

avertissement
Les informations ne sont pas des conseils médicaux et ne peut pas être précis. Le contenu est uniquement à des fins d'illustration et non un substitut à un avis médical: lire les avertissements.
Isofezolac
nom UICPA
2- (2,4,5-triphenylpyrazol-3-yl) acétique
Caractéristiques principales
Formule moléculaire ou moléculaire C23H18N2OU2
masse moléculaire (u) 354.4012 g · mol-1
CAS 50270-33-2
Einecs 256-512-1
PubChem 68677
SOURIRES C1 = CC = C (C = C1) C2 = C (N (N = C2C3 = CC = CC = C3) C4 = CC = CC = C4) CC (= O) O
Consignes de sécurité

Isofezolac (chimiquement l'acide 1,3,4-trifenilpirazolo-5-acétique, au stade expérimental connu sous l'acronyme LM 22102) Est une molécule appartenant à la classe Non stéroïdiens anti-inflammatoires (AINS). La molécule est dérivée de l'acide acétique et est équipé avec des propriétés anti-inflammatoires, antipyrétiques et analgésiques. Dans les études expérimentales du médicament a montré une activité, dose-dépendante, égale à celle de l'indométacine dans les tests sur des modèles expérimentaux d'inflammation aiguë, telles que l'oedème de la patte arrière induit par carraghénane et d'autres irritants.[1]

pharmacodynamique

Le mécanisme d'action de isofezolac doit être mis en relation avec ses propriétés inhibitrices de la biosynthèse des prostaglandines. La synthèse réduite des prostaglandines est secondaire à une enzyme inhibition par le médicament cyclooxygénase également connu sous le nom cyclooxygénase

pharmacocinétique

La liaison des protéines plasmatiques isofezolac est extrêmement élevée (environ 99%) et ne soit pas affectée par la co-administration d'acide acétylsalicylique.[2]

toxicité

La DL50 par voie orale est égale à 215 mg / kg chez les souris et 13 mg / kg chez le rat.[1]

utilisations cliniques

Le médicament est utilisé pour traiter la douleur, légère à modérée.

notes

  1. ^ à b J. Mizoule, G. Le Fur; A. Uzan, Etude de deux nouveaux médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ayant une structure pyrazole (LM LM 22070 et 22102)., en Arc Int Pharmacodyn Ther, vol. 238, n ° 2, mai 1979 pp. 305-32, PMID 112931.
  2. ^ I. Rocher, JF. Henry; B. Flouvat, L'effet de l'aspirine antiacide et sur la biodisponibilité de isofezolac dans la main., en Int J Clin Pharmacol Ther Toxicol, vol. 22, nº 9 septembre 1984, pp. 464-9, PMID 6500763.

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez