s
19 708 Pages

Kobudo
3ème du Brésil Kobudo Tournoi, Octobre 2004

Le terme japonais Okinawa Kobudo (沖 縄 古 武 道?), est traduit par « L'ancienne voie martiale d'Okinawa » (ko = Ancien, Bu = martial, do = Street) et se caractérise par l'utilisation d'un grand nombre d'armes conventionnelles, la plupart d'origine paysanne.
Sur l'île d'Okinawa, soumis à la règle de fer du clan Satsuma japonais de Shimatsu qui avait conquis le début du XVIIe siècle (après la campagne militaire rapide et une seule bataille courte et sanglante), l'interdiction obligatoire d'utiliser des armes, poussé la natif de parfaire l'utilisation d'un grand nombre d'outils communs. Les armes du répertoire Kobudo d'Okinawa que même aujourd'hui, il est possible d'étudier complète surtout au Matayoshi Master School, comprennent jusqu'à 17 différents types d'armes classiques chacun katas complet (formes), techniques (waza) et les positions (dachi) . A la rencontre alors le Bo (le bâton 6 pieds de long), le Tunkwa ou tonfa (matraque avec poignée utilisée par paire), le Sai (trident métallique utilisé par paires), le Matayoshi sait (similaire à sai mais avec une poignée opposée à « autre), le nunti (ie Matayoshi savoir avec deux points), la bo nunti (c.-à-nunti fixé sur un bâton de six pieds comme une arme à feu de lance), le Nunchaku (qui peut être utilisé individuellement ou par paires), le Sansetsukon (Nunchaku 3 sections), EKU (rame en bois), la ChoGama (longue faux), le KurumanBo (long bâton avec une petite articulée fixée à l'extrémité), le suruchin (Deux pierres liées avec une corde), le Kama (Les faucilles courts utilisés par paires), le Timbei (blindage utilisé avec une épée Banto), le Kuwa (houe), le (support métallique des articulations) Tekko, le Tecchu (métal de jointures en forme d'aiguille).

En fait, le kobudo est un ensemble d'arts martiaux individuels, puisque chaque résultat d'armes dans une discipline complète avec ses propres techniques (waza), leurs formes (katas), et leurs positions (dachi).

Les armes de Kobudo

  • Jo: Un bâton court Substantiellement, le long de plus ou moins comme un manche à balai commun. Jo est une arme très maniable et sa force réside dans sa capacité à faire défiler rapidement les mains, de manière à offrir à la cible toujours une longue partie de l'arme afin de le garder à distance. Parmi les techniques utilisées il y a des fentes, des leviers et des déséquilibres.
  • Bo katas: Le bâton long, plus ou moins 1,80 mètres de haut (dans ce cas défini rokushakubo, ou « bo six pieds de long »), est une arme plus compliquée que jo, comme plus lent. Les techniques de base enseignent et des courses avec remboursements différentes configurations du corps et en particulier des bras. Ceux-ci se croisent de diverses manières en fonction des techniques utilisées et faire l'arme Bo très artistique d'observer.
Kobudo
le poignard vous savez
  • vous savezCes longues fourche couteaux sont utilisés par paires. On pense à tort que vous savez comment poignards, mais ils sont vraiment lame exempte d'armes émoussé avec pointes. Rarement harnacherons de la poignée, en fait, ils sont détenus par l'un des deux boulons et accrochés sur l'avant-bras pour une utilisation comme boucliers. En faisant tourner un Sai de la position fermée sur l'avant-bras avant qu'elle produit un échec émoussé très efficace. Parmi les différentes techniques, il y a plusieurs mouvements brusques, mais surtout des blocs (ce sont des armes très efficaces pour parer les techniques épée) Et des leviers communs.
Kobudo
nunchaku
  • nunchaku: Cette arme est composée de deux bâtons courts maintenus ensemble par une corde (style japonais octogonale) ou chaîne (style chinois section circulaire). Contrairement à ce que vous pourriez penser, la nunchaku, qui a été popularisé par le film Bruce Lee, Il n'est pas maintenu en mouvement constant, mais est le plus souvent utilisé dans différents gardes ou même dans une main, comme un petit bâton. Parmi les techniques de base il y a des tirs rapides apportés rebondissent et leviers communs au poignet et le bras; Il peut également être utilisé par paires.
Kobudo
tonfa
  • tonfa: Le Tonfa est essentiellement un matraquer en forme de L, semblable à celui qui est fourni à 'carabiniers. En Kobudo il est utilisé en simple ou en couple, et de nombreuses techniques sont semblables à celles du savoir, car ils sont mis en rotation pour produire un franc échouent. Le qui forme la Elle poignée est très utile pour faire strangulation articulaire et des leviers, de façon à bloquer les attaques d'autres armes. Enfin, ils peuvent être utilisés de la même manière que les axes, d'une manière très similaire à la façon dont ils sont utilisés le Kama. Le Tonfa se révèle l'une des armes les plus polyvalents de Kobudo.
  • KamaLe Kama est une sorte de faucille avec la lame de bec de corbeau principalement utilisés par paires. Les techniques de base impliquent des blocs et des coupes en particulier aux ligaments et les articulations, faites pour désarmer ou rendre l'ennemi inoffensif.

Utilisation de Kobudo Etre né des paysans qui devaient se protéger Okinawaiens, Kobudo peut également être considéré comme l'art d'adapter tout ce que vous avez et de le transformer en une arme (comme des pierres, des couteaux, des cure-dents ...)