s
19 708 Pages

la le trou de mémoire Il est un mécanisme conçu pour modifier ou obtenir des photographies, des transcriptions et débarrasser des documents incommodes ou embarrassantes, de sites ou d'autres types d'archives, avec l'intention de donner l'impression que quelque chose n'a jamais eu lieu. L'idée est présentée pour la première fois dans le roman dystopique de George Orwell 1984, où Ministère de la Vérité la partie Il recrée systématiquement tous les documents historiques potentiels, la réécriture de l'histoire pour la rendre conforme aux changements fréquents de la propagande politique. Ces changements ont été au total et imperceptible.

origines

en 1984 le trou de mémoire est faite par une petite rampe menant à une grande incinérateur utilisé pour censure:

« Pour les parois de la cellule, il y avait trois orifices: à droite du parlascrivi, un petit tube pneumatique destiné à des messages écrits, à gauche, un tuyau plus large pour les journaux, et au centre, pour l'écoulement lisse du bras Winston, une large fente oblong protégé par une grille métallique. Ce dernier a servi à éliminer les déchets de papier. Dans le bâtiment, il y avait des milliers, voire des dizaines de milliers de ces failles, qui se trouvent non seulement dans les chambres individuelles, mais aussi dans les couloirs, pas trop éloignés les uns des autres. Pour une raison quelconque, ils avaient surnommé « trou de mémoire ». Quand quelqu'un savait qu'un document devait être détruit, ou vu sur le sol un morceau de papier dans toutes les preuves jeté, a soulevé automatiquement la mémoire du couvercle de trou plus près et je laisse tomber à l'intérieur, où un tourbillon d'air chaud l ' il emporterait même dans d'énormes fours cachés quelque part dans les recoins du bâtiment.[1] »

Dans le roman, le trou de mémoire est une fente dans laquelle les membres du groupe déposent les documents politiquement inopportuns à détruire. Le protagoniste, Winston Smith, qui travaille à la Ministère de la Vérité, Il est l'un des responsables du rôle de l'examen des anciens articles de journaux, la tâche d'adapter aux intérêts de la propagande du gouvernement. Par exemple, Smith peut demander de modifier rétroactivement une déclaration au sujet du rationnement alimentaire afin de refléter la nouvelle politique.

O'Brien utilise le trou de mémoire alors que la torture Smith; O'Brien montre la preuve d'une couverture par la partie de prouver à Smith, certain que l'existence même des documents originaux que l'amendement, ce document particulier existe réellement. Cependant, O'Brien détruit immédiatement dans un trou de mémoire, refusant non seulement l'existence du test, mais aussi chaque mémoire de ses actions. Smith se rend compte qu'il est doublethink appliquée: O'Brien a fait étouffés ses souvenirs est le fait politique peu pratique, à la fois de sa propre action pour détruire les preuves.

notes

  1. ^ 1984 George Orwell, p. 58-59. Traduction par Stefano Manferlotti.

Articles connexes

  • 1984 (roman)