s
19 708 Pages

Kobayakawa Hideaki
Kobayakawa Hideaki

Kobayakawa Hideaki[1] (小早川 秀 秋?; 1582 - 1 Décembre 1602) Ce fut un militaire japonais, cinquième fils de Kinoshita Iesada et petit-fils de Toyotomi Hideyoshi.

Il a commencé sa carrière comme une page à Kuroda, seulement à prendre dans la famille Toyotomi. Il a ensuite été à nouveau adopté par Kobayakawa Takakage et alors seulement il prit le nom Hideaki avec le titre Chunagon (中 納 言).

Il a pris part à la deuxième campagne Corée en 1597, mais à cause de son indolence a été sévèrement réprimandé par Hideyoshi, mis en garde contre la conduite de son neveu par Ishida Mitsunari. Le reproche lui a coûté son fief par 336000 koku en Kyushu, et il a été déplacé dans 'Echizen avec un revenu de 120 000.

A la mort de Hideyoshi 1598, Les sympathies de Hideaki étaient pour Tokugawa Ieyasu, mais sa parenté avec le défunt Taiko l'a forcé à se ranger du côté de l'héritier, donc mais vous battre le Ishida détesté. Cependant, Hideaki a continué tout au long de l'été 1600, entretenir des relations avec Ieyasu. La loyauté de Kobayakawa a été interrogé par les deux parties, mais son intervention dans le siège de Fushimi Ishida convaincu qu'il a gagné la loyauté de l'ancienne rivale. Donc, il n'a pas été, en fait, le Bataille de Sekigahara Hideaki passait des heures d'inactivité sur le dessus de la colline où il campait, incertain ce qu'il faut faire et ne veulent pas obéir aux ordres de Ishida. Finalement, vers mezzogiono quand ses alliés avaient presque la victoire à la main, Hideaki a trahi son déploiement, servant ainsi à la victoire de Ieyasu sur un plateau d'argent.

Voulant se venger de toutes les blessures subies, Hideaki ont attaqué la base de Ishida au château Sawayama, défendue par son père et frère du rival. La victoire était facile, comme Hideaki possédait 1,2000 contre seulement 200 hommes assiégés.

Après la campagne, Ieyasu lui récompensé par 500 000 koku en inimitiés dans Bizen et Mimasaka, mais il n'a jamais accordé une confiance totale. En dépit d'être la clé de la victoire du futur shogun, Hideaki restait un traître. Le remords et la culpabilité l'a conduit à la folie et bientôt Hideaki morì juste vingt ans 1602, mourir pour toujours la course de Kobayakawa.

notes

  1. ^ Pour les biografati japonais nés avant Période Meiji en utilisant les conventions classiques de 'Onomastica japonais, que le nom de famille précède le nom. « Kobayakawa » est le nom de famille.

D'autres projets

autorités de contrôle VIAF: (FR260932549