s
19 708 Pages

St. Gabriele Arcangelo
Arcangelo Gabriele. Josè Camaròn Bononat. Sec XVIII, Académie de San Carlos, Valence
Arcangelo Gabriele. Josè Camaròn Bononat. Sec XVIII, Académie de San Carlos, Valence
vénérable de Toutes les Eglises admettent que le culte des saints
récurrence 24 mars; 29 septembre[1]
attributs Ali, Lily, faites défiler avec l'inscription "Ave Maria" ou "Ave gratia plena Dominus tecum" (Renaissance)[2]
patron de Portugal, Diplomatie et de la communication, des télécommunications

Dans les religions abrahamiques, Gabriele (juif גַּבְרִיאֵל, Gavri'el, latin Gabriel, grec Γαβριήλ, juif Tiberian Gaḇrî'ēl, arabe جبريل Jibril ou Jibraeil), ce qui signifie « puissance de Dieu (« El) « Ou » Dieu (« El) Est forte ".

Nom et angélologie

Le nom vient de l'hébreu et signifie « Power El""El Il est fort ».

avec Michele et Raffaele, Il est l'un des anges mentionnés dans la Bible.

Il est le premier à apparaître dans Livre de Daniel de Bible. Il a également été représenté comme « la main gauche de Dieu. »

Il a annoncé la naissance de Giovanni Battista et Jésus, et pour la musulmans était le moyen par lequel Dieu Révélé Coran à Mohammed.

Dans la tradition biblique Il est parfois représenté comme l'ange de la mort, l'un des messagers de Dieu: même comme un ange de feu. la Talmud Il le décrit comme le seul ange qui peut parler syriaque et chaldéenne. Nell 'Islam, Gabriel est l'un des messagers de Dieu dirigeants.

Dans la tradition chrétien Il est connu comme l'un des archanges, bien que cela ne se reflète pas dans la Bible, où l'on parle toujours d'un archange (chef ange) au singulier, jamais au pluriel et en tout cas jamais rapporté à Gabriel, mais à Michele.

Les références à Gabriele sont toujours seulement comme un « ange » et messager-à-dire jamais « Archange ». Nell 'l'ancien Testament Gabriel interprète la vision prophétique de la chèvre et le bélier (Daniel 8: 15-26) et explique la prédiction des soixante-dix semaines d'années (490 ans) de l'exil Jérusalem (Daniel 9: 21-27);

en le nouveau Testament annonce Zaccaria la naissance de son fils Giovanni Battista et à Marie de la naissance de Nazareth Jésus-Christ (Luc 1: 11-20).

Références juives

L 'ange Gabriele domine tous les principes des anges 70 Nations. Il est appelé l'homme vêtu de lin.

« ... Gavriel dit (à Dieu): » Israël est le puissant interprète de vos commandes et proclame: « Dieu est fort » (Ghibbor E-l) », Comme il est écrit: Dieu est grand, fort et terrible (Deut10.17). Soyez leur aide et leur bouclier pour effet une épée à double tranchant dans leurs mains ... Gavriel domine tous les princes (anges) des nations "

(R. Eleazar de Worms, Opera Le Secret de la Création)

Le angelo Gabriele a mené la punition divine contre Sodome.

L'une de ses missions est aussi le fruit mûrit.
Il est le scribe céleste, révèle aussi la prophétie des rêves prophétiques.

Histoire et la Bible hébraïque

Dans le contexte historique de la destruction Temple de Jérusalem de Salomon, et en captivité babylonien la Royaume de Juda qui a suivi, le prophète Daniele Il pensait que ce qui était l'importance des différentes visions qu'il avait vécu dans exil, quand Gabriel lui apparut (Daniel 8: 16-25).

Gabriel est mentionné deux fois par son nom:

» ... et il arriva, quand je, je Daniele, J'ai eu la vision, je cherchais à comprendre; et, je vois, devant moi que l'apparence d'un homme. Et j'ai entendu la voix d'un homme entre les banques dell'Ulai, il a appelé et a dit: «Gabriel, cet homme peut comprendre la vision. Alors il est venu près où je me trouvais, et quand il est venu, j'étais terrifiée, et tomba; mais il m'a dit: « Tu vois, fils de l'homme; car la vision au moment de la fin ... « (Daniel 8: 15-17) [1].

Arcangelo Gabriele
Le arcangelo Gabriele dans une sculpture 1490

Il est à la fin de la puissance Babylone encore Gabriel est envoyé à élaborer et à expliquer les problèmes avec la « fin des temps », comme lorsque le royaume de Perse, Grèce et Rome Ils étaient en train de perdre la domination du monde.

« Et ... après avoir parlé et prié et confessé mes péchés et les péchés de mon peuple d'Israël, et présenté ma supplication devant l'Éternel, mon Dieu pour la sainte montagne de mon Dieu; et pendant que je parlais et prier, l'homme, Gabriel, que je l'avais vu dans la vision au début, vole vite, aller près de moi pour offrir les heures du soir. Et il m'a donné à comprendre, et m'a parlé et m'a dit: « Daniel, je suis venu pour vous rendre capables de comprendre ... Soixante-dix semaines sont déclarées pour votre peuple et pour ta ville sainte, pour mettre fin à la transgression, et mettre fin au péché, et de pardonner l'iniquité, et de prendre la virtuosité éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et d'atteindre le plus sacré des lieux « [2] (Daniel 9: 20-24).

C'est là Gabriel dit Daniel sur les mystérieuses « Soixante-dix semaines » (de shivim de shavu-im) qui semblent indiquer la fin de la captivité à Babylone qui a duré soixante-dix ans Cyrus le Grand autorisés à revenir Sion et la reconstruction du Temple dans son Empire.

Son nom apparaît également nell'apocrifo Livre d'Enoch.

Talmud

en Talmud (L'un des textes sacrés du judaïsme), Gabriel apparaît comme le destructeur des soldats Sennachérib Sanhédrin 95b, armés de « faucille tranchante qui était prêt à partir de la création. »

L'Archange est aussi appelé celui qui a montré la voie à Joseph, qui a évité la reine Vashti à apparaître nu devant le roi Assuérus (Xerxès) et ses invités, ce qui les rend germent une queue; et l'ange qui a enterré Moïse.

Dans le Talmud Yoma 79a, mais il est dit que Gabriel une fois tombé en disgrâce « pour ne pas obéir aux ordres données exactes, je me tenais pendant un certain temps sur Velo céleste ».

Au cours de cette période de 21 jours, la guardiano angelo de Perse, Dobiel, a pris la place de Gabriele.

Gabriel est aussi, d'après le judaïsme, la voix qui dit Noé de prendre les animaux avant la grande inondation, la force invisible qui évite à Abraham de tuer Isaac et la voix de buisson ardent.

Références chrétiens

le nouveau Testament

Dans le Nouveau Testament, Gabriel est l'ange qui dit Zaccaria que Giovanni Battista né d'Elizabeth, et visiter Maria révélant qu'elle sera la mère de Jésus.

La visite de Gabriel à Marie gospel Luca est souvent appelé « L'Annonciation » (Luc 1: 26-38), un événement tenu du 25 Mars Église catholique romaine.

Il est également commémoré comme « le premier mystère de la joie » à chaque fois que vous priez le chapelet.

Gabriele peut aussi être l'ange qui a visité Giuseppe. Après avoir appris de la grossesse Marie, Joseph a envisagé la possibilité de ne pas épouser plus, mais « un ange du Seigneur » apparaît à Joseph dans un rêve et lui dit que la conception a eu lieu à travers le Saint Esprit. (Matthieu 1: 18-25).

Selon la légende tardive, est aussi l'ange non identifié Livre de l'Apocalypse (Apocalypse de Jean) Blowing la corne annonçant le jour du jugement.

Pour les catholiques et les orthodoxes, il est Saint Gabriel Archange, connu sous le nom du saint patron des travailleurs des communications.

En tant que tel il est mentionné dans le nouveau 29 Septembre calendrier établie après Vatican II. La date traditionnelle dans laquelle vous vous souvenez est Mars 24.

Gabriel apparaît également dans divers écrits apocryphes de l'Ancien et du Nouveau Testament.

la Dictionnaire des créatures spirituelles (en les Otherworlds de Giordano Berti, Milano 1998) rapporte l'image combative de cet ange décrit dans Livre d'Hénoch éthiopien; d'où il iconographie répandue parmi les chrétiens orthodoxes, mais souvent confondu avec Gabriele Michele.

Le fait orthodoxe représente un archange en terrassant le démon avec une lance: Mais il est Michael.

autres noms

Selon certaines spéculations théologiques peu orthodoxes, Gabriele aurait vécu sa vie mortelle comme Patriarca Noè. Gabriel et Noah sont considérés comme la même personne et Noé serait le nom d'un mortel, et Gabriel serait le nom d'être immortel.

dans l'Islam

le nom arabe Gabriele est Jibril ou Jabrā'īl en arabe: جبرائيل, جبريل : IPA: [dʒibriːl], [dʒiabræːʔiːl] [dʒibræːʔiːl] ou [dʒibrɛ̈ʔiːl]).

la musulmans Ils croient que Gabriel était l'ange qui a révélé Coran à Muhammad.

Nell 'Islam Il est aussi appelé la tête des quatre anges préférés et l'esprit de vérité, à d'autres égards exposer une fonction similaire à celle de l'Esprit Saint. En tant que forme de déférence, les musulmans appellent aussi notre Signore Gabriele (Sidna Jibril), Parce qu'il se présente comme un initiateur peut transmettre le message divin au Prophète et par conséquent les hommes.

Merci d'être en mesure d'intercéder auprès de Dieu, est également considéré comme le protecteur et l'interprète de la volonté divine.

Il est également connu comme le Grand Officier (An-Namus al-Akbar), Le Saint-Esprit (ar-Ruh al-Qaddus) Et en bonne santé (Al-Amin).

L'apparence physique de Gabriel est décrit dans hadith de Boukhari (Sahih, 4: 54: 455): « Il m'a dit ( ḥaddathanī ) Abū al-Isḥāq Shaybani: J'ai demandé Zir ibn Ḥubaysh au sujet des déclarations Dieu« Il est allé jusqu'à deux cordes et encore moins / et révélé à son serviteur [Gabriele] ce qui est devenu[3].). Sur ce point, Zir a dit: « Ibn Mas'ud nous a dit que le prophète avait vu Gabriel avait six cents ailes. »

Gabriel est considéré avec la même apparence par musulmans et prononcer son nom ou se référer à lui musulmans répétition de l 'eulogia« Le salut de lui [Dieu] » ( l-alayhi salaam ). La première tâche de Gabriel est d'apporter des messages de Dieu à ses messagers. comme dans Christianisme, Gabriel est dit l'ange qui a informé Marie arabe: مريم, Maryam de sa conception virginale de Jésus en arabe: عيسى, « Isa « Et dans le livre Maria se souvient-elle quand s'appartò loin de son peuple à un endroit de l'Est / et elle a fait, pour vous protéger d'eux, un voile. Et Nous avons envoyé Notre Esprit (ruh) qui lui apparut sous la forme d'un homme parfait. / Puis elle dit: « Je me réfugie dans le Miséricordieux, à vous, si vous êtes la crainte de Dieu! » / Il a dit: « Je suis le messager de ton Seigneur pour te donner un garçon pur. » / « Comment aurais-je un fils, Maria répondit, bien qu'aucun homme ne m'a touchée, et je ne suis pas prostituée? » / Il a dit: « Alors ce sera parce que votre Seigneur a dit:.« Ce qui me est que cela facile, et nous, bien sûr, nous allons lui faire un signe pour les hommes, un acte de clémence Nostra: C'est quelque chose décrétée. » (Cor., 19: 16-21, surate Marie)[4].

Selon la tradition islamique, l'Arcangelo Gabriele (Jibrayil en arabe) a mis diverses campagnes militaires de Mohammed aider et guider le prophète.

La première était l'invasion de Dhi Amr.

Selon le savant musulman Sami Strauch, il est rapporté que dans Sahih Bukhari qu'il pleuvait, et Muhammad a enlevé ses vêtements et les accroché dans une branche d'arbre qui vous dérange, alors que l'ennemi le regardait.

Donc Ghwarath ibn al-Harith attaqué Muhammad.

La menace en disant: « Qui vous protégera de moi maintenant »

Ainsi, selon les érudits musulmans, l'Arcangelo Gabriele est venu et a frappé Ghawrath dans la poitrine et l'a forcé à jeter l'épée.

Mohammed Il prit son épée et dit: « Qui va te protéger de moi? ». Ghawrath a répondu: « Non, et je reconnais que Dieu ne mérite d'être adoré mais Allah » puis converti à l'islam.[5].

Les musulmans croient que Gabriele a accompagné Mohammed dans 'augmenter un ciel, où Muhammad est dit avoir rencontré les premiers prophètes de Dieu, être informé sur les modalités de prière islamique (Boukhari 1: 8: 345). Les musulmans croient que Gabriel est descendu sur Terre dans la nuit appelée « Destiny » (Laylat al-Qadr), une nuit non spécifiée à savoir les dix derniers jours du mois sacré de Ramadan.

profane angélologie

Gabriele est parfois associée à la couleur bleu-vert, la direction de l'ouest, ou l'élément de l'eau.

son cheval Il a appelé haizum.

Gabriele est également diversement identifié comme l'ange de l'annonciation, la résurrection, la miséricorde, la vengeance, la mort et la révélation.

De plus, le 'archange Il a également été identifié dans diverses sources comme le « Septième Ange qui gouverne la présence de Dieu »; il est également indiqué dans diverses sources tafsarim (Chef prince angélique) de Cherubini, grâce, la puissance, archanges et anges des ordres célestes.

Le gouverneur de lune et lundi Il est également décrit comme Gabriel.

Enfin, l'archange est aussi le souverain de Shamayim, Premier Paradis.

protection

Protecteur d'ange des communications (radio, cinéma, télévision), Le facteur, les ambassadeurs, les vendeurs de journaux, des messagers, radio amateur, les unités de 'Armée italienne appartenant à 'Arme des Transmissions et, en général, tout le monde « apporte des nouvelles. »

Certains chrétiens en Amérique du Sud Je considère aussi le patron des écrivains.

iconographie

Son apparence respecte l'ange: une figure jeune androgyne ailé qui apporte parfois diadème.

Souvent représenté avec lis, conduit à Vierge dans 'Annonciation.[6]

Le angelo Gabriele a été promu à l'Archange des textes de Évangiles apocryphes, sans cette distinction se traduit par une iconographie particulière, employé assez de l'épisode qui représenté par des attributs spécifiques.

Pour cette raison, il est essentiel de ne pas l'image Archange Gabriel en habit de cour, avec tunique couverture blanche de dalmatique clamide.

Des anges et les archanges Gabriel maintient long attribut bâton dont peuvent concierges être remplacés par le symbole lys de la virginité de Marie.

littérature

Gabriele est rappelé dans le chant XXIII du Paradis de Dante, guirlande qui descend pour envelopper la Vierge, en chantant une mélodie qui se combinent tous les bienheureux.

« Je suis Angelic L'amour, ce cercle rond
La Letizia alta qui respire du ventre
Ce fut le hostellerie de notre Desiro "

(vv. 103-105)

Influence culturelle

Le biographe britannique excentrique, le père de 15 enfants, Sabine Baring-Gould (1834-1924), a écrit un chant de Noël Basque, Message de Gabriel, dont il est probablement basé sur le treizième-quatorzième siècle chant latin Angelus ad Virginem qu'il se sert de base pour sa description biblique dans l'Annonciation du Nouveau Testament Chanson de Luc.

Gabriel est aussi le sujet d'une chanson Cole Porter "Blow Gabriel, Blow".

Gabriel est aussi le sujet de la chanson la plus célèbre de la chanteuse française Najoua Belyzel, « Gabriel », où elle parle de tomber amoureux de l'Archange.

Gabriele a un rôle principal dans le film Gabriel - dans les bras de fureur; en ce qu'il est le dernier survivant Archangel Satan et essayer de regagner purgatoire.

Christopher Walken, après avoir joué un ange dans la vidéo Bad girl de Madone, Gabriel joue dans les films la prophétie, L'ange du mal et la prophétie.

Gabriele est également parmi les personnages de la série surnaturel et domination.

Le Arcangelo Gabriel est le protagoniste de la trilogie fantastique « Le Chant De L'ange - La chanson Dell'Angelo »[7] publié uniquement sur le web par Katya Sanna en 2001 et présenté par la transmission culturelle Piero Dorfles « Le bogue du millénaire » sur Rai Radio 1 et à la bibliothèque publique à Rome Elsa Morante.

Gabriele a un rôle important en faveur du mal dans les films Constantine.

Galerie d'images

notes

  1. ^ réforme liturgique Vatican II.
  2. ^ N. Forti Grazzini (ed) Dictionnaire des sujets et des symboles dans l'art, 2010, p.188.
  3. ^ Cor., 53: 9-10; tr. en. A. Bausani, le Coran, Florence 1961, p. 397.
  4. ^ Tr. en. A. Bausani, cit., p. 220.
  5. ^ Tr. ing. S. Sameh, Biographie du Prophète, Darussalam, 2006, vol. la p. 472. ISBN 9789960980324
  6. ^ G. Rosa, Anges et Démons, Milano 2003, p. 360.
  7. ^ Le Chant De L'ange - La chanson Dell'Angelo
  8. ^ Parravicini, Giovanna, Les icônes. L'histoire de la peinture d'icônes, Trévise 2011, p. 128.
  9. ^ AA. VV., L'icône voyage, Milano 2008, p. 132; G. Parravicini et moi Salina, icône, Turin 2006, p. 88-89.
  10. ^ AA. VV., L'icône voyage, Milano 2008, p. 68; G. Parravicini et moi Salina, icône, Turin 2006, p. 227.
  11. ^ Rappelons que l'on appelle le genre de « Humiliatione », voir M. Baxandall, Peinture et expériences sociales en Italie au XVe siècle, 2001, p. 60 et suiv.
  12. ^ S. Settis, 1100-1500 art italien Iconographie: une ligne, Turin 2005, p. 123.
  13. ^ Botticelli approche du « Conturbatione », voir M. Baxandall, cit.

Bibliographie générale

  • AA. VV., L'icône voyage. De ses origines à la chute de Byzance, Jaka Book, Milano 2002, 2008. ISBN 9788816615069
  • Alvino, Carmine, St. Gabriele arcangelo. Le deuxième des assistants Sept Saints Esprits, Signe Editions, Milan 2013. ISBN 9788861386570
  • Bausani, Alessandro, le Coran, Sansoni, Florence 1955, 1961.
  • Baxandall, Michael, Peinture et de l'expérience dans quinzième siècle en Italie, Oxford University Press, 1972; ed. en. par Maria Pia et Piergiorgio Dragone, Peinture et expériences sociales en Italie au XVe siècle, Einaudi, Torino 1978, 2001. ISBN 8806158104
  • Bonelli, Luigi, le Coran, Hoepli, Milano, 1979. ISBN 8820310546
  • Cecchini, Norma, Synoptic Dictionnaire Iconologia, Patron Editore, Bologne 1976 1982.
  • Chelli, Maurice, Manuel de symboles dans l'art. Le Moyen Age, EDUP, Roma 2002, 2003. ISBN 8884210623
  • Conférence épiscopale italienne (Eds), La Sainte Bible, éditeurs de l'Union et des libraires catholiques italiens, Rome 1996.
  • Gionta, Marco, Anges et Archanges. anciennes légendes et des histoires transmises dans les Saintes Ecritures et dans les Évangiles apocryphes, représentations picturales somptueuses, de connaître les anges de Dieu et archanges, Auralia, 2013. ISBN 9788897008330
  • Giorgi, Rosa, Anges et Démons, collier Dictionnaires Art, Electa, Milan, 2003. ISBN 883702228X
  • Guzzetti, Chérubin-Mario, Islam, collier Dictionnaires Le San Paolo, Edizioni San Paolo, Milan, 2003. ISBN 8821546799
  • Hall, James, Dictionnaire des sujets et symboles dans l'art, John Murray Ltd, Londres 1974; ed. en. édité par Nello Forti Grazzini, Dictionnaire des sujets et des symboles dans l'art, Longanesi, Milan 2010.
  • Katsh, Abram Isaac, Le judaïsme dans l'islam. Milieux bibliques et talmudiques du Coran et ses commentaires, New York University Press, New York 1954.
  • Papadopoulo, Alexandre, Islam et l'art musulman, Editio S.A., Citadelles 1976; ed. en. par Luca Montecchi, l'art musulman et l'Islam, collier L'art et les grandes civilisations, Garzanti Editore, Milan, 1992. ISBN 8811300649
  • Parravicini, Giovanna - Salina, Irina, Icône. Image de la foi et de l'art, Edizioni San Paolo, Turin, 2006. ISBN 8821555046
  • Parravicini, Giovanna, Les icônes. L'histoire de la peinture d'icônes, Eurocom Books Éditeur Zanotto, Trévise en 2011.
  • Settis, Salvatore, 1100-1500 art italien Iconographie: une ligne, Einaudi, Torino, 2005. ISBN 8806175408
  • Stanzione, Marcello, Les Archanges. Michael le guerrier, le messager Gabriel, Raphaël Guérisseur, Sugarco Editions, Milan 2011. ISBN 9788871986104
  • Zilio-Grandi, Ida (ed) le Coran Dictionnaire, Mondadori, Milan 2007, pp. 327-330 ( 'Gabriel') et PP. 725-730 ( 'révélation et l'inspiration'). ISBN 9788804566601

D'autres projets

autorités de contrôle VIAF: (FR286452690 · GND: (DE119372207