s
19 708 Pages

Comment lire redirigée
dionycha
5393834-LGPT.jpg
cheiracanthium inclusum
classification scientifique
domaine Eucaryotes
uni Animalia
phylum arthropoda
subphylum Chelicerata
classe arachnides
ordre Araneae
Sous-ordre opisthothelae
Infra Araneomorphae
taxon Neocribellatae
section dionycha
superfamilies
voir le texte

dionycha est un groupe phylogénétique de araignées appartenant à 'Infra Araneomorphae.

Comprend plus de 10 familles: Tous gnaphosoidea (7 familles en 2013), la araignée saut, la Thomisidae et sac araignée et d'autres mineurs.

La particularité de ce groupe est d'avoir des sens plus développés et préparés activité prédatrice: toutes ces familles d'araignées sont de petits chasseurs sédentaires et actifs. Certaines familles montrent également des danses nuptiales plus ou moins élaborées.

étymologie

Le nom vient de grec et cela signifie « qui a deux griffes tarsien», Commune caractéristique physique la plus évidente de ces familles. Le terme est également utilisé pour les distinguer des Trionycha que, dans une ancienne classification, inclus les araignées propriétaires de trois griffes tarse, maintenant ne sont plus utilisés. En dionycha la troisième tarsien griffe a transformé en une touffe de poils particulièrement adhérentes qui permet à ces araignées grimper sur des surfaces lisses.

taxonomie

la monophyly dionycha fait l'objet de discussions et de controverses dans le aracnologico sur le terrain. Un travail de Coddington et arachnologistes Levi 1991 a conduit à la compilation des éléments suivants cladogram sur la base de l'évaluation des caractéristiques physiques macro- et microscopiques:

Araneomorphae

haplogynae


entelegynae

Trionycha


dionycha

corinnidae


liocranidae



gnaphosoidea



sac araignée


anyphaenidae


araignée saut




Thomisidae


philodromidae


sparassidae


selenopidae


miturgidae[1]






Un travail récent en 2014 Ramírez, fondée sur des considérations phylogénétiques plus précises et approfondies, a conduit à des caractérisations précises dans le dionycha, avec la création de trois nouvelles familles (eutichuridae, phrurolithidae et trachelidae) Et la restructuration des quatre autres (miturgidae, corinnidae, sac araignée et liocranidae)[2].

notes

  1. ^ famille actuelle dans laquelle ils ont été incorporés, en 2014, les genres de zorinae mentionné dans l'étude de 1991
  2. ^ La morphologie et la phylogénie des araignées dionychan (Araneae: Arameomorphae) M. Ramírez

bibliographie

  • J. Bosselaers R. Jocqué, 2002 - Studies in corinnidae: analyse cladistique de 38 corinnid et liocranid génère, et le transfert de Phrurolithinae. Zoologica Scripta, Vol.31, pp. 241-270.
  • J. A. Coddington H.W. Levi, 1991 - Systématique et évolution des araignées (Araneae). Revue annuelle de l'Ecologie et Systématique, Vol.22, pp. 565-592.
  • Griswold, C. E., Coddington, J. A., Platnick, N.I. Forster, R.R., 1999 - Vers une Phylogeny entelegynae des araignées (Araneae, Araneomorphae, entelegynae). Journal of Arachnology, vol.27, pp. 53-63.
  • Ramirez, M., 2014 - La morphologie et la phylogénie des araignées dionychan (Araneae: Arameomorphae). Bull. Am. Mus. nat. Hist. vol.390, pp. 1-374.