s
19 708 Pages

Qaḥṭaba ibn Shabib (en arabe: قحطبة بن شبيب; ... - ...) il a été général arabe abbasside, qui a conduit les forces révolutionnaires abbassides à prendre le pouvoir, poursuivre les travaux entamés par Abu Muslim, est resté en Khorasan.

Qahtaba[1] ibn Shabib b. Khalid b. Ma'dan al-Ta'i, B. Nabḥān était peut-être le neveu d'un adepte de la quatrième Calife B Alî. Abi Talib, et le premier imam Shia. Qahtaba a été parmi les 12 nuqabā » que Merv Ils ont juré allégeance à 718-9 à Abu Muslim pour l'aider à renverser le pouvoir Omeyyades, ce qui porte le prétendant au califat abbasside (alors en réalité complètement inconnu de la plupart et pour lesquels nous utilisons simplement l'expression « al-rida min Ahl al-Bayt« Ou » celui auquel les gens de la maison « est satisfaite.

a eu lieu la première action militaire de Qahtaba en Sarakhs, engager la kharijite Shayban il a vaincu et tué. Depuis le Khorasan Gorgan, jusqu'à ce que 'Irak Ce fut une progression triomphale mais difficile qui l'a conduit à la défaite Tamim, le fils du dernier wali Omeyyade de Khorasan, Nasr ibn Sayyar, conquête Tus (aujourd'hui Mazar-e Sharif) Et, le 4 mai 748, Nishapur, pour vaincre le 1er Août de cette année, la forte Omeyyades armée dirigée par Nubata Hanzala ibn al-Kilabi qui avait saisi le dos Gorgan.

Vainquant le 18 Mars 749 l'armée omeyyade d'Ibn Hubara, dans une bataille pour Jābalq, Qahtaba a ouvert la voie à la victoire finale, rendue irréversible par la cession à Nihāvand omeyyades général Malik b. Adham al-Bahili que, en échange de son salut et ses hommes, donna à la ville assiégée aux forces abbassides.

27 au 28 Août 749 aussi Wali Irak, B yazid. Umar b. Hubayra, Il a été écrasé, le forçant à abandonner Kufa.

Ici, dans mosquée dans lequel il a été assassiné en 661 la quatrième Alî Calife, il a été proclamé Calife Abu l-Abbas al-Saffah mais la cérémonie n'a pas été présente Qahtaba, baissé contre toute attente, aussi mystérieusement et noyé dans la rivière tigres et il a traversé.

notes

  1. ^ selon Baladhuri Ce fut un surnom qui signifie « frapper avec une épée », alors que son vrai nom était Zayd.

bibliographie

  • Lemme "Qaḥṭaba" (Moshe Sharon), de: Encyclopédie de l'Islam, nouvelle édition.
  • Anonyme, Akhbar al-Dawla al-Akhbar Fihi'Abbāsiyya wa wa al-Abbas wuldihi, ed. A. A. Duri, Beyrouth, 1971

Articles connexes

  • Abu Muslim
  • Abbassides