19 708 Pages

Duccio Canestrini
Duccio Canestrini

Duccio Canestrini (Rovereto, 1 Avril 1956) Il est anthropologiste, journaliste et écrivain italien.

Il a écrit de nombreux articles pour des magazines, des livres et des textes pour la télévision, la radio et le théâtre. Connu pour l'introduction, dans le cadre de l'anthropologie du tourisme, le concept de Homo Turisticus et elle a conçu le spectacle-conférences pour diffuser et de dire l'anthropologie au grand public, traite de la dynamique de la relation entre l'homme et l'environnement, le symbolisme du corps humain, tourisme responsable et l'étude des processus liés à l'interculturel. Duccio Canestrini a écrit Antropop (Bollati Basic Books, 2014), un manifeste d'anthropologie qui aspire à être "pop" dans le style, Breezy et instructif, comme dans les sujets de l'étude: bandes dessinées, séries TV, stars de la musique, des gadgets de haute technologie, la mode vestiarie[1].

biographie

né en Rovereto (Trento), Elle a obtenu son diplôme avec mention en anthropologie culturelle au département des études ethno-anthropologique de la Faculté de philosophie »Université de Sienne, en 1982.

À la suite de recherches sur le terrain réalisé en Inde sous la direction du prof. Paul Bouissac, la Université de Victoria à Toronto (Canada), Les techniques du corps des acrobates de cirque indien qui découlent de rituels religieux et agit en ce qui concerne notamment l'identité de caste les artistes.

De 1985-995 premier rédacteur en chef, puis envoyé le mensuel Voyage et géographie Airone, de Milan. Il commence à voyager fréquemment, touchant différents pays d'Europe, d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et Amérique du Sud. En 1987, il est devenu un journaliste professionnel.

enseigne plus tard l'anthropologie du tourisme à 'Université de Trento, sur anthropologie culturelle à la Faculté de sociologie, et il réalise de nombreux séminaires anthropologie culturelle et l'anthropologie du Voyage et tourisme dans le cadre de différents maîtres, y compris l'économie du tourisme et la gestion des 'Foscari de Venise Ca », Les systèmes de médiation culturelle et la gestion de Tourisme 'Université de Bergame, Directeur de l'innovation et le développement de Province de Trente.

Entre 1995 et 1996, il a dirigé le tournage de cinq documentaires filmé la série télévisée Un nouveau monde sur la relation entre l'homme et l'environnement, pour le programme Geo de Raitre, déplacer entre Brésil, Ethiopie et bELIZE. Les documentaires ont plusieurs prix: Prix spécial rotatif Antonio Pascatti le 44e et le 45e Festival International du Film de la montagne et l'exploration de Trento (Publié 1996 et 1997), Prix ​​de la solidarité des banques rurales opérant sur la ville de Trente au 44e Festival International du Film de la montagne et l'exploration de Trente (édition 1996), une mention spéciale du Président du Jury aux études Ethno-anthropologique Prix international G. Pitrè-S. Salomone Marino Ville de Palerme (édition 1996) Prix ​​Leonardo au Festival du film de science documentaire Parme pour la meilleure production italienne (1997).

Dans cette période, il a commencé à écrire des livres populaires qui gravitent autour du concept de Homo Turisticus et il met l'accent sur le grand public, en créant des conférences-spectacle.

en 1999 Il commence à traiter l'anthropologie de la vie quotidienne Trentin-Haut-Adige: Depuis trois ans, l'écriture pour le portail Trentin Culture, paragraphe anthropologique du site du département des activités culturelles du Province autonome de Trente, notamment en ce qui concerne les questions de l'immigration et la société multiculturelle.

de plus en 2000 Il présente l'essai Parce que les Bushmen sont stupides? la Conférence internationale Giovanni Canestrini zoologiste et darwiniste tenue entre Padoue, Venise et Trento, en Février. A cette occasion, il est confronté à pratiquement son ancêtre célèbre, Giovanni Canestrini, dont il a grandement contribué à répandre la théorie darwinienne Italie avec les traductions des œuvres de Charles Darwin.

à partir de 2003 Il commence une activité d'enseignement intense: tous les 'Université de Trento insigne anthropologie au sein du Master Management Tourisme à Trento School of Management (où il est également directeur régional pour l'anthropologie) et anthropologie et cinéma le cours de diplôme en Sciences Campus Tourisme de Lucques. Cette même année, a repris ses études en anthropologie du corps, qui a commencé au moment où la thèse laureae 2004 intensifie ses activités de popularisation avec la conférence-exposition et la publication d'articles dans diverses revues.

enseigne actuellement Duccio Canestrini anthropologie et cinéma dans le cadre du cours de diplôme en sciences du tourisme au campus de l'Université de Lucques et est arbitre de l'Association italienne pour le tourisme responsable (Milan). Il est membre de l'Association italienne des sciences ethno-anthropologique (AISEA, Rome) et le Conseil scientifique international pour le développement Island (Insula / UNESCO, Paris).

La conférence-spectacle

Duccio Canestrini mène depuis des années une activité de diffusion anthropologique constante, en utilisant différents médias. L'idée que le guide est la nécessité de mettre le 'anthropologie de université, en contact avec les gens, sans utiliser des termes de l'académie, mais un style d'exposition compréhensible pour tous et dans le même temps rigoureux du point de vue scientifique.

La conférence de la performance sont l'instrument principal de cette activité. Les arguments sont différents. à partir de voyage la relation avec soi-même et avec les autres, de l'histoire de l'anthropologie à la compréhension rites de la vie quotidienne, pour ne citer que quelques-uns. Aucune conférence n'est jamais le même que les précédents, car Canestrini est constamment mise à jour du contenu et cherche sans cesse de nouvelles voies d'exploration thématique.

Le mouvement de la conférence-spectacle entre amusement et raisonnement, entre 'ironie et réflexion, amène le public à la découverte du thème choisi par des images, des films, des sons, des histoires anecdotiques et parfois des blagues mordre, et souvent grâce aux voix des acteurs vivants.

Ce sont des événements qui sont organisés dans les rues ou dans les salles de classe bien équipées, dans les théâtres ou salles de spectacle. Rendez-vous qui, par leurs médias de la nature, nécessitent une bonne équipement audio et vidéo.

Homo Turisticus

Homo Turisticus est la définition élaborée par Duccio Canestrini pour décrire la personne qui va vacances. Une personne à étudier et cataloguer avec esprit et humour, racontant les rituels quotidiens et mythes culturelle. Le roman de l'exotisme, la recherche souvenir, l'idée même d'un congé ou de vacances sont au cœur de la 'anthropologiste. Essentiellement, nous sommes tous homines touristiques, non seulement qui aime appeler voyageur.

l'expression Homo Turisticus Il apparaît pour la première fois 1993, dans l'essai éponyme pour les types d'Andromède Studio / Glénat (Milan), Dans lequel sont recueillis les dessins animés sont nés de son idée, comme déjà dans les années quatre-vingt quand il a commencé à décrire les caractéristiques de ce type humain. Duccio Canestrini propose l'idée et a écrit l'introduction au texte. À cet égard, Canestrini raconte que lors d'un voyage ethnographique pour le mois Heron, qui a été envoyé dans les années quatre-vingt, à Canaima (Venezuela), témoin d'une scène particulière. Il parlait à un Indien quand il a vu apparaître un bus touristique. Les courses d'indium dans sa hutte, ôtèrent la jeans et il met un string, puis être photographié par le parti. Quand les touristes sont partis, je suis retourné la jeans ciller, demandant à tous 'anthropologiste« Qu'est-ce qu'on parle? ». Duccio Canestrini savait alors que tribu à étudier étaient des touristes et leurs rituels quotidiens.[2][3]

L'arrière-plan sur lequel se déplaceHomo Turisticus est le voyage, c'est un moment où la rencontre des peuples et des cultures. Dans ce contexte, l'un des livres les plus anthropologue succès, Ne tirez pas sur le tourisme, il se consacre à la question de la sécurité des touristique lui-même.[4] après '11 septembre 2001 la peur de terrorisme Il a renforcé le sentiment d'insécurité générale, ce qui a tourisme de plus en plus protégé, parfois militarisées. Canestrini, à la fin du texte, rappelez-vous que vous devez choisir entre un tourisme fermé et militarisée, et un tourisme ouvert et « perméable », où vous interagissez avec la population locale.[5] Une réflexion qui est étroitement liée à la notion de tourisme responsable et durable, respectueux de l'environnement, aux personnes et aux cultures locales.

travaux

Essais

  • la salamandre, Rizzoli, 1985
  • Un stylo entre les tambours, Giorgio Mondadori, 1993
  • Turistario, BaldiniCastoldi, 1993
  • L'esprit de chêne, BaldiniCastoldi, 2000
  • trophées de voyage, Bollati Basic Books, 2001
  • Allez en enfer. Manuel du touriste responsable, Feltrinelli, 2003
  • Ne pas tirer sur les touristes, Bollati Basic Books, 2004
  • Les mystères des Veneris mons, Rizzoli, 2010
  • Antropop. La tribu mondiale, Bollati Basic Books, 2014

livres de fiction

  • Le tourment de tritons, BaldiniCastoldi, 1994
  • Tropiques Turpí, Zelig, 1997

autres publications

  • Identité ethnique et de la défense des particularismes, "Grand Atlas de l'Europe De Agostini", 1992
  • Zigzag. Cultures et pratiques de l'écotourisme, par Michela Bianchi et Duccio Canestrini, MC Publishing, 2005
  • Les bêtes de temps, Angel J. Cappelletti, édité par Duccio Canestrini, traduit par Giuseppe Mascotti, Osiris, 1999

théâtre

  • téléski Canestrini Duccio et Giovanni Battaglia, 1997
  • Viaggiarsi lui, Canestrini Duccio, 1999
  • Pezziduomo, Canestrini et Giovanni Battaglia Duccio, 2008

documentaires

  • Les coraux discorde, 1995
  • La forêt Jaguar, 1995
  • forêt maman et les enfants des rues, 1996
  • Les graines de survie, 1996
  • Une étrange conduite, 1996
  • Genius loci. L'esprit du lieu dans le Tyrol du Sud, 2010

Salons

  • Freaks. La science et la déviance, 1997
  • Homo Turisticus, 1999
  • Etrange Far Inhuman, 1999
  • Souvenir d'Italie, 2001
  • Maskio - Qu'est-ce que l'homme?, 2007

notes

Articles connexes

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR28537338 · LCCN: (FRn85384534 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 062552 · ISNI: (FR0000 0000 7903 6321 · GND: (DE1112271392
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller