19 708 Pages

Germaine Dieterlen
Germaine Dieterlen dans le film Paroles de Ricardo Costa, Musée de l'Homme, Paris 1998

Germaine Dieterlen (Valleraugue, 15 mai 1903 - Paris, 13 novembre 1999) Il était un 'anthropologiste français, étudiant Marcel Mauss; Il a écrit de nombreux livres de ethnographie et a frayé un chemin beaucoup de nouvelles techniques ethnographiques, et en particulier ' « descriptive ethnographiques »), des études approfondies sur mythes et rites de initiation.

Il est célèbre pour son travail parmi les dogon et bambara la Mali, parmi lesquels il a vécu, souvent en collaboration avec un autre anthropologue français depuis plus de vingt ans, Marcel Griaule.

Dans certaines de ses œuvres les plus importantes, il a concentré ses études sur le rôle sacré du chef de tribu, la position du premier enfant né dans une famille appartenant à un clan, sur la relation entre oncles maternels et neveux, sur division du travail, sur la mise en place de la mariage, sur la fonction et le rôle du chaman propitiatoire changements de pluie et météo, dans le cadre de la société dogon.

Dieterlen a commencé sa recherche ethnographique au Mali, 1941. Il a longtemps été critiqué pour ses publications sur les savoirs astronomique Dogon, qui, selon l'auteur, aurait auparavant déjà détecté la présence d'un star, Sirius B, invisible à l'œil nu. Selon l'opinion des autres auteurs, y compris les entités Robbins et Temple extra-terrestres Ils peuvent avoir eu des contacts avec les Dogons, influençant l'ancienne connaissance indigène, appelé Nommo, sur la base spiritueux ancestrale, qu'ils se produisent avec des caractéristiques de humanoides. D'autres anthropologues, tels que A.van Beek, disent quelques idées Dogons aurait pu les prises des enseignements de missionnaires jésuites, qui vivent depuis longtemps dans la région.[1]

Parmi les postes occupés par le savant, nous nous souvenons de sa coopération au directeur à tous les « » étudesEcole Pratique des Hautes Etudes», À l'université Sorbonne de Paris, son rôle en tant que membre de la "Centre National de la Recherche Scientifique« (CNRS), et la présidence à »Comité sur Film Ethnographique».

notes

  1. ^ Walter E. A. van Beek: "dogon réétudiée: Une évaluation sur le terrain des travaux de Marcel Griaule." anthropologie actuelle, 32 (1991): 139-167.

bibliographie

  • Renard Pâle. Ethnologie des Dogons. Institut Français d'Ethnologie. Marcel Griaule (Posthume) et Germaine Dieterlen. 531 pp 1965.
  • Sur la religion Essai Bambara. Ed. De l'Université de Bruxelles, 264 p. 1996 (2e éd)
  • Les Dogons: de personne et notion de la création mythe. L'Harmattan 115 p.
  • Sacrés d'Afrique Textes noire. Germaine Dieterlen, Collectif, et Amadou Hampâté Ba. 306 p.
  • Le titre d'honneur des Arou (dogon, Mali). Paris 1982, 215 p.

Filmographie

Films sur les rituels de dogon la Mali (La cérémonie Sigui) (co-production de Jean Rouch)

  • Le Enclume du Yougo (38 mn). Rites d'initiation, effectuées sur les places publiques, par les rites dogons en costume. La danse qui effectuent en l'honneur des anciens pères est appelé "la danse du serpent».
  • Les Danseurs de Tyogou (27 mn). Il est une longue procession fait avec des objets décoratifs et symboliques, aux lieux des villages anciens.
  • Les grottes de Bongo (40 mn). Rite de propitiation.
  • Les Clameurs de Amani (35 mn). Procession dans laquelle les hommes, précédés par les personnes âgées, suivant un chemin symbolique pour atteindre l'objectif du rituel.
  • Le de la circoncision Auvent (18 mn). ancienne cérémonie. Circoncision est réalisée, symboliquement, comme un signe de consécration, l'action de grâce et de propitiation de l'enfant.
  • 1983 Sur les traces du Renard Pâle. Jean Rouch et Luc de Heusch.

D'autres projets

liens externes

films
textes
autorités de contrôle VIAF: (FR22140994 · LCCN: (FRn85017286 · ISNI: (FR0000 0000 8100 5604 · BNF: (FRcb119001782 (Date)
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller