19 708 Pages

Ann Dame Marilyn Strathern (6 mars 1941) Il est un 'anthropologiste britannique.

notes biographiques

Fondé par Eric Evans et Joyce Evans 6 Mars 1941 à Bromley Kent dans le Nord du Pays de Galles (née Ann Marilyn Evans) [1], en 1960, il inscrit à Girton College, Cambridge pour y étudier l'archéologie et l'anthropologie. Ce fut la lecture de Rousseau à diriger à l'anthropologie [2]. Le Girton a été l'un des deux étudiants qui ont reconnu avoir des femmes, et il était dans le même collège que la mère Marilyn Strathern avait étudié dans les années trente. Il a obtenu son doctorat en son son 1968.[3] Obtient Then l'Australian National University à Canberra et l'Université de Californie (Berkeley). À l'époque, dans les années soixante-dix dans Girton, et il est devenu un homme, jusqu'à ce qu'il obtienne un lieu de professeur anthropologie sociale tous 'Université de Manchester. À l'époque, à Cambridge en 1993 où il est resté jusqu'en 2008.[3] Elle a épousé l'anthropologue Andrew Strathern en 1965 avec qui il a trois enfants, avant la fin de l'union

recherches

Depuis sa thèse de doctorat, publiée en 1972 et intitulée Entre les femmes dans aux publications les plus récentes, Strathern a toujours confronté à la définition et la construction sociale des normes de genre. en L'intérêt et le bien social: Quelques implications de genre Imagery Hagen (1981), Strathern écrit que « le sexe est un mécanisme imaginaire symbolique dans lequel » collective « et » personnels « des intérêts sont faites pour ressembler à un ordre différent » [4] Strathern a été longtemps parmi la population de Hagen en Papouasie-Nouvelle-Guinée.[4] Ici, il a développé l'un de ses thèmes favoris, le fait que le monde est ontologiquement multiple.[5][6] Le monde est composé de parties reconnaissables, mais ces parties ne sont pas séparées les unes des autres. Strathern parle multiples réalités socialement construites qui existent indépendamment les uns des autres.[6]

Publications (sélection)

  • Andrew Strathern, Auto-décoration à Mount Hagen, Londres: Duckworth, 1971.
  • Les femmes entre les deux: rôles féminins dans un monde masculin: Mount Hagen, Nouvelle-Guinée, Londres, New York: Séminaire de presse, 1972.
  • tribunaux officiels et non officiels: hypothèses juridiques et les attentes dans une communauté de hauts plateaux, Nouvelle unité de recherche Guinée, Australian National University, [1972].
  • Pas d'argent sur nos peaux: migrants Hagen à Port Moresby, Port Moresby: Nouvelle unité de recherche Guinée, Australian National University, 1975.
  • Carol P. MacCormack (éd.), Nature, culture et genre, Cambridge: Cambridge University Press, 1980.
  • Parenté au cœur: une anthropologie de Elmdon, un village au nord-ouest d'Essex dans les années soixante, avec un avant-propos par Audrey Richards et un épilogue par Frances Oxford, Cambridge: Cambridge University Press, 1981.
  • (Ed.), Faire face à l'inégalité: l'analyse des relations entre les sexes en Mélanésie et êtreyond, des essais par les membres du Groupe de recherche sur Anthropological 1983/1984 à l'École de recherche d'études du Pacifique, l'Australian National University, Cambridge: Cambridge University Press, 1987.
  • Le genre du don: problèmes avec les femmes et les problèmes avec la société en Mélanésie, Berkeley; Londres: University of California Press, 1988.
  • Avec Maurice Godelier (Éd.), Grands hommes et les grands hommes: des personnifications de pouvoir en Mélanésie, Cambridge: Cambridge University Press; Paris: Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 1991.
  • liaisons partielles, Savage, Md: Rowman Littlefield Publishers, 1991.
  • Après la nature: Inglese parenté à la fin du XXe siècle, Cambridge: Cambridge University Press, 1992.
  • Reproduire l'avenir: essais sur l'anthropologie, la parenté et les nouvelles techniques de reproduction, Manchester: Manchester University Press, 1992.
  • Nouveau pour vieilles certitudes? Le cas d'une technologie permettant, Lancaster: Centre pour l'étude des valeurs culturelles, 1994.
  • Les relations: les questions de complexité et de l'ampleur, Cambridge: Figuier de presse, 1995.
  • (Ed.), Le passage des contextes: transformations dans la connaissance anthropologique, London: Routledge, 1995.
  • Propriété, substance et effet: essais anthropologiques sur les personnes et les choses, Londres: Athlone, 1999.
  • (Ed.), cultures de vérification: études anthropologiques en matière de responsabilisation, l'éthique et l'académie, London: Routledge, 2000.
  • Commons et Borderlands: Documents de travail sur l'interdisciplinarité, la responsabilité et la circulation des connaissances, Wantage: Sean Kingston, 2004.
  • Eric Hirsch (éd.), Transactions et créations: débats de propriété et le stimulus de la Mélanésie, New-York; Oxford: Berghahn Books, 2004.
  • liaisons partielles, Walnut Creek, Californie: AltaMira Press, 2004. (Version mise à jour.)
  • Parenté, le droit et l'inattendu: les parents sont toujours une surprise, New-York; Cambridge: Cambridge University Press, 2005.

notes

  1. ^ copie archivée, srcf.ucam.org. Récupéré le 8 Avril, 2012 (Déposé par 'URL d'origine 15 Mars 2013)., Interview vidéo
  2. ^ Girton, 2010: Marilyn Maîtresses passé Strathern
  3. ^ à b copie archivée, srcf.ucam.org. Récupéré le 8 Avril, 2012 (Déposé par 'URL d'origine 15 Mars 2013).
  4. ^ à b Marilyn Strathern. 1981 « l'intérêt personnel et le bien social: Quelques implications de genre Imagery Hagen. » pp. 370-391 en Lectures pour une histoire de Anthropological Theory,édité par Paul A. Erickson et Liam Murphy. Toronto: University of Toronto Press.
  5. ^ Mikala Hansbol, « Marilyn Strathern, multiplicité ontologique et connexions partielles. » Mikalas Klumme: Un blog Les chercheurs.
  6. ^ à b Marilyn Strathern 2005. Kinshop, Droit et de l'inattendu: les parents sont toujours une surprise. New York: Cambridge University Press.

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR76362805 · LCCN: (FRn50010938 · ISNI: (FR0000 0001 1071 5112 · GND: (DE130415774 · BNF: (FRcb12193683c (Date)
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller