s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Negro (désambiguïsation).
Noir
Illustration pour l'édition originale Uncle Tom Cabin, Boston 1852

le terme nègre indique une personne appartenant à l'une des origines ethniques Dell original 'Afrique subsaharienne et caractérisé par pigmentation peau foncée; dans un sens plus large, il peut être appliqué à d'autres groupes ethniques ayant des caractéristiques physiques similaires, telles que negritos les Philippines ou Aborigènes d'Australie.[1] Bien que son étymologie et son sens originel et ne sont ni techniques ni péjoratif vulgaire, sous l'influence des termes similaires Anglais et allemand, le mot a pris une connotation négative au fil du temps, même dans langue italienne.[2][3][4] On suppose que la transition de négatif à terme neutre a eu lieu au cours de la soixante-dix.[5]

Etymologie et l'utilisation de terme

Noir
Negro accroché vivant sur les côtes. Illustration de la traduction italienne de Narratives John Stedman, 1818

le terme italien nègre il est étymologiquement équivalent à 'adjectif noir (à partir de latin Niger/nigru (m)), Et avait une telle signification à l'origine; des exemples de cette utilisation du terme se trouvent entre autres dans Petrarca,[6] Ariosto[7] et Carducci.[8]

L'utilisation de nègre de se référer à des groupes ethniques à la peau foncée est déjà attesté aussi dans la littérature Fin du Moyen Age (Par exemple, dans le même Pétrarque),[9] mais il est devenu plus courant à l'époque colonial, en italien et dans d'autres langues (dont certains que je l'ai emprunté à l'équivalent espagnol). Les dérivés de ce sens de nègre sont des termes comme négroïde (Dépôt de XIXe siècle par anthropologues pour désigner un hypothétique courses humain) ou négritude (toutes les valeurs ethniques et culturelles des peuples noirs[10]). Contrairement à ce que l'on pourrait supposer, il est cependant attribuable à la racine latine Niger la placenames Niger et Nigeria, pour lequel on a supposé une dérivation de l'expression touareg ngher (Short pour gher n gheren, rivières rivière).[11]

Dans le passé, nègre Il n'a pas été perçu comme un terme péjoratif et était le moyen le plus courant pour désigner les personnes de peau foncée, soit littérature (Utilisé entre autres comme traduction commune de mots étrangers comme 'Anglais nigger et français Nègre), Deux dans le langage courant. Un exemple connu de l'utilisation du terme nègre dans son sens originel est la chanson Angeli negri (Tiré du film Angelitos Negros la 1948, chanté par Pedro Infante et réalisée en italien par Marino Barreto junior en 1959 et Fausto Leali en 1968), Ainsi que dans la chanson de 1963 le Watussi de Edoardo Vianello. Même mots encore en usage comme négritude Titre de la revue Afrique de Comboniens dérivé du terme nègre utilisé sans aucune connotation négative ou discriminatoire.

En 1978, un texte scolaire géographie pour lycée Italien publié par Garzanti,[12] dans un onglet "« nègres » et « Indiens » tout faux" [13] Il a rapporté l'explication suivante: « Depuis quelque temps la population noire des États-Unis refusent d'être appelé par le terme » nègre « (nigger), Qu'il est presque toujours utilisé un ton péjoratif (comme en Italie est malheureusement souvent le terme « Sudiste ») et veulent être appelés « Noirs » (noirs). Ici [en Italie] le terme « nègre » n'a pas le ton de mépris, et nous pouvons continuer à les appeler. « Le reste de la carte passe pour décrire les problèmes des descendants d'esclaves en utilisant toujours le nègre terme pour les indiquer.

usage courant contemporain nègre Cependant, en général il perçu comme péjoratif et raciste, l'extension espagnole en raison des exigences de politiquement correct que la culture Anglo-saxon Ils ont conduit à la condamnation de péjoratif nigger (À la place de noir).[14][15] Ils sont considérés comme des substituts acceptables nègre expressions comme personne de couleur ou tout simplement noir ou, le cas des noms possibles, plus spécifiques (par exemple, africain ou afro-américaine respectivement pour désigner les Noirs africains ou États-Unis).[16] Le terme est parfois récupérée pour des raisons littéraires[17] ou de traduire des variantes étrangères également considérés comme péjoratif, comme l'anglais nigger très fréquents dans cinéma.[18] L'utilisation du terme n'a pas de connotation désobligeants, cependant, encore une certaine diffusion, et justice italienne Il a condamné l'incitation jugé à la haine raciale seulement locutions explicitement comme offensant nigger.[19]

le terme nègre aussi il continue d'être utilisé dans des expressions idiomatiques avec une variété de significations métaphoriques, en particulier celles liées à commerce des esclaves Africains; un exemple est le locution travail / sueur comme un nigger (c.-à- comme un esclave) Ou l'utilisation du mot nègre de se référer à ceux qui travaillent à la place d'un autre (par exemple dans le domaine de la littérature).[20]

Dans d'autres langues

Noir
illustration pour Les aventures de Huckleberry Finn de Mark Twain. Dans la légende: mixte (Argot pour monsieur) Le nigger de Bradish, Le nègre M. Bradish
Noir
Couverture de la bande dessinée magazine All-Negro Comics
Noir
Les enfants de jouets américain 20

en espagnol et Portugais nègre cela signifie simplement noir, comment pain noir en catalan ou occitan, et il est couramment utilisé pour désigner des groupes africains et autres groupes ethniques avec la peau foncée. À l'époque colonial, et en particulier suivant le commerce des esclaves, le mot espagnol nègre aussi il est entré en usage dans Anglais.

Comme en italien, même dans Anglais le terme nègre ont été initialement compris dans un sens neutre, il se trouve, en fait, entre autres, dans le roman abolitionniste Uncle Tom Cabin et travaille comme écrivain progressiste Mark Twain pour désigner les esclaves ou anciens esclaves africains États-Unis. L'utilisation du terme nègre Il était tellement encore enracinée dans sixties que même des gens comme Martin Luther King actuellement utilisé dans leurs discours publics pour la défense de droits civiques Noirs d'Afrique.[21]

En 1947, il réagit à la représentation des personnes de couleur dans la bande dessinée (en particulier dans les histoires qui se passent en Afrique)[22] le journaliste afro-américaine Orrin C. Evans a produit le magazine All-Negro Comics diriger vers le public noir.

Même la variante nigger Il est souvent utilisé dans un sens neutre aussi dans la littérature, en dépit d'être perçue comme plus vulgaire; par exemple, Twain a utilisé le terme nègre dans les œuvres de non-fiction comme Suite à l'équateur, et il a eu recours à la place nigger quand il représentait l'argot de la vallée du peuple du pays Mississippi; aucune de ces formes, cependant, il apparaît dans son travail comme intrinsèquement discriminatoire. Une autre sensibilité a commencé à émerger dans la première moitié de XX siècle. Deux cas célèbres littéraires qui prouvent ce changement linguistique sont ceux du roman Joseph Conrad Le Nigger du « » Narciso « » (Le Nigger du Narcissus, 1897), Qu'il a été initialement publié avec un autre titre à l'insistance de l'éditeur, et jaune de Agatha Christie Dix petits Indiens (1939), Dont le titre original Ten Little Niggers Il a été modifié, pour des raisons similaires, Et Nègres ou Dix petits Indiens.[23].

Le terme a également été utilisé par les intellectuels liés au mouvement artistique et culturel de Harlem Renaissance et aussi il apparaît dans certains ont trait aux titres de mouvement, tels que Le Nouveau Nègre, anthologie publiée en 1925, ou Negro Monde, hebdomadaire fondé à New York par Marcus Garvey organisation et de la voix Negro Improvement Association universelle et les communautés africaines Ligue.

À la fin de XIXe siècle, cependant, ils ont commencé à émerger des noms des Noirs alternative aux traditionnels nègre et nigger. L'une des plus anciennes associations antiraciste États-Unis, fondée en 1909, il a été baptisé Association nationale pour l'avancement des gens de couleur, la désignation est utilisée, dans laquelle une des plus courantes euphémismes utilisés comme alternatives par rapport à des dérivés de nègre. Le rejet des termes nègre et au-dessus nigger, né à l'époque de l'esclavage et donc historiquement associée à la discrimination raciale, il est devenu de plus en plus clair aux États-Unis en 1960 et 1970, époque des grandes batailles des droits civiques des Afro-Américains.[24] Durant cette période, a commencé à être identifié comme étant le plus politiquement correct des noms tels que les noirs (noirs) Et plus technique african-americans (afro-Américains).

le terme nègre Il continue d'être utilisé marginalement dans les pays anglophones, en particulier aux États-Unis, en référence à des périodes historiques ou à des institutions particulières qui ont conservé ce mot au nom, comme le Fonds College Negro Unies, une institution de bienfaisance pour l'octroi de bourses à avantage des Noirs étudiants[25].

La perception du terme nigger comme péjoratif discriminatoire à la place à la fois net qui est propagé l 'euphémisme n-mot (Ie: le mot avec le n) Pour faire référence à ce terme sans se prononcer directement.[26] Certains traducteurs italiens font nigger avec nigger de souligner l'intention offensive.[27]

Cependant, il y a encore quelques exceptions près; par exemple, les Noirs artistes appartenant au mouvement des hip hop souvent ils se vantent l'utilisation de la variante argot nigga.[28]

Même l'utilisation de différents euphémismes historiquement utilisés au lieu de nègre ou nigger Il est controversé et évolue au fil du temps. Le même terme coloré (coloré), Auparavant perçue comme plus respectueux que nègre, Il est remis en question en faveur d'autres variantes comme les gens de couleur (les gens de couleur).[29][30]

notes

Noir
En 1864, le Nègre est écrit sur le signe d'une rue sur le marché esclave Atlanta
  1. ^ Sur l'utilisation de « noir » en référence aux Aborigènes et mestizos en Australie, voir par exemple le roman autobiographique de Sally Morgan mon Australie.
  2. ^ Federico Faloppa, Réponse à la question de Paola Costantini sur des formes et des couleurs noires, Le son pour vous, Numéro 43, Octobre 2011
  3. ^ Francesco Sabatini et Vittorio Coletti, la carte de mot « nègre », en Le Sabatini Coletti - Dictionnaire de la langue italienne, Corriere della Sera, 2011 ISBN 88-09-21007-7.
  4. ^ Noir, en Treccani.it - vocabulaire Treccani en ligne, Institut Encyclopédie italienne, le 15 Mars 2011.
  5. ^ Académie de Bran: Noir, noir et couleur
  6. ^ [1]
  7. ^ Orlando furioso
  8. ^ en ancienne Wailing
  9. ^ rimer
  10. ^ Dictionnaire italien, Garzanti (2003)
  11. ^ fleuve Niger à Astronomie absolue
  12. ^ voir p. 262 AAVV, Le livre de géographie Garzanti, III New Edition, Volume III, éditeur Garzanti, (1978)
  13. ^ où le « mauvais traitements fait référence à reçu, non pas la dénomination
  14. ^ O. Calabrese, Les fondamentalistes drôles de rectitude politique en Corriere della Sera, le 19 Septembre, 1999
  15. ^ V. nigger noir Negro, en New Thing de Wu Ming 1
  16. ^ B. Gabutti, traducteur Charles de Foucauld explorateur du Maroc, ermite au Sahara de René Bazin (1921) utilise le terme nègre, et expliquer que plus tard dans le texte le terme est traduit par noir ou noir.
  17. ^ Voir par exemple l'introduction de Giuseppe Culicchia à Les aventures de Huckleberry Finn, Feltrinelli 2005.
  18. ^ Par exemple, dans le doublage des films comme Arme fatale 2, Die dur, Get Shorty et Tonnerre sous les tropiques.
  19. ^ http://www.piemonteimmigrazione.it/PDF/approfondimento%20leg_sporco%20negro.pdf?ID=1210
  20. ^ De Mauro - negro, old.demauroparavia.it. (Déposé par 'URL d'origine 1 Janvier 2008).
  21. ^ Martin Luther King, J'ai un rêve, Archives.gov
  22. ^ Alexandre de Maio, Les quadrinhos de INfluencia, sur Revista Raça # 140, 2010.
  23. ^ [2]
  24. ^ Odyssée afro-américaine: L'ère des droits civils (Partie 1)
  25. ^ UNCF - Qui sommes-nous
  26. ^ http://www.naacp.org/events/convention/98th/funeral/index.htm
  27. ^ Ils utilisent cette traduction, par exemple, les scénarii italiens pour plusieurs films de la série L'arme fatale et Die Hard. Sur l'utilisation de nigger comme traduction nigger voir aussi [3] et [4].
  28. ^ http://www.tesseramento.it/immigrazione/pagine52298/newsattach778_Unita%202-03%20a.pdf
  29. ^ William Safire, Sur la langue: Les gens de couleur, "New York Times", le 20 Novembre, 1988
  30. ^ La Presse noire à 150, "Washington Post" 18 Mars, 1977

bibliographie

  • Flavio Baroncelli, Le racisme est une gaffe: les vertus et les excès de rectitude politique, Donzelli Editore, 1996, ISBN 88-7989-206-1
  • Wu Ming 1 New Thing, Giulio Einaudi Editore, 2004
  • Esoh Elame, Ne pas appeler l'homme noir, EMI Publishing, 2007, ISBN 978-88-307-1675-9

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations sur "Negro"
  • Il contribue à Wiktionary Wiktionnaire Dictionnaire contient le lemme "nègre»
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers sur "Negro"

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez