19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous cherchez la bande dessinée familièrement connu sous le nom mèmes, voir Rage comique.
Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous recherchez les mèmes Internet, voir Internet Phenomenon.
mème
"Kilroy was here« Il est graffito qui est devenu populaire pendant la Seconde Guerre mondiale, reproduit par des noms différents dans de nombreux pays, est un mème exemple.[1]

la mème (pluriel mèmes[2][3]; dall 'Anglais mème, de grec μίμημα, mímēma, « Imitation » sur le modèle de gène[4]) Est une petite unités culturelles telles que, par exemple, une mode, un cliché, un stéréotype, un dicton, une blague qui se répand entre les gens à travers la copie ou l'imitation par citation, la diffusion, le partage et la citation.[5]

En termes plus spécifiques, un mème serait « unité d'auto-propagation » de l'évolution culturel, semblable à ce que la gène Il est pour génétique puis un élément d'une culture ou d'une civilisation transmise par des moyens non génétiques, en particulier imitation.[6]

la mémétique est la science qui traite de l'étude des mèmes.

conceptuel origine

Le concept est né dans le cadre d'une vision écologique d'unévolutionniste humain, à l'intérieur du livre Richard Dawkins The Selfish Gene la 1976, Cependant, un concept similaire avait déjà été donnée par William S. Burroughs en 1962.[7]

L'hypothèse de Dawkins est né dans la région génétique, reproduisant l'approche de la génétique moderne, néodarwinienne, tous 'évolution de la vie, pour héritage, mutation et sélection le « plus apte », et avait une bonne chance, en particulier les médias, le monde scientifique non spécialisé dans les études culturelles. Cependant, le concept de mème a été reçu assez froidement dans les sciences qui traitent spécifiquement de la culture et sa transmission et sa modification (socioantropologiche sciences, études culturelles, folk, etc.).

mème
Le chapitre The Selfish Gene (1976) Sur le mème, dans une édition française

Dans son livre The Selfish Gene, l 'éthologue Richard Dawkins Il a introduit le mème terme pour décrire une évolution culturelle humaine analogue à l'unité de base gène, l'unité de base de l'évolution biologique, fondée sur l'idée que le mécanisme de replication, la mutation et la sélection se produit également dans le domaine culturel. Tout comme la biologie, la présence de ces éléments conduit à l'apparition d'effets de l'évolution spontanée, bien que pour les mèmes ces se produisent dans un sens différent de celui biologique. Dans le livre, Dawkins décrit le mème comme une unité d'information résidant dans le cerveau. Il est un modèle qui peut affecter l'environnement dans lequel il se trouve (par l'action des hommes qui le portent) et vous pouvez propager (par transmission culturelle).

Cette définition a créé un grand débat entre sociologues, biologistes et scientifiques d'autres disciplines, parce que Dawkins n'a pas donné une explication suffisante de la façon dont la réplication des unités d'information dans le cerveau contrôle le comportement humain et, en fin de compte, la culture. De ce fait, l'expression « unité d'information » a été défini de différentes façons par différents scientifiques. Près de trente ans plus tard, le débat est toujours en cours sur la valeur mimétique en tant que discipline scientifique.

Le débat a été récemment relancé par la publication du livre La machine de mèmes (1999) Susan Blackmore qui introduit le concept général de réplicateur, libérant ainsi l'analogie avec la génétique par des contraintes excessives.

L'évolution culturelle et le mème

(FR)

« La clé de tout homme est donc sa pensée. Robuste et défiant bien qu'il regarde (s), il a une barre qui il obéit, qui est l'idée qui, après tous ses faits sont classés. Il ne peut être réformé en lui montrant une idée nouvelle qui commande son propre. »

(IT)

« La clé de tout homme est sa pensée. Bien qu'il puisse paraître à l'équilibre et l'auto, il a une politique qui obéit, qui est l'idée selon laquelle classe toutes choses. Il ne peut être changé en lui montrant une nouvelle idée qui accablent. »

(Ralph Waldo Emerson[8])

Selon Dawkins cultures Ils peuvent évoluer d'une manière similaire à la façon dont ils évoluent les populations et les organismes vivants. Un grand nombre des idées qui en découlent génération à l'autre peut augmenter ou diminuer les chances de survie de la génération qui reçoit qui à son tour retransmettre. Par exemple, la plupart des cultures peuvent développer leur propre projet et sa propre méthode de fabrication d'un outil, mais qui aura mis au point sera plus probable que les méthodes les plus efficaces pour se développer et se développer sur l'autre; avec un passage de plus en plus de temps la majeure partie de la population sera ensuite adopter ces méthodes. La conception d'outil agit donc similaire à un gène agit comme biologique appartenant à certaines personnes et pas d'autres, de conduire sa présence ou de l'absence de l'avenir de toutes les cultures.

Une caractéristique clé du mème est de se propager par imitation. Lorsque l'imitation est apparu dans l'évolution humaine, il est avéré être un bon moyen d'augmenter les chances de chaque individu à reproduire génétiquement. Peut-être la sélection sexuelle des meilleurs imitateurs plus tard a donné un coup de pouce aux cerveaux évolutifs mieux capables de faire correspondre cela. Dans ce contexte, imiter Cela signifie essentiellement d'importer des informations de l'environnement dans son cerveau à travers les organes des sens. L'environnement peut être inanimé - comme un livre - ou plus souvent un autre être humain, à partir de laquelle l'information est prise et réexécutée. Les sources d'information inanimés sont appelées systèmes de rétention.

Depuis les mèmes se propagent par imitation d'un individu à l'autre, ces éléments fondamentaux du comportement ne peuvent pas exister sans cerveau mûrissent pour discerner copie (ce copier et pourquoi) et de comprendre les avantages potentiels. Mèmes (ou comportements acquis et propagées par imitation), à seulement quelques espèces ont été observées sur terre, y compris hominidés, la dauphins et oiseaux ils apprennent la chanson de leurs parents. Il est controversé l'idée qu'il peut y avoir des mèmes moins complexes dans d'autres espèces - par exemple, le comportement mimétique induit artificiellement céphalopodes et rats.

Les deux gènes qui peuvent mèmes survivre aussi longtemps que l'organisme individuel qui les porte en lui-même. Un gène utile (par exemple un gène codant pour une denture robuste lions) Peut rester inchangée dans le pool de gènes pour des centaines de milliers d'années. Un mème utile peut se propager d'un individu à l'autre pour très longtemps après son apparition.

Contrairement aux gènes, dont le succès est lié à son utilité pour la survie de l'organisme qui porte en elle-même, le succès d'un mème est liée à des facteurs plus subtils (comme de la critique, persuasion, la mode ou la pression de la groupe) qui n'a pas encore été étudiée de manière approfondie. Parmi les techniques par lesquelles un mème se propage comprennent:

  1. la démonstration qu'une idée ou technique sont utiles (par exemple, un menuisier montrant un apprenti qui sont joints deux morceaux de bois quand ils sont mis ensemble à l'aide d'un clou et un marteau)
  2. l'identification d'un problème qui n'a pas de solution (par exemple, ce qui se passe - si jamais il arrive quelque chose - après la mort) et de proposer une solution (par exemple, vous allez au ciel ou en enfer). La solution ne peut pas être prouvé mal et est donc suffisamment approprié pour une propagation ultérieure.
  3. la menace à ceux qui ne se propagent pas un mème (par exemple, ne le faites pas et vous allez en enfer) et la récompense à ceux qui déploya ( « faire et aller au ciel)
  4. d'exiger que toute personne qui possède un mème est doux avec les autres et passer beaucoup de temps pour la réflexion et le dialogue sur elle (par exemple, un prêtre qui ne guère autre chose que de prêcher leur religion)

Comme un gène, un mème ne poursuit aucun but recherché ou si vous voulez quoi que ce soit. Simplement, ou est reproduit, ou non.

L'évolution des mèmes: sélection « artificielle »

L 'évolution non seulement il fauthéritage et la sélection naturelle, mais aussi la mutation et même les mèmes ont cette propriété. Les idées qui sont transmises peuvent subir des changements qui accumulent au fil du temps. Ces changements dans "phénotype« (Les informations contenues dans le cerveau ou d'autres systèmes de rétention) sont également transmis. En d'autres termes, contrairement à l'évolution génétique, sont à la fois darwiniens que Lamarck. Prenez, par exemple, une légende ou un mythe, qui sont souvent embelli dans les re-raconter ils sont les plus mémorables, et donc plus susceptibles racontés à nouveau. la plupart des exemples similaires modernes peuvent être les soi-disant « légendes urbaines » ou certains faux messages qui fonctionnent sur Internet.

Ce qui fait un mème à d'autres idées qui se transmettent d'une personne à une autre est que la probabilité d'un mème à transmettre dépend de la intrinsèque des propriétés du mème lui-même, plutôt que par la nature du peuple (ou mémoire) impliqués dans la transmission . Par exemple, la forme d'un outil se reflète sur son efficacité quelles que soient les habitudes des différentes personnes qui l'utilisent. mythes et légendes fournissent souvent des enseignements moraux ou révéler les mystères, ce qui les rend plus apte à être dit par des personnes ayant des fins très différentes entre elles par rapport à des histoires similaires, mais l'absence de ces éléments.

Comment « naturel » ce genre de sélection? Peut-être qu'il est parce que l'attraction sexuel ou un comportement éthique. Le rapport de la mème par rapport aux autres théories de l'évolution (comme celles qui séparent écologique, sexuelle, éthique et morale et réserve à la « culture » d'un rôle distinct ou particulier) semble être une sorte de « prétendant au trône « - essayant d'expliquer ces idées plus spécifiques de l'évolution et de la culture - sans modèle à tester. Ceci, aux yeux de nombreux scientifiques, réduit la culture à l'un des nombreux éléments de la vie humaine.

Une observation célèbre de ce genre était de Margaret Thatcher, quand tout à coup, il se trouva en disant que « la société n'existe pas. » De toute évidence, là où d'autres voient une « culture » ou la « société » au sens large, elle a vu des kits facteurs qui régulent la survie, la séduction et les choix moraux, propres à chaque individu, en couple ou en famille.

La forme prise par les mèmes dans le cerveau

en 1981, biologistes Charles J. Lumsden et Edward Osborne Wilson a publié le livre Les gènes, l'esprit et la culture: Le processus de coévolution ils présentent la théorie de la co-évolution des gènes et la culture. Ils evidenziarono que l'unité fondamentale de la culture biologique doit correspondre aux réseaux de neurones qui servent de noeuds de mémoire sémantique. Wilson a adopté plus tard le terme mème le mieux possible de définir ces unités clés du patrimoine culturel et il a développé le rôle fondamental des mèmes dans l'unification des sciences naturelles et les sciences sociales dans son livre Consilience: l'unité du savoir.

Analogies biologiques: virus mémétique?

De la même manière que le concept de gène égoïste peut être utilisé comme une perspective de mieux comprendre et étudier l'évolution biologique, le concept de mèmes peut être utilisé pour mieux comprendre les aspects complexes autrement de la culture humaine (et aussi acquis d'autres comportements animaux). Toutefois, si ce « mieux » ne suffit pas à des tests empiriques, il est douteux que le concept de mème est suffisamment valable d'un point de vue scientifique. Mémétique est donc une science à ses débuts, ce qui en fait un protoscience et non un pseudoscience.

Une application controversée de l'analogie mème égoïste est l'idée que certains groupes de mèmes peuvent agir comme des « virus » mémétique: groupes d'idées qui se comportent comme des formes indépendantes de la vie et continuent à transmettre, même au détriment de leurs hôtes juste parce qu'ils sont aptes à être réémis. Il a été suggéré que la religions évangélique et cultes se comporter de cette façon, y compris leur transmission entre les vertus morales ainsi que d'autres croyances, même si celui-ci ne suppose pas une grande valeur aux yeux du croyant.

D'autres notent également que la diffusion quasi-totale des idées religieuses entre les groupes humains estiment qu'ils doivent avoir une certaine valeur morale, l'éthique, sexuelle ou écologique. Beaucoup, par exemple, sont les religions qui invitent à la paix et la coopération entre leurs fidèles ( « Tu ne tueras pas ») et peut donc favoriser la survie biologique des groupes qui portent en eux ces mèmes.

Résistance à la mème

Karl Popper oui pris en charge, en utilisant les mots les plus forts possibles: « L'intelligence est utile pour survivre si elle nous permet d'éteindre une mauvaise idée avant la mauvaise idée de nous éteindre. » Cependant, la résistance à mèmes est tout sauf naturel, en dépit de la société actuelle (qui, entre autres choses un mème) peut également être considéré comme l'acquisition de cette poussée. L'ignorance dans certaines cultures, il est considéré comme une vertu - et en particulier à ignorer certaines tentations que la culture croit désastreuse si elle est menée par de nombreuses personnes.

Internet, peut-être le vecteur mème ultime, semble accueillir les deux côtés de ce débat. Bien qu'un observateur naïf semble évident qu'aucun internaute adulte peut opposer à son utilisation par d'autres adultes, en fait cela se produit en fonction de plusieurs critères différents, de l'éthique à la morale. Vous pouvez protéger les personnes des mèmes les plus dangereux? Et qui décide?

Principia Cybernetica Il contient une[9] grande liste des différents types de mème. Il fait également référence à un essai de Jaron Lanier[10], très critique sur l'idée de mème totalitaire qui suppose la supériorité des mèmes sur les corps.

Memetica et psychologie

Une étude sur le terrain très fertile, mais encore peu étudié est celui qui étudie les relations entre l'influence et la psyché individuelle mémétique. Des idées intéressantes sont présentes dans le travail de Susan Blackmore « La machine de mèmes ». Cette hypothèse est fixée au concept de processus d'identification de Carl Gustav Jung. Selon Jung, le processus d'identification veille à ce que chaque individu développe leur propre lui-même, qui peuvent être compris à la fois comme un complexe de archétypes et en tant que complexe de mèmes.

propriétés mémétiques

L 'association mémétique est la découverte que les mèmes sont regroupés. Par exemple, le mème « blue jeans » comprend mèmes « fermeture éclair », « colorant bleu », « à double couture », etc.

la la dérive mémétique est le processus par lequel une modification idée ou mème lors de son transfert d'une personne à l'autre. Très peu de mèmes montrent haut inertie mimétique, qui est la caractéristique d'un mème à exprimer de la même manière et le même impact quelles que soient les personnes qui transmission et de réception. Les mémétique de dérive peut augmenter lorsque le mème est transmis par une communication difficile, mais la pousse inertie mimétique, par exemple, lorsque la forme utilisée est celle des expressions en rimes ou utilise des moyens mnémotechniques.

Une grande partie de la terminologie mémétique est créé en utilisant le préfixe « mem (e) - » pour les termes existants habituellement en biologie ou en utilisant « mème » à la place du « gène » dans les expressions composées (kit mémétique, memotipo, ingénierie mémétique, etc. ).

Des exemples de mème

Un mème peut faire partie d'une idée, car il peut être langue, une mélodie, une forme, une adresse, une valeur morale ou esthétique; On peut généralement tout ce qui peut être appris et transmis à d'autres comme une unité.

Comme dell 'évolution Génétique aussi l'évolution mémétique ne peut se faire sans mutations. La mutation produit des variantes, mais seulement répliquée le plus approprié: ils deviennent plus communs et à accroître leur capacité à reproduire davantage. Par exemple, il est susceptible d'être, des mutations d'évoluer des groupes culturellement primitifs des syllabes dans le large éventail de langues et dialectes existants; pareillement, le large éventail de significations symboliques dans chaque langue. Des mutations supplémentaires de langue sont l'écriture, le braille, la langue des signes, et ainsi de suite.

En gros, le mème peut être considéré comme tout élément d'information qui est implantée d'un esprit à l'autre. Cette interprétation est plus semblable à l'idée de « langue comme un virus » plutôt que l'analogie de Dawkins des mèmes comme des comportements répliquant.

Voici quelques exemples de ce qui peut être considéré comme mème:

  • comportements inhérents à 'alimentation et les distractions;
  • la technologie Il est un excellent exemple; des objets comme des voitures, des tasses, des trombones, etc., et leurs changements dans les âges et les cultures. La technologie est une démonstration de la façon dont la mutation est essentielle pour l'évolution mémétique (et génétique);
  • un chanson que vous ne pouvez pas arrêter de fredonner ou de sa tête; ou un fragment de celui-ci. ( "Earworm")
  • un blague, ou au moins une assez agréable d'être dit;
  • un proverbe ou aphorisme;
  • un poésie comique, un berceuse ou une chanson pour les enfants;
  • un poème épique;
  • un chaîne de lettres ( « Envoie ce message à cinq amis ou quelque chose de mauvais va se passer pour vous »);
  • toutes les formes de superstition;
  • la religions;
  • les idéologies politiques (en particulier les grands mouvements idéologiques comme le communisme, le fascisme, etc.);
  • le « accrocheur » diffusée par les médias de masse;
  • Susan Blackmore a suggéré qu'un lui-même est rien, mais une collection de ses histoires mémétiques; elle appelle selfplex;
  • le concept de mème est aussi un mème. Même l'idée que le concept du mème est un mème est devenu un écart de mème (tautologie);
  • la film véhicules de transmission mimétiques sont très forts en raison de leur distribution de masse; beaucoup de gens se retrouvent en imitant des expressions particulières ou idiomes parfois même sans avoir vu le film dont ils sont pris;
  • Internet Il est devenu un véhicule pour une quantité infinie de mèmes; beaucoup sont créés ou devenir un mème fait par les utilisateurs de divers forum ou conseil « Wikipédias » (par exemple 4chan, Encyclopédie Dramatica), Peut-être des clips vidéo de réassemblé d'une certaine manière avec une bande particulière ou des images avec des descriptions / idiomes, ou même des personnalités de télévision.

hits d'été et les stéréotypes linguistiques

Même soi-disant « hits d'été » générés par les médias, ou extrapolation à partir des films, des jeux vidéo, les discours publics sont les mèmes peuvent se propager et muter - penser à la propagation de l'expression "permettez-moi...« Impostasi en langue avant la politique (comme connotatif style de communication de Silvio Berlusconi), puis les médias de masse ou penser aussi le terme 'absolument oui»Dans un premier temps véhiculé par voix off de langue tout séries télévisées puis impostasi dans le langage courant. un moteur de recherche Il peut être utile, bien qu'imparfait, pour mesurer la propagation mimétique d'une phrase.

influence culturelle

Les œuvres de fiction inspirés par le thème:

  • snow crash de Neal Stephenson, Secouez éditions underground, Milan, traduit par Paola Bertante (un roman de science-fiction dans lequel le thème de la réplication des mèmes est central).
  • Les souvenirs Shark Steven Hall, Mondadori Strade Blu, 2007, traduit par Giuseppe Iacobaci (d'où le concept de mèmes, bien que mentionné en passant dans le texte, il est essentiel, le livre parle de « requins texte » dangereux et voraces, à savoir les « créatures culturel « qui viennent à la vie, évoluer et se déplacer à travers les flux de communication humaine).
  • Ghost Rider 2099, bandes dessinées cyberpunk de merveille dans un futur dystopique, où le protagoniste Kenshiro « Zero » Cochrane est sauvé de la mort, et son âme (ou mème) a transformé en un logiciel, puis transféré dans un nouveau corps cybernétiques de silicium.
  • accélérer, roman de science-fiction Charles Stross, où il fait usage récurrent des termes et concepts liés à la mémétique.
  • Très concentré sur le sujet des mèmes est aussi l'intrigue du jeu vidéo Hideo Kojima, Metal Gear Solid 2: Sons of Liberty. Néanmoins, le jeu est également considéré comme l'un des premiers exemples de postmodernisme jeux d'art.

notes

  1. ^ (FR) Martin Gardner, Kilroy Was Here, en Los Angeles Times, 5 mars 2000. Récupéré 17 Septembre, 2017.
  2. ^ mème, en Treccani.it - vocabulaire Treccani en ligne, Institut Encyclopédie italienne, le 15 Mars 2011. Récupéré le 23 Avril, 2016.
  3. ^ Exemples de texte:
  4. ^ La monnaie du terme est due au biologiste britannique Richard Dawkins.
  5. ^ Limor Shifman Citation interviewé par Giuliano Aluffi, Rire, rire, rire de nouveau, en la République, 17 septembre 2017, p. 11.
  6. ^ Pascal Jouxtel, Memetica. Le code génétique de la culture, 2010 Basic Books Bollati
  7. ^ Un concept similaire a déjà été prédit par William S. Burroughs quand il a dit que « la langue est un virus » dans le roman 1962 Le Ticket qui explosa
  8. ^ Essais et Inglese. Traits Vol. V. Harvard Classics. New York: mp charbonnier Fils, 1909-1914, IX. Cercles (1841)
  9. ^ Lexique mémétique
  10. ^ L'idéologie des intellectuels cybernétiques totalitaires

bibliographie

en italien
  • Richard Dawkins, The Selfish Gene (The Selfish Gene), 1976
  • Daniel Dennett, Les nouveaux réplicateurs en Briser le sort. La religion comme un phénomène naturel, 2007 Raffaello Cortina
  • Susan Blackmore, La machine de mèmes. Parce que les gènes ne sont pas assez, 2002 Livres stade larvaire
  • Peter J. Richerson et Robert Boyd, Non seulement les gènes. Comme la culture a transformé l'évolution humaine, 2006 code de Edizioni
  • Francesco Ianneo, Mème. Génétique et virologie des idées, des croyances et des modes, 1999 Editeur Castelvecchi
  • Anna Ludovico, L'homme en quatre dimensions, en savoir, Février 1992 Rome, Ed. Daedalus, pp. 41-47.
  • Luca Cavalli Sforza Luigi, L'évolution de la culture, 2010 code de Edizioni
  • Pascal Jouxtel, Memetica. Le code génétique de la culture, 2010 Bollati Basic Books
  • Il ressemble à Francis, Vivre avec mémétique, 2011 Lulu.com
en anglais

Articles connexes

  • psychobiologie

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations sur mème
  • Il contribue à Wiktionary Wiktionnaire Dictionnaire contient le lemme "mème»
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers sur mème

liens externes

autorités de contrôle GND: (DE4193425-8
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller