s
19 708 Pages

Avec la loi. 15 du 6 Février 1980 Il a été introduit dans Italie le concept juridique de dissociation.

Il est en effet transformé en loi, avec quelques modifications, le décret-loi n °. 625 du 15 Décembre 1979[1] « Mesures d'urgence pour la protection de l'ordre démocratique et la sécurité publique ».

Cette loi est née comme une évolution d'un décret de la lutte antiterroriste, avec quelques modifications aux articles du Code criminel, afin de faciliter la lutte contre les groupes terroristes opérant en Italie, ce qui facilite la dissociation des membres des groupes par la réduction des peines offertes à ceux qui ont fourni des informations. [2].

Réductions pénalité

Pour cela dissociées vise à empêcher l'activité criminelle des conséquences résultant de plus ou aide concrètement la police et les autorités judiciaires dans la collecte des preuves décisives pour la détection ou la capture de concurrents, l'emprisonnement à vie est remplacé par celle de l'emprisonnement de douze à vingt ans et les autres peines ont diminué de tiers à la moitié[3] pour les crimes commis à des fins terroristes.

notes

  1. ^ http://www.giustizia.it/cassazione/leggi/dl625_79.html Décret 15 Décembre 1979 la loi n. 625
  2. ^ Texte de la loi par www.giustizia.it
  3. ^ Art 4 Projet de loi

Voce connecté

  • Années de plomb