19 708 Pages

Goffredo, ou Godfrey dire Ferreol, en français Geoffroy II "Ferreol" de Gâtinais (1000 à propos - 1 045 environ), il était compter de gâtinais et le Seigneur des Château-Landon de 1030 sa mort.

origine

Selon le document du n ° XIX Cartulaire de l'Eglise Notre-Dame de Paris, Tomes I, Il était l'aîné consort fils du comte gâtinais, Hugh Perche (filiis Hugonis Pertice, scilicet et Gosfredo Letoldo)[1] et Beatrice Macon, fille du comte Aubry II de Mâcon et Ermentrude Roucy, fille du comte Reims et le Seigneur des Roucy, Rinaldo[2](Selon la généalogie de la n ° V Genealogiae Comitum Andegavensium, Béatrice était la fille de Alberico, un descendant du comte Vesontio[3]).
Hugh Perche était le second fils du comte de Mortagne, Folco, et vicomtesse Châteaudun, Melisenda.

biographie

Sa mère, Béatrice était la veuve du comte gâtinais, Godfrey I, et au moment de la naissance de Goffredo eu un fils de son premier mari, Alberico, qui est mentionné dans le document n ° XIX Cartulaire de l'Eglise Notre-Dame de Paris, Tomes I[1].

entre 1028 et 1030, la mort de son frère, Alberico, qui est le fils légitime de Geoffrey I, était devenu comte de Gatinais, Godfrey, le premier fils, lui a succédé comme Geoffrey II, comte de gâtinais et le Seigneur des Château-Landon,, Alberico est confondu avec Geoffrey II et est répertorié comme le père de Godfrey III le Barbu et Foulques IV « le chasseur », à la fois en fonction de la Historia Comitum Andegavorum, d'Anjou Chroniques[4] qui, selon le Chronicon sancti Maxentii Pictavensis, Chroniques des Églises d'Anjou[5]

en 1035, Goffredo marié Ermengarde appelé Blanc (1018-1076, fille du quatrième Comte d'Anjou, Foulques III Nerra ou « Noir » et Hildegarde[6], que vous ne connaissez pas la ligne ascendante, mais certainement l'original Lotharingie; le mariage est confirmé par Ex Historiae Andegavensis Fragmento écrit par leur fils, Foulques IV « le chasseur »[7].

Vous ne connaissez pas l'année exacte de la mort de Geoffrey II. mais il est compris entre la 1043 et 1 045[8].
il a succédé à sa mort par son fils aîné Goffredo compte Goffredo III Gatinais, tandis que sa femme, à la 1048, il a épousé sa seconde femme, avec Duc de Bourgogne, Robert I l'Ancien, comme le confirme la généalogie de la No. Genealogiae Comitum Andegavensium[9].

descente

Godfrey de Ermengarde avait trois enfants[10][11]:

  • Hildegarde († après 1060 environ), en ce que an, selon Ex continuatione historiae Aimoni Monachi Floriacensis, marié Joscelin I, seigneur de Courtenay, qui lui donna deux enfants[12]
  • Godfrey dit le Barbu[9] (1040- 1097 environ), Comte d'Anjou
  • Folco a dit « le chasseur »[9] (1043- 1109) Comte d'Anjou

notes

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • Louis Halphen, "France XIe siècle", chap. XXIV, vol. II (L'expansion islamique et la naissance de l'Europe féodale) de l'Histoire du monde médiéval, 1999, pp. 770-806.
  • William John Corbett, « L'évolution du duché de Normandie et la conquête normande de l'Angleterre », chap. I, vol. VI (Le déclin de l'Empire et la papauté et le développement des Etats nationaux) de l'histoire du monde médiéval, 1999, p. 5-55.
  • (LA) Marchegay et Salmon P., A., Chronic d'Anjou Volume I.

Articles connexes

liens externes

fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller