s
19 708 Pages

euryhaline
Atherina boyeri, espèces de poissons très euryhalines

L 'euryhaline Il est la caractéristique des organismes aquatiques pour pouvoir résister à de fortes variations dans le degré de salinité dell 'eau.

Signification de la diversité biologique et écologique

Les organismes euryhalines peuvent vivre (mais pas toujours reproduire) aussi bien en eau douce et de la salinité marine, ou eau saumâtre dans lequel le taux de sel peut varier de façon répétée dans la mise en place de l'eau douce ou de la concentration par evaporation. Les organismes euryhalines sont généralement les seuls qui peuplent les environnements où les sautes fréquents de la salinité comme lagunes ou estuaires[1].

organismes euryhalines se trouvent aussi bien à l'intérieur des groupes d'origine marine qui dulcacquicola d'origine, un contingent moins nombreux est composé d'espèces rencontrées exclusivement dans les eaux saumâtres.

Des exemples de poissons euryhalin

parmi les poissons osseux euryhaline nous avons quelques-unes des espèces les plus communes de poissons capturés par pêcheurs comme mulet ou, le mulet basse, l 'daurade, l 'anguille, l 'ombrine et capucettes, toutes ces espèces entrent dans l'eau saumâtre ou fraîche pour nourrir, à l'exception éperlan, ne se reproduit que dans la mer.

la carcarino Leuca, généralement les rivières tropicales marines Shark peuvent facilement vous retrouver dans une grande distance de la mer, en eau douce.

un espèces exotiques dulcacquicola d'origine peut se trouver dans l'eau saumâtre est gambusia.

Parmi les espèces typiques de l'eau saumâtre qui ne sont pas régulièrement ou dans l'eau douce ou de mer peuvent inclure la neuvième, la syngnathe rio et plusieurs gobies comme lagon gobie, la gobie gris et gobie gò.

Une discussion séparée méritent les poissons anadromes ou catadrome, qui passe de l'eau de mer à la douce (anadromes) ou l'inverse (catadrome) à des fins de reproduction.

notes

  1. ^ Cognetti G., Will M., G. MAGAZZU biologie marine, Calderini, 2002

bibliographie

  • Cognetti G., Will M., G. MAGAZZU biologie marine, Calderini, 2002
  • Tortonese E. Ostéichthyens, Calderini, 1975
  • Costa F. Atlas des poissons des mers italiennes, Murcie, 1991 ISBN 88-425-1003-3
  • P. Louisy, Trainito E. (eds) Guide de l'identification des poissons marins en Europe et de la Méditerranée. Milan, le château, 2006. ISBN 88-8039-472-X

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez