s
19 708 Pages

Comment lire redirigée
Pseudocyonopsis
Image manquante Pseudocyonopsis
état de conservation
fossile
classification scientifique
domaine Eucaryotes
uni Animalia
phylum chordata
classe Mammalia
ordre carnassier
Sous-ordre Caniformia
famille Amphicyonidae
sous-famille Amphycyoninae
sexe Pseudocyonopsis
espèce
  • P. ambiguus (Filhol, 1876)
  • P. antiquus (Kuss, 1965)
  • P. quercensis (Ginsburg, 1966)

la Pseudocyonopsis (Lett. chien visage Faux) Ce fut un mammifère carnassier vécu Europe entre la fin de 'éocène et le début de 'Oligocène (Il y a entre 33,9 et 28,4 millions d'années).

Il est l'un des plus anciens représentants de la sous-famille Amphicyoninae: espèces P. ambiguus datant du début Oligocène et a été trouvé dans le bassin de Quercy en France ainsi que des restes fossiles de Cynodictis, brachycyon, Pseudamphicyon lupin et Sarcocyon ferox[1]. Parmi les roches de phosphate sur le site français a également émergé carnivores nimravidi comme les genres eofelis et Quercylurus. Oligocène est aussi l'espèce P. antiquus trouvées au lieu DETAN, les lieux de République tchèque.

Pseudocyonopsis ambiguus a été décrit sur la base d'une mâchoire et deux mandibules trouvé par le paléontologue Filhoi en 1876. Les trois premières prémolaires sont étirés tandis que le quatrième est plus élevé. La dent supérieure est carnassiale forme étroite et allongée avec un petit bourrelet interne et une longue lame en trigonide (bouts pointus).

Sur la base de l'un plutôt que sa mâchoire trouvée, ils ont été calculés pour Pseudocyonopsis quercensis la taille approximative d'un loup. Par rapport à l'espèce P. ambiguus, Il a une denture avec des caractéristiques plus primitives qui évoquent la Cynodictis: Prémolaires postérieures sont plus élevés avec un trigonide plus maigres et talonide (la partie qui écrase) plus courte; la deuxième molaire est plus courte par rapport à la première, celle-ci est plus étroite et de ses points de rebroussement sont moins massives.[2]

notes