s
19 708 Pages

jardin botanique
"Selva di Gallignano"
Jardin botanique Selva Gallignano.jpg
emplacement
état Italie Italie
emplacement Gallignano
adresse Contrada Selva
traits
type jardin botanique
ouverture 4 septembre 2000
directeur Prof. Edoardo Biondi
Jardin botanique Selva Gallignano
[Plein écran]
site Web

Les coordonnées: 43 ° 34'03.86 « N 13 ° 25'35.03 « E/43,56774 N ° 13,426397 ° E43,56774; 13.426397

L 'Jardin botanique « Selva Gallignano » dell 'Université Politecnica delle Marche Il est situé dans le hameau Gallignano de Ancône, près de et à l'intérieur de la forêt qui prend son nom. Il a une structure assez particulière dans le contexte du système de jardins botaniques italiens, il se développe sur la base des concepts de type principalement la végétation écologique.

histoire

Il a été créé par le décret du chancelier n. 1486 de 04/09/2000, sur des terres agricoles appartenant à la municipalité de Ancône, les données en cours d'utilisation à l'Université. Dans l'acte est spécifié l'utilisation obligatoire de ces biens, de plus de 100 a, pour la réalisation à gérer par le Jardin botanique et pour la Société Didactique-expérimentale Agriculture, des techniques de 'agriculture biologique.

territoire

Jardin botanique Selva Gallignano
Ancône, Selva Gallignano, Jardin botanique, carte

Le sol est réparti sur le territoire de Gallignano, une petite fraction de la ville d'Ancône, et comprend des champs et des zones boisées, y compris la « Selva di Gallignano », l'un des rares volets d'épaves de la végétation des forêts indigènes encore présents dans la partie vallonnée de subcostiera Marche.

La Selva est considérée comme « zone protégée floristique » sous L.R.52 / 74 et est reconnu comme « botanique végétalisation d'urgence d'un intérêt exceptionnel » par le plan d'aménagement paysager de l'environnement régional. De plus, depuis 1998, « la faune et la chasse Oasis » de la province sur la recommandation de la ville d'Ancône.

Structure et organisation

Jardin botanique Selva Gallignano
Ancône, la Selva Gallignano - Jardin botanique - visite organisée par Système Musée de la province d'Ancône

Le jardin botanique est un centre de recherche pour la conservation de la biodiversité floristique et de la végétation, en particulier consacrée aux territoires anfiadriatici et centre d'enseignement et la diffusion de la culture environnementale (CEA).

De 2009 à 2013, le Jardin botanique Gallignano « Selva » a rejoint, par l'Université polytechnique Marche à Système Musée de la province d'Ancône, en conjonction avec laquelle il a été organisé des visites guidées, des réunions d'étude, des conférences, des expositions. Au cours des années scolaires 2012-2013, 2013-2014 et 2014-2015 le Jardin botanique a été l'un des partenaires du projet destinés aux élèves des écoles secondaires du premier et du second degré

Les étendues de jardin botanique pour environ 15 ha dont 8,1 ha sont occupés par Selva Gallignano.

Ceci est l'un des rares témoignages du paysage forestier, survécu à la déforestation historique qui couvrait toute la région vallonnée, région pré-Apennins. La Selva, en dépit de son extension limitée, présente une remarquable diversité de la flore, avec bien 279 entités. Il se compose de cinq formations bien la forêt: une forêt de charmes et de frêne à fleurs (Asperges acutifolii-Ostryetum carpinifoliae) Une formation de noyau (Roso de-Coryletum avellanae) Une large Cerreta (Lonicero xylostei-Quercetum cerris), A rare en bois de frêne sud (Rubio-Fraxynetum oxycarpae) En plus d'une petite forêt de chênes Virgilio (Roso de - Quercetum virgilianae). La Selva peut être visité par deux visites éducatives, accompagnée d'affiches.

Le verger parterres de fleurs « Selva di Gallignano » botanique, comme mentionné, ils ont été réalisés sur la base des concepts de type principalement la végétation écologique, afin de recréer certains environnements particuliers anfiadriatica région. Ces lits sont représentés par la roccaglia méditerranéenne, la lisière de la forêt et des zones humides. D'autres parterres de fleurs abritent des espèces de collections médicinales, Malvacee, de liliacées et famille Iris.

Le jardin dispose également d'un parcours sensoriel pour les malvoyants a été réalisé avec le soutien financier du Rotary Club d'Ancône et se trouve dans la zone située derrière la ferme qui abrite la Banque germoplasme.

Avec la nécessité de maintenir le plan économique le jardin, ils sont produits plusieurs accords avec des institutions et des entreprises privées qui traitent d'expérimenter de nouvelles techniques agricoles de plantes agricoles et de l'intérêt industriel. la terre sont bien mis en place pour la culture de plantes différentes qui remplissent également une fonction éducative importante. Les exemples sont les parcelles expérimentales de plantes de teinture, tels que Isatis tinctoria, genêt des teinturiers, Anthemis tinctoria, etc. et d'autres intérêts officinale qui Helichrysum italicum, Lavandula angustifolia, etc.

Les principales collections

Le bord des bois

Dans la zone située immédiatement en dessous de la Selva, en exploitant l'ombrage produit par les mêmes, les parterres de fleurs ont été pour la culture de fougères et d'autres espèces typiques de la némorale sous-bois, en particulier dans la région montagneuse, et pour la plupart absents de la flore locale. Parmi les fougères sont en particulier sont: Phyllitis scolopendrium, polystichum setiferum, Blechum spicant, polypodium cambricum subsp. serrulatum, etc. Parmi les plantes à fleurs, beaucoup Géophytes némorales: Convallaria majalis, Scilla bifolia, Galanthus nivalis, Anemone trifolia, cardamine kitaibelii, C. bulbifera, cava Corydalis, Dent de chien, ramsons, Lilium martagon, Arum Lucanum, A. maculatum, hederifolium Cyclamen, C. repandum, C. purpurascens, etc.

Némorale Autres espèces présentes dans le Jardin botanique est l 'endémique Apennins pulmonaria apennina, et aussi Geranium versicolor, noueux G., Centaurea montana, Dactylorhiza maculata ssp. fuchsii, Vinca minor, Aconit lycoctonum, etc. Ils sont aussi des espèces cultivées et préservées de lisière de la forêt et des éclaircies tels que: Helleborus bocconei, H. foetidus, H. Niger, Digitalis lutea, D. micrantha, isopyrum thalictroides, Trollius europaeus, Paeonia officinalis, Asperges tenuifolius. Parmi les plantes rupicole, ombilic rupestris et Saxifraga rotundifolia.

roccaglia Méditerranée

Jardin botanique Selva Gallignano
roccaglia Méditerranée

L'une des principales collections dell'Orto est représentée par les roccaglia méditerranéens qui reproduit les principaux aspects du type de végétation méditerranéenne xerofitico, de garrigues un tache. Fabriqué à partir de gros blocs de calcaire disposés de manière à créer des poches de sol et les crevasses, il abrite des espèces de taches thermophiles, garrigues, des prairies et xérophiles rochers. Parmi ceux-ci, on trouve des espèces termomediterranee taches telles que: Chamaerops humilis, euphorbe arborescente, Rhamnus alaternus, Genévrier de Phénicie ssp. turbinata, J. oxycedrus ssp. macrocarpa, J. oxycedrus ssp. oxycedrum, Cercis siliquastrum, lentisque, Prasium majus, Phillyrea angustifolia, Lonicera implexa, Le chêne kermès, en plus de Quercus ilex, pistachier térébinthe, Arbutus unedo et Etruscan Lonicera environnement plus humide.

Parmi les plantes de garrigues se trouvent les kystes: ciste creticus ssp. creticus, C. creticus ssp. Eriocephalus et C. salvifolius arbustes et autres plantes: Coronilla valentina, genêts michelii, Spartium junceum et le grand emicriptofita cespistosa Ampelodesmos mauritanicus. Un secteur particulièrement développé est alors celui de garrigues principalement chamaephytic, qui présentent: Helichrysum italicum, Micromeria thighed, Rosmarinus officinalis, satureja cuneifolia, S. montana, Sideritis Italica, Teucrium fruticans, thymus longicaulis, fumana thymifolia, épineux Euphorbia, Artemisia alba, asperula purpurea, Onosma echioides etc. Un petit lit rocheux de jonquilles définit une collection comprenant: Asphodelus albus, A. fistulosus, A. ramosus, Asphodeline lutea et A. liburnica tandis que dans une autre quelques-uns sont présentés orchidées sauvages italiennes: orchis pyramidal, Anacamptis coriophora, orchis bouffon, Ophrys mouche, Ophrys bertolonii, Ophrys sphegodes.

deux endémiques exclusif sont également accueilli la région des Marches: Moehringia papuleuse, typique des gorges calcaires dell'Appennino et Polygala Pisaurensis, espèces présentes uniquement dans des environnements très peu subcostieri du littoral Pesaro et donc considérées comme actuellement à risque très élevé d'extinction. Important sont aussi des Pouilles endémiques comme: Centaurea diomedea, Campanula Gargano et scabiosa dallaportae.

Il y a aussi d'autres espèces d'intérêt fitogeografico tels que: Anthyllis barba-jovis, Brassica oleracea ssp. robertiana, Calendula suffruticosa ssp. splendissant et Sarcopoterium spinosum. Dans une petite dépression et donc plus humide ont été installés Vitex agnus-castus, Nerium oleander et Daphne sericea.

environnement humide

Au bas de vallecola hébergement collections dell'Orto, à proximité du fossé Selva, il a été réalisé un étang artificiel qui couvre une superficie d'environ 300 m², dans lequel ont été plantés, à des fins de conservation et la multiplication, les espèces aquatiques et des zones marécageuses.

Parmi les premiers sont les suivants: Myriophyllum verticillatum, Ceratophyllum demersum, Eleocharis palustris et l'algue verte Chara hispida dont il est naturellement diffusé. Parmi les plantes des marais: CLADIUM MARISCUS, scirpe maritime, rubanier d'eau, Typha latifolia, minimum T., T. domingensis, juncus bufonius, J. maritimus, J. inflexus, Mentha aquatica, Veronica beccabunga, Alisma, pseudoacorus Iris et Carex otrubae.

Le long du fossé principal et les zones humides environnantes sont également présents: Carex pendula, Salix alba, S. apennina, S. purpurea, S. eleagnos, populus alba, P. nigra, P. canescens, Fraxinus angustifolia, Alnus glutinosa, Ulmus mineur et Elaeagnus rhamnoides.

parcours sensoriel pour les malvoyants

Le parcours sensoriel pour les malvoyants réalisé avec le soutien financier de Rotary club Ancône est situé dans la zone située derrière la ferme qui abrite la Banque germoplasme. Le chemin se compose d'une série de parterres de fleurs en pierre, en relief, pour faciliter le contact (tactile - olfactive - gustative) du visiteur avec les plantes cultivées. Pour chaque espèce présente dans les plates-bandes est une carte d'identité a également été associée également réalisé braille.

Les espèces inscrites dans les parterres de fleurs sont, entre autres: Melissa officinalis, sarriette, Cuneifolia S., S. calaminta, Mentha pulegium, M. Aquatica, M. longifolia, Artemisia absinthium, A. arborescens, Anthemis tinctoria, Helicrysum italicum, criste, Pimprenelle, fraisier des bois, Lippia citriodora, Anthyllis barba-jovis, ecballium elaterium, Ampelodesmos mauritanicus, Sedum sediforme, S. maximale, Myrtus et salsepareille. Dans une plate-bande latérale sur le chemin, il a également planté des plantes dunes tels que: Otanthus maritimus, Glaucium flavum, lis maritime, épineux Echinophora, panicaut maritime et elymus farctus subsp. farctus.

informations utiles

  • Entrée gratuite: tous les jours de 8h00 jusqu'au coucher du soleil. Visites guidées: du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00
  • Téléphone: +39 071 80 28 288
  • Courriel: orto@univpm.it

bibliographie

  • Adriana Giustini et Fausto Baiocco, Selva Gallignano - étudier les espèces sauvages, Editions Commune d'Ancône, 1990
  • E. Biondi, M. Pinzi Bianchelli M. La flore de la Selva Gallignano - Premier volume de « Les Cahiers de la forêt ». 2003.
  • Edoardo Biondi - La Selva Gallignano, un chemin plein d'émotion. 2003.
  • Edoardo Biondi, Marina Glee, L'environnement de la Selva Gallignano - Le deuxième volume de « Les Cahiers de la forêt. » 2004.
  • Edoardo Biondi, Massimiliano Morbidoni, La biodiversité de Marche - Troisième volume de « Les Cahiers de la forêt ». 2011
  • E. Biondi, M. Galiè, Bianchelli M., M. Morbidoni - Les collections in vivo du Jardin botanique « Selva Gallignano » comme un outil pour la diffusion de la culture scientifique, en mettant l'accent sur l'éducation pour les écoles de tous les niveaux et la citoyenneté. Réunion annuelle du Groupe des jardins botaniques et jardins historiques - Société botanique italienne 16 Avril 2011, Colorno, Colorno (Parme).
  • E. Biondi, M. Bianchelli, Galiè M., M. Morbidoni - Germoplasme Banque pour la conservation ex situ des espèces anfiadriatiche de (banque de semences d'espèces Anfiadriatic). Trentini études des sciences naturelles 88 (2010): 55-62. Musée des sciences naturelles tridentine, Trento.
  • Galiè M., Bianchelli M., P. Soriano, Estrelles E., E. Biondi - Test de la récupération du matériel génétique des graminées indigènes des prairies calcaires de l'Apennin secondaire. XX Congrès sîte - "Sapienza" de Rome. 27-30 Septembre de 2010.
  • Galiè M., Bianchelli M., P. Soriano, Estrelles E., E. Biondi la gestion conservatrice des prairies secondaires de Apennins Nord-Central (Italie): récupération du matériel génétique des graminées autochthonous. 34e Symposium de l'est des Alpes et Dinaric Société pour la végétation écologie Camerino (Marches, Italie centrale), 24-28 mai 2011.
  • Galiè M., Bianchelli M., P. Soriano, Estrelles E., E. Biondi Des études pour la conservation et la multiplication du matériel génétique de certaines graminées autochthonous de Apennin Central (Italie) prairies secondaires. Stratégie mondiale pour la conservation des plantes, premier symposium international de la FIP - Valence 13-Septembre du 17ème 2011 - Jardin botanique, Université de Valence.
  • Morbidoni M., E. Estrelles, P. Soriano, Martinez-Solis I., E. Biondi Effets des facteurs environnementaux sur la germination des Anthyllis barba-jovis L. Biosystems usine, vol. 142, n ° 2, pp. 275-286 2008.
  • P. Soriano, E. Estrelles, Bianchelli M., M. Galiè Biondi E. aspects de conservation pour les espèces chasmophytique: comportement phénologiques et des stratégies de semences Apennins centrale ont menacé endémisme Moehringia papuleuse Bertol. Biosystems Plant, Vol. 146 No. 1, pp. 143-152. 2012.