s
19 708 Pages

Athènes tétradrachme (89/8 BC)
AR Tetradrachm Athènes 2480111.jpg
tête casquée d'Athéna Chouette sur amphore; le droit griffon
AR. Apellicon, Gorgias et Aristonos, magistrats.

Apellicon Teo, en grec ancien: Ἀπελλικῶν, (Teo, ... - 84 BC), Il a été un politique et patron grec ancien.

Art Collector, acheté Skepsis, un centre de Misia, textes originaux Aristote et Théophraste, acheté par sa mort Lucio Silla Cornelio dans '84 BC[1].

biographie

Selon Strabon[2] était un résident riche de Teo, qui a obtenu plus tard la citoyenneté athénienne. A Athènes, il a été nommé moneyer[3].

Il est devenu célèbre en tant que propriétaire d'une des plus importantes collections de livres, qui faisaient également partie de ces manuscrits Aristote que Neleus de Scepsis Il avait reçu de Théophraste. Strabon mentionne comme "φιλόβιβλος μᾶλλον ἢ φιλόσοφος« (bibliophile plus philosophe)[4].

Aucun frais de grosses sommes dans l'acquisition de cette bibliothèque, mais a retiré les documents originaux des archives d'Athènes et d'autres villes grecques. Découvert ont fui pour échapper à la punition, mais Renvoyé quand son ami ou Atenione Aristion, un adversaire fort des Romains était devenu le tyran de la ville avec l'aide de Mithridate VI[5]. Atenione lui a envoyé les troupes Delo, de piller les trésors du temple, mais il a montré peu d'attitudes militaires. Il a été surpris par les Romains sous le commandement de Orobio (ou Orbio), et a réussi à sauver sa vie que par la fuite[6][7]. Il est mort peu après, probablement en 84 avant JC[6][8]

notes

  1. ^ Diogene Laerzio, V 32.
  2. ^ StrabonXIII 644
  3. ^ Rudolf Weil Athenische Mittheilungen, VI p. 325 et suivants.
  4. ^ Strabon XIII 609.
  5. ^ Ateneo, V, 213.
  6. ^ à b Chisholm, p. 161.
  7. ^ Université, V, 215.
  8. ^ Posidonio, à l'université, V, 215.

bibliographie

sources secondaires
  • Apellicon, en Treccani.it - ​​Encyclopédies en ligne, Institut Encyclopédie italienne, le 15 Mars 2011.
  • (FR) William Smith (Eds), Apellicon, en Dictionnaire de Biographie grecque et romaine et de la mythologie, 1870.
  • Hugh Chisholm (ed) "Apellicon", en Encyclopædia Britannica, 11 e éd., Londres, Cambridge University Press, 1911, p. 161.
  • (DE) Karl Dziatzko: Apellikon (1). dans: Paulys Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft (RE). vol. I, 2, Stuttgart, 1894, colonel 2693-2694.
  • Richard Goulet: Apellicon de Teos. Dans: Richard Goulet (Hrsg.): Dictionnaire des antiquités philosophes, Bd. 1, CNRS, Paris 1989, ISBN 2-222-04042-6, S. 266-267
  • (DE) Hans Gottschalk: Apellikon. dans: Der Neue Pauly (DNP). vol. 1, Metzler, Stuttgart 1996, ISBN 3-476-01471-1, col. 830.
autorités de contrôle VIAF: (FR10235883 · GND: (DE102380414

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez