s
19 708 Pages

Hiéroclès d'Alexandrie (... - ...) il a été philosophe néoplatonicienne grec ancien actif dans Ve siècle.

Il a étudié dans 'Académie platonicienne de Athènes et a passé plusieurs années dans sa ville indigène, dont il semble avoir été exilé et ont ensuite allé Constantinople où il a été accusé d'avoir insulté les opinions religieuses chrétiennes, il a été emprisonné et fouetté.

Le seul travail complet est conservateur Commentaire sur les versets d'or de Pythagore. Il a réalisé une grande renommée dans Moyen âge et Renaissance, comme en témoigne le grand nombre de traductions dans plusieurs langues. Ses autres écrits, en particulier sur un providence, un sur sort et un traité consolatrice dédié à son professeur Olympiodore de Thèbes, Ils sont mentionnés au sujet Photius et Stobaeus. Hiéroclès a argumenté contre fatalisme astrologique basée sur sa conviction d'une nécessité irrationnelle plutôt que d'une providence divine rationnelle. Pour cette même raison, a nié la valeur aux pratiques magiques, car ils faisaient semblant de changer un paramètre prédéfini et bien sûr providentiel qui, en fait, il ne croyait pas.

Bien qu'il ne parle jamais de Christianisme dans ses œuvres, il a estimé qu'il cherchait un rapprochement entre la religion traditionnelle grecque et la pensée chrétienne

La collection d'environ 260 épigrammes, y compris la philogelos, attribué à Hiéroclès et Philagrius, il n'a aucun lien avec lui, mais est-il une compilation date ultérieure, à partir de deux collections précédentes. Il est maintenant convenu que les fragments de Éléments d'éthique conservés dans Stobaeus Hiéroclès stoïques provenant d'une œuvre par un contemporain de Epictète, identifié dans une citation de Aulo Gellio (Grenier nuit, IX, 5, 8).

bibliographie

travaux

  • Sur la Providence, sur le sort et la situation de notre liberté que la puissance divine, Cambridge 1709
  • Commentaire sur les versets d'or de Pythagore, dans « F. G. A. Mullach, Philosophorum Fragmenta Graecorum », Hildesheim 1971

études

  • E. Zeller, La philosophie des Grecs dans son développement historique, Firenze 1979
  • Non Auioulat, Le néo-platonisme alexandrin: Hiéroclès d'Alexandrie, Leiden 1986
  • H. S. Schibli, Hiéroclès d'Alexandrie, Oxford 2002 ISBN 0-19-924921-0.
autorités de contrôle VIAF: (FR84971648 · LCCN: (FRn83124599 · GND: (DE118550845 · BNF: (FRcb11907497v (Date) · LCRE: cnp00395181