s
19 708 Pages

Eraclide Lembo, ou Héraclide Lembo (Traslitt. Du grec Herakleides Lembos) (floruit 180-145 BC), il est philosophe et écrivain grec ancien.

biographie

Héraclide, peut-être il né en Alexandrie, était un fonctionnaire égyptien qui a vécu sous le règne de Ptolémée VI[1]. On a dit qu'il avait négocié le traité qui a mis fin à l'invasion de l'Egypte par Antiochus IV, en 169 av. J.-C. et que son secrétaire était Agatharchides.[1] Il a occupé, probablement pendant les pauses de politique ou après la retraite de celui-ci, les travaux de divers érudition, en particulier en ce qui concerne la curiosité biographique et paradossografiche.

travaux

Plus précisément, nous savons que Héraclide a traité divers sujets.

Le travail important a été la histoires (Ἱστορίαι), dans au moins 37 livres, ils englobante sujets historiques et mythologiques et dont il y a cinq fragments, en ce qui concerne la fondation de Rome par le retour de Troie Achéens[2], la haute estime de la beauté à Sparte[3], une invasion de grenouilles[4], Demetrius I de Macedon et son père Antigone le Borgne l'amour avec le même éther[5], excentricité du frère philologique Alessarco Cassandre, inventeur de néologismes[6].

Pourtant, Héraclide avait écrit une Lembeutikos Logos (Λεμβευτικὸς λόγος), dont nous avons pas de nouvelles sinon le titre, et qui était lié à son surnom[7].

Parmi les œuvres de epitomatore qui caractérisait pour la postérité, un résumé du travail de Sozione, Successions des Philosophes[8]; tout vis de Satyrus le péripatéticien[9]; de Les législateurs de Hermippe de Smyrne[10]. Comme mentionné précédemment, cependant, Héraclide est connu en particulier pour excerpta de constitutions de Aristote et Utilisation des barbares (Νόμιμα βαρβαρικά), ce qui a donné respectivement des informations sur 40 des 158 politeiai dont l'œuvre d'Aristote était composée, et 4 fragments.
Enfin, il attache à Héraclide, avec des doutes forts, une biographie de Archimede, mentionné par Eutocius d'Ascalon[11].

notes

  1. ^ à b Suda, sous vide, Héraclide η 462: Ἡρακλείδης, Ὀξυρυγχίτης, φιλόσοφος, ὁ τοῦ Σαραπίωνος, ὃς ἐπεκλήθη Λέμβος, γεγονὼς ἐπὶ Πτολεμαίου τοῦ ἕκτου, ὃς τὰς πρὸς Ἀντίοχον ἔθετο συνθήκας. ἔγραψε φιλόσοφα καὶ ἄλλα.
  2. ^ Festo, 269.
  3. ^ Athenaeus, Deipnosophistae XIII 566e.
  4. ^ Université VIIII 333a-b, qui cite le livre XXI.
  5. ^ Université XIII, 578e-b, du Livre XXXVI.
  6. ^ III Université, la 98e, du XXXVII du livre.
  7. ^ Diogene Laerzio, V 94.
  8. ^ Diogene Laerzio, V 79; VIII 7; X 1.
  9. ^ Diogene Laerzio, VIII 40; 26 IX.
  10. ^ Vérolé. XI 1367.
  11. ^ Commentarius dans dimensionem circuli (Archimedis opera omnia ed. Heiberg-Stamatis (1915), vol. 3, p. 228); Commentaria dans conique (Apollonii Pergaei quae Graece exstant, ed. Heiberg (1893) vol. 2, p. 168: "Héraclius").

bibliographie

  • M. R. Dilts, Heraclidis Lembi. excerpta Politiarum (1971), rédacteur en chef et traducteur M. R. D. (grec, études romaines et byzantines Monographies no. 5).
  • M. Marcovich, Heraclidis Lembi Excerpta Politiarum, dans "The American Journal of philologie", XCVI (1975), n. 1, pp. 16-18.
  • K. W. L. Müller, Fragmenta Graecorum Historicorum (1841-1870), vol. 2, pp. 197-224 (constitutions); vol. 3, pp. 167-171.
  • R. Daebritz, "Herakleides Lembos (51)", en Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft, VIII / 1 (1945), coll. 488-491.
autorités de contrôle VIAF: (FR294334334 · LCCN: (FRn2012023888 · BNF: (FRcb12231436r (Date)