19 708 Pages

Anaxarque l 'eudemonic[1][2] (en grec Ἀνάξαρχος; Abdera, ... - ...) il a été philosophe grec ancien la IV siècle avant JC, dont nous avons peu d'informations.

biographie

Il était originaire de Abdera, en Thrace, et il a accompagné Alessandro Magno dans son expédition. selon Diogene Laerzio Il avait été l'élève de Diogène de Smyrne et atomistes Métrodore de Chios. Les seules autres données biographiques connues à son inimitié avec le tyran Nicocréon Chypre, il torture.[1] Impressionné par pilons de fer, le philosophe aurait ainsi prononcé les mots célèbres:

« Déchirure, déchirante du corps Anaxarque, mais vous ne pouvez pas mutiler Anaxarque même.[1] »

Nicocréon Puis il ordonna de couper sa langue, mais il s'Anaxarque mordu et aurait craché au visage du tyran.[1]

pensée

Les quelques témoignages de Anaxarque sont essentiellement anecdotiques et donnent peu d'informations sur sa pensée. Le plus intéressant est fourni par Sesto empírico, qui écrit:

(EL)

"Ἀνάξαρχον δὲ καὶ Μόνιμον ὅτι σκηνογραφίαι ἀπείκασαν τὰ ὄντα τοῖς τε κατὰ ὕπνους ἢ μανίαν προσπίπτουσι ταῦτα ὡμοιῶσθαι ὑπέλαβον"

(IT)

« Anaxarque et Monime, ce qui réduit à des êtres de simples paysages, conçu les assimilent à ce qui se passerait dans les états de sommeil et de la folie »

Sur la base de ce taux, et d'autres preuves qui associent explicitement les deux philosophes, de nombreux chercheurs pensent que Anaxarque a exercé une influence significative sur Pirrone et a contribué à l'émergence de scepticisme [3].

notes

  1. ^ à b c Diogene Laerzio, Vies des Philosophes, Livre IX, Chapitre X.
  2. ^ Francesco Adorno, p.167
  3. ^ Ce point est discuté au § 7 de la Point Pyrrhon dans l'Encyclopédie de Stanford de philosophie

bibliographie

  • Des témoignages et des fragments sont publiés dans H. Diels et W. Kranz, Die Fragmente der Vorsokratiker, vol. 2, 6 EDN. Berlin: Weidmann, 1952 (rééd 1966.), P. 235-240.
  • Une édition avec la traduction italienne est Matteo Andolfo (ed) Atomistes anciens. Appréciation et des fragments, Milan, Bompiani, 2001, p. 429-443.
  • Francesco Adorno, La philosophie ancienne II. La philosophie, la culture, les écoles d'Aristote et Augusto IV-II siècle avant JC, vol. 2, 8e éd, Cambridge. Polity Press, 1987 [1961], p.164-174.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dédiée à Anaxarque

liens externes

(FR) Tim O'Keefe: article Anaxarque sur l'Encyclopédie Internet de Philosophie

autorités de contrôle VIAF: (FR49613693 · GND: (DE102379335
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller