s
19 708 Pages

Onasander (... - ...) il a été philosophe grec ancien, vécu le siècle. Il est l'auteur d'un commentaire sur la république Platon, nous avons perdu, mais a survécu à sa Strategikos (Στρατηγικός), un court, mais complet, le travail sur les fonctions d'un général.

La seule information sur lui vient non seulement de la préface de l'œuvre, du lexique Suda, qui rapporte:

« Ὀνόσανδρος, φιλόσοφος Πλατωνικός. Τακτικά, Περὶ στρατηγημάτων, Ὑπομνήματα εἰς τὰς Πλάτωνος Πολιτείας. »

(Suda)

L'Opérette est dédié à Quinto Veranius Nepos, dans la console 49 après Jésus-Christ, et attaché le Britannia et il consiste en un prologue et 42 courts chapitres. Onasander, dans une préface assez complexe, il explique ses raisons pour dédier à Veranius:

« Il est juste, je pense, de consacrer des monographies sur l'équitation ou la chasse ou la pêche ou de l'agriculture, aux hommes qui se livrent à ces activités, mais un traité science militaire Cinquième Veranius, devrait être consacrée aux Romains, et en particulier à ceux Romains qui ont atteint la dignité sénatoriale, et que grâce à la sagesse de Cesare Augusto ont été élevé à la puissance de la console ou générale, à la fois en raison de leur formation militaire (où ils avaient brève expérience) et la distinction de leurs ancêtres. Je dédie ce traité principalement à eux, les gens non pas comme non qualifiés dans la commande, mais avec une grande confiance dans ce fait, que l'âme est ignorant même pas au courant que lorsqu'un autre réussit, mais les connaissances supplémentaires témoigne ce qu'il est bien fait. Par conséquent, si ce que j'ai composé semble avoir été déjà mis au point par beaucoup d'autres, alors je serais heureux, pourquoi ils non seulement ont compilé des préceptes sur commande, mais aussi essayé d'obtenir l'art du général et de la sagesse inhérente aux préceptes . Je serais heureux si je considérais comme capable, avant que ces hommes, de faire un croquis sommaire de ce que les Romains ont déjà fait par leurs exploits. »

(Onasander, proemio, 1-3)

la Strategikos Il est l'un des plus importants traités anciens sur les questions militaires et fournit des informations généralement pas disponibles dans d'autres ouvrages anciens sur les tactiques militaires des Grecs, notamment en ce qui concerne l'utilisation de l'infanterie légère dans la bataille. Pour ces qualités, Onasander, à l'époque byzantine, est devenu l'autorité principale pour les écrits militaires des empereurs Maurizio et Leo VI.

bibliographie

  • Enée le Tacticien, Asclepiodotus et Onasander. Traduit par Illinois grec Club. Loeb Classical Library. ISBN 0-674-99172-9
  • Onasander, Le général. pour l'exercice de commande manuelle, édité par C. Petrocelli, Bari, Daedalus, 2008. ISBN 978-8822-058-102
autorités de contrôle VIAF: (FR285771738 · LCCN: (FRnr93019118 · ISNI: (FR0000 0003 9182 6141 · GND: (DE119487950 · BNF: (FRcb12350228x (Date) · LCRE: cnp01237958