s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche du peintre poterie grecque du même nom, voir Epictète (peintre de poterie).
Epictète
Epictète

Epictète (en grec ancien: Ἐπίκτητος, Epiktetos, « Celui qui a été acheté », en latin: Epictète); Hiérapolis, 50 à propos - Nicopolis, 130[1]) Ce fut un philosophe grec ancien, exposant stoïcisme de époque romaine.

Le problème des sources

L'information précise que vous avez sur la vie de Epictète[2] Ils sont très peu. Le nom de Epictète, qui en grec ancien (Ἐπίκτητος) peut également être interprété comme un « esclave » (le sens littéral est « acheté » ou « acquis »), et était probablement un surnom[3], même si elle était un nom qui avait encore une certaine propagation dans le monde grec.[4] De lui il y a très peu portraits sculpturaux, et tous d'origine incertaine, souvent confondue avec celles de Epicure (L'abréviation Epi. Il a contribué à cela).[3] La biographie écrite par le philosophe Flavio Arriano Il a été perdu.

biographie

Jeunesse comme esclave

Presque tous les chercheurs sont d'accord autour de fixer la naissance 50-55 Après Jésus-Christ[3] et la mort autour 120-130 Après Jésus-Christ[5] Il a donc vécu sous le règne de Nerone, de Flavian, de Trajan et Adriano. Ils étaient aussi ses contemporains Stace, Tacite, Suétone, Pline le Jeune et Plutarque.

Epictète
Dessiner un buste identifié avec Epictète

Il est certain qu'il est né dans la ville de Hiérapolis puis dans Phrygie et aujourd'hui, avec le nom de pamukkale, en Turquie, bien que la ville ancienne, il y a encore des ruines abondantes et très intéressantes.[3]

Il est également documenté que Epictète était une mère esclave (Inscription veut que le fils de parents qui sont tous deux des esclaves[3]) Et que, né esclave lui-même, qui est resté pendant de nombreuses années. Il a ensuite été acheté par Epaphrodite, ancien Empereur esclave libéré Claudio et devenir le puissant et riche secrétaire de Nerone.[3] Il semble que Epictète était en mauvaise santé et sont tous d'accord en le décrivant comme boiteux. Sur les causes de ce son défaut physique, cependant, les avis sont mitigés.[3]

Comme il est un esclave[6], certains, comme Celso, accepter la version qui retrace ce son handicap à des mauvais traitements par un maître, peut-être par le même Epaphrodite.[3] D'autres sont inclinés, compte tenu de son esclave instruit de l'état, alors, comme beaucoup d'esclaves grecs, sans doute la voie de devenir un tuteur privé haut, de croire que la boiterie Il a été le résultat d'un les maladies rhumatismales ou un passage à tabac d'enseignants de l'école[7], ou bien, un simple accident.

En fait, le service Epafrodito, et peut-être pour la même initiative, Epictète a pu se renseigner et assister aux leçons de Rome Gaius Musonio Rufo, certainement, en collaboration avec Aruleno Rustico, le plus célèbre philosophe stoïque de ces années.[3] Simplicio aussi il prétend qu'il était malade comme un enfant et malade.[3] Cependant, la première version (celle des séquelles de la peine et de mauvais traitements d'un maître) a été le plus largement utilisé par les étudiants qui voulaient indiquer à quel point un vrai philosophe stoïcien pouvait supporter les maux physiques et des souffrances.[8] Probablement Epictète était un esclave pour les 25-30 premières années de vie.[3]

Epictète
Portrait d'Épictète

La libération et l'expulsion des philosophes

Epafrodito, avant d'être exilé, puis tué par le fait Domitien, pour suivre en 68 Nero dans son évasion et l'aider à se suicider[9], libre Epictète, peut-être sous le règne de Tito ou Vespasien, autour 79-80.[3] La tradition exige que l'esclave libéré a pris le nom de la famille de l'ancien maître[10] (Comme Epaphrodite lui-même avait fait avec Claudio), mais nous ne savons pas si Épictète a ajouté à son vrai nom « Tiberio Claudio. » La condition d'un esclave Epictète n'a toujours pas aller au-delà "85-90, années où l'empereur Domitien a commencé à persécuter les philosophes, dont Aruleno Rustico (tué par princeps pour trahison), Et les bannis de Rome en même temps que les mathématiciens et astrologues. Ces personnages sont en fait considérés comme trop proches de l'opposition des aristocrates et des sénateurs, qui avaient souvent les stoïciens comme les enseignants de leurs enfants et de leurs conseillers personnels.[3]

Depuis définitif sénatus extrusion, poussé par Domitien, est 94, il est probable que Epictète qui, selon Simplicio, avait critiqué durement et avec audace, l'involution autocratique empereur gouvernement[3], Il avait été frappé par la mesure, entre 90 et 93. Cela signifie que, à ce moment-là, il était non seulement l'État libre (Freedman), Mais les couvrait maintenant, en tant que philosophe, un rôle de premier plan et socialement distincts, bien que, pour son humilité et manque d'intérêt de l'argent, il a vécu isolé.[3]

L'école et les dernières années

Suite à l'annonce de Domitien, Epictète a quitté Rome pour toujours et la 'Italie et il installe à Épire, dans la petite ville grecque de Nicopoli.[3] Là, il se consacre à l'enseignement avec succès, l'ouverture d'une école qui était très occupé et vivre simplement. Il est également possible qu'il a fait un ou plusieurs voyages à Olympie et Athènes, rappelle dans les lieux diatribe, parler de Jeux olympiques et dell 'acropole dans son raisonnement.[11]

Epictète pas marié et sans enfant, mais dans la vie plus tard, il a pris avec lui une femme qui se souciait de la croissance d'un enfant orphelin qu'il avait adopté.[3]

Suprêmement indifférent à la gloire littéraire, Epictète, comme Socrate, Il dérange jamais d'écrire des livres. Toutefois, un disciple nommé Flavio Arriano, qui est devenu plus tard un écrivain bien connu et d'une grande importance politique de, a eu l'idée de prendre en sténographie les leçons auxquelles ont assisté, transcrivant fidèlement les mots de sa bouche, ainsi que l'enseignant. Cette documentation exceptionnelle, connue sous le nom diatribe et Manuel d'Épictète, a été initialement contenu dans huit livres, dont seulement les quatre premiers et le manuel sont fortuitement viennent jusqu'à nous.[3]

Dans ses dernières années, malgré des débuts modestes, Epictète avait joui d'une grande renommée et le respect et l'amitié personnelle de l'héritier du trône, puis empereur Adriano, qui est venu à Nicopolis consulter.[3] L'empereur et philosophe stoïcien Marco Aurelio (Born 121), Qui pour des raisons d'âge avait aucun moyen de connaître personnellement Épictète, dans son ne pas oublier Il parle de lui avec la plus grande déférence et compte parmi ses chefs spirituels. Elle était l'un de ses professeurs, Junius Rusticus (Petit-fils de Aruleno Rustico), de le présenter aux écrits d'Epictète.[12] Epictète était certainement vivant sous le règne d'Hadrien (117-138), Mais il était déjà mort quand Antonino Pio arrivé au pouvoir (138); Aulo Gellio parle de la mort récente d'Épictète lors de l'écriture Noctes Atticae, vers le milieu du siècle[13], Ce qu'il a fait de fixer la date de la mort dans la décennie 120-130, probablement au sujet 130[3], bien que certains indiquent 135[14][15], Quand il était vieux, très avancé pour son temps, d'environ 80-85 ans. Parfois, sa mort, dit Luciano di Samosata, sa renommée était encore en vie de sorte qu'un admirateur acheté une lampe à huile en argile qui avait appartenu à 3000 drachmes.[16]

Epictète
Epictète montré comme il écrit ses œuvres, qui ont été effectivement transcrites par Arrien

La philosophie de Epictète

La philosophie rappelle Epictète socratique. son disciple Arrien en fait, dans la compilation des diatribe comme un modèle de travail Xénophon, la Souvenirs de Socrate, Epictète son intention de présenter comme un « nouveau Socrate ».[17] à partir de diatribe Ils ont ensuite été extrait le maximum pour la réalisation des bonheur nell'Ἐγχειρίδιον collectées (Encheiridion, « Qu'est-ce que vous tenez, » c'est manuel), Le Manuel d'Épictète.[18]

La règle d'or du bonheur

La pensée de Epictète est basée sur certains principes fondamentaux exprimés par un style concis en déclarations rapides, dans le but de formuler des outils pour la réalisation du bonheur.[19] Ceux-ci, puis, selon la pensée de Epictète, les diktats de parvenir à une vie heureuse:

« Parmi les choses qui existent, chacun dépendant de nous, l'autre ne dépend pas de nous. Ils dépendent de nous: jugement de valeur, impulsion à agir, le désir, l'aversion, et en un mot, tous ceux qui sont strictement nos affaires. Ne comptez pas sur nous: le corps, nos possessions, opinions d'autres nous ont de, fonction publique et, en un mot, tous ceux qui ne sont pas vraiment nos affaires.[20] »

« Rappelez-vous donc que si vous croyez que les choses qui sont, par nature, dans un état d'esclavage sont claires et que les choses que vous êtes vous êtes étranger, vous serez entravés dans l'action, vous vous retrouverez dans un état de tristesse et d'anxiété, et réprouver dieu et les hommes. Toutefois, si vous pensez que c'est votre seulement ce qui est à toi, et ce qui est étranger - comme elle est - vous avez un étranger, personne ne peut exercer aucune contrainte sur vous, personne ne peut empêcher, pas remuer les reproches non, ne pas accuser qui que ce soit, ne plus rien faire contre votre volonté, personne ne sera blessé, vous ne serez pas avoir des ennemis, parce que vous ne souffrirez plus de mal.[21] »

Pour atteindre le bonheur, cependant, il a besoin de savoir comment identifier (avec proairesis, l'utilisation de raison) Vous avez besoin d'une condition heureuse et distinguer (application dihairesis, c'est le choix qui est mieux) à cause de ce dont vous avez besoin, il est en notre pouvoir exclusif et ce n'est pas.[18]

Le proairesis et dihairesis

la proairesis Il est la faculté rationnelle, ses tous les humains, qui leur permet de donner un sens et de distinction à des expériences sensibles qui en soi est indéterminée. Ce qui fait sens est pas en fait la perception lui-même, mais le sens et la raison pour laquelle nous donnons.[18]

Le proairesis permet un fonctionnement dihairesis, le premier discernement dans le choix, vous avez besoin d'exprimer une opinion quant à la possibilité de servir les choses distinguer si elles sont disponibles pour nous ou non.

Epictète
Ch.1, p.1, de « Manuel d'Épictète. édition grecque et latine (1683) de A. Berkelius

Certaines choses en fait, comme des évaluations, des projets, des désirs, des impulsions, sont en notre pouvoir exclusif et sont définis Epictète « proairetiche ».[18]

Ils ne sont pas nos affaires à pleine puissance comme le corps, la propriété, la réputation, le travail, à savoir les entités qu'Épictète appelé « aproairetiche ».

Epictète met en garde[18] de cette attitude qui nous fait croire naïvement que les choses qui nous appartiennent ne peuvent pas être notre propre ou qui nous fait pessimiste de penser que l'homme ne peut accomplir aucun de ses aspirations. Dans ce cas, ne s'inspire plus le comportement de l'homme est contre nature, par sa rationalité naturelle (proairesis): il abandonne et tombe dans l'irrationalité du diaresi counterdiairesis qui mène à la tristesse.

bonheur

La poursuite du bonheur dépend du bon usage de la raison (par proairesis) pour juger (par dihairesis) dont vous avez besoin (ce qui est fondamental, et il est en notre pouvoir) ou n'est pas nécessaire, il est en notre pouvoir, ou nous rend malheureux.[18]

L'homme doit d'abord être convaincu que la bien et mauvais Ils dépendent uniquement de lui et son droit d'être en mesure de vous montrer qu'il ne sera jamais atteindre le bonheur si elle est convaincue que la propriété est en possession d'objets matériels et quelque chose que les autres peuvent faire pour nous ou contre nous.[18]

La vie de ceux qui sont incertains sur l'utilisation du proairesis et dihairesis est un infatigable a lutté pour atteindre ou pour éviter des choses et des événements qui ne sont pas en leur pouvoir, mais ils dépendent d'autres ou par pure chance.[18]

Ceux qui, étant en mesure d'utiliser correctement la raison, choisit de vivre dans le respect de la nature réelle des choses sera vertueux, il vivra en bon, va jouir du bonheur et de la liberté et aura besoin de rien d'autre.

Pour garder un tel état devra encore faire attention à des aspects particuliers de la vie quotidienne[18]:

  • celle de assentiments et désaccords, à-dire de dire oui ou non aux représentations que notre esprit est formé des événements de chaque jour. Nous devons bien utiliser nos compétences analytique En ce qui concerne les choses que la vie nous donne de juger si elles sont positives ou négatives. Il sera donc nécessaire d'examiner la mort une bonne ou une mauvaise chose, car il ne dépend pas de nous.[18]

« Je ne suis pas les faits eux-mêmes que les hommes de trouble, mais les opinions que les hommes formulent les faits. Par exemple, la mort est rien de terrible (parce qu'il aurait par ailleurs semblé que Socrate lui-même) mais le jugement qui veut terrible voici, c'est terrible. Par conséquent, lorsque nous souffrons un obstacle, nous sommes en difficulté ou en détresse, nous ne devons jamais blâmer personne, mais nous, que nos jugements. Blâmer les autres de ses maux est typique de ceux qui ont fait des études philosophiques; qui a entrepris lui-même reproche; ceux qui ont terminé ou ne blâme pas les autres ou lui-même.[22] »

  • celle de vouloir et aversions.

« Vous n'adoperarti parce que les événements suivent votre désir, mais les désir comme ils se produisent, et votre vie sera sereine flux.[23] »

Nous ne devons pas permettre d'aller à des désirs qu'ils ne peuvent pas avec certitude être satisfaits parce que dans ce cas, nous dorremo des espoirs déçus. Il devrait donc s'abstenir de ces désirs et d'endurer le mal que nous prendrons à certaines occasions et ne pas réagir.

sustine et abstine (La douleur et Supporte les éviter des biens apparents)[24] »

  • celle de pouls et répulsions. Vous devez résister à la fois se sentent instinctivement attirés par ce que le juge irrationnellement peut augmenter notre bien, est de rejeter ce que nous croyons nous faire mal, oubliant que les choses extérieures ne sont pas intrinsèquement bon ou mauvais, mais ce sera la bonne utilisation de la raison de décider.

La « chance » du manuel

la manuel Epictète, écrit par son disciple Arrien, coopération avec les éléments suivants ne pas oublier empereur Marco Aurelio (121-180), Qu'il a été profondément influencé[25], entourant le noyau de la doctrine éthique stoïcisme.

Ces deux textes font partie du genre qui a été inauguré par Epicure (341 BC-271 B.C.) Qui, avec ses Lettre à Ménécée indiquant les règles pour faire en sorte que la philosophie, libérant ainsi de toute passion sans repos, est devenu l'instrument, les moyens, théoriques et pratiques, pour atteindre le bonheur.

Ces travaux en fait, tout en ne contenant rien le caractère spécifiquement religieux, entourez maximum qui, par des signes à appliquer à la vie pratique, décide de mener progressivement à une vie vertueuse et heureuse.[18]

L'influence de manuel, penseurs et intellectuels intéressés de tous les âges, de néoplatoniciens comment Simplicio[26], à Leopardi, qui a édité la traduction[27], jusqu'à des personnalités religieuses comme jésuite Matteo Ricci, missionnaire Chine, que, face au problème de la création d'un pont entre deux cultures lointaines, ont cru que la morale stoïcienne était le plus proche de confucianisme et il a donc été en mesure d'ouvrir les portes du continent asiatique un Christianisme[28]. Par conséquent, il a traduit en chinois, parafrasandone plusieurs étapes dans le sens chrétien, la Manuel d'Épictète donnant droit Le livre des 25 paragraphes.[29]

Les travaux de Epictète, en plus des personnes ci-dessus, a également eu une influence significative sur Laurence Sterne[30], J.D. Salinger[31], Adam Smith, Matthew Arnold[32], James Joyce[33], Albert Ellis, Blaise Pascal[18], Michel de Montaigne[3] et même sur 'amiral James Stockdale, Air Force décoré armée américaine, qui est resté prisonnier de guerre en Viêt-Nam depuis de nombreuses années et qui il a affirmé que sa survie était due aussi de se rappeler les maximes de Epictète.[34]

notes

  1. ^ les deux dates sont approximatives, ce qui signifie la période autour de 50-55 comme un temps de situer l'année de naissance et 120-130 / 135 à l'époque de la mort
  2. ^ Treccani à l'élément correspondant.
  3. ^ à b c et fa g h la j k l m n ou p q r s t u Epictète vie, Annexe au Manuel, SWIF, p. 73-77 (PDF) swif.uniba.it. Récupéré 19 Décembre, 2013.
  4. ^ par exemple, il avait été pris 'même nom peintre de la poterie, et d'autres, comme un médecin grec à l'époque romaine ou d'un Freedman gréco-romain, que Tito Flavio Epitteto, ancien esclave et le secrétaire d'un membre de la famille Vespasien, Titus et Domitien, dont la pierre tombale a été retrouvé près Rome; de sorte que vous ne pouvez pas dire avec certitude que Epictète Il était un surnom et pas tout à fait le nom commun des esclaves grecs à Rome
  5. ^ Epictète Biographie de Liber Liber
  6. ^ Franco Volpi, Dictionnaire des œuvres philosophiques, p.343, Bruno Mondadori, 2000.
  7. ^ Franco Scalenghe, Biographie de Epictète
  8. ^ Giuseppe Melli, La philosophie grecque d'Epicure néoplatoniciens, Florence, ed. Sansoni, 1922
  9. ^ Suétone, Domitien, 14, 9 (Voir. En outre noir, 49,5)
  10. ^ Giovanni Ramilli, Institutions publiques des Romains, pag. 31-33, éd. Antoniana, Padoue, 1971.
  11. ^ diatribe, I, 6, 23-29; II, 16, 32
  12. ^ Eb, Marco Aurelio, ne pas oublier, I, 7
  13. ^ Aulo Gellio, Nuits attiques, II, 18
  14. ^ Epictète, cartes bio
  15. ^ AA.VV., Guido Davico Bonino (ed) Le livre Amitié, pp. d'Épictète (ordre alphabétique, E), bur-RCS 2005 texte sur google books
  16. ^ Pierre Hadot La citadelle intérieure: introduction aux « Pensées » par Marco Aurelio, ed. Vita e Pensiero, 1996, p.63
  17. ^ Hadot op. cit., p. 63
  18. ^ à b c et fa g h la j k l Epictète Hiérapolis, filosofico.net. Récupéré 19 Décembre, 2013.
  19. ^ Cosimo Costa, La paideia de la volonté. Une lecture des discours de Epictète, Roma 2008
  20. ^ Epictète, manuel 1 p.143
  21. ^ Epictète, manuel 3 p.143
  22. ^ Epictète, manuel
  23. ^ Epictète, manuel 8
  24. ^ Maximum Epictète rapporté par Gallio
  25. ^ Marco Aurelio, Mémoires, I. 7; IV. 41; VII. 19; XI. 33-37
  26. ^ Giuseppe Broccia, Enchiridion: l'histoire d'une édition de livres d'appellation, Ed. De l'histoire et la littérature, 1979 passim
  27. ^ Giacomo Leopardi, Manuel pratique de la philosophie édité par Fabiana Cacciapuoti, Donzelli Editore, 1998
  28. ^ Alberto Agosti, La formation. indications pédagogiques et opérationnelles d'interprétation, ed. Franco Angeli, 2007, p.55
  29. ^ ibid
  30. ^ Laurence Sterne, Vie et opinions de Tristram Shandy, Gentleman, ed. Ian Campbell Ross (Oxford University Press, 1983), p. 540.
  31. ^ par exemple, dans: J.D. Salinger, Franny et Zoey, pag. 167
  32. ^ Matthew Arnold, Envoyer à un ami, sonnet dédié à Epictète
  33. ^ J. Joyce, Dedalus, ou un portrait de l'artiste en jeune homme (PGS. 202-203 de l'édition Penguin)
  34. ^ Dans: James B. Stockdale, Courage Under Fire: les Doctrines de test Épictète dans un laboratoire du comportement humain. Stanford: Hoover Institution / Université Stanford, 1993)

bibliographie

  • Epictète, Manuel pratique de la philosophie, traduction Giacomo Leopardi, 1825
  • Epictète, Manuel et fragments, traduction par Renato Laurenti, 1960
  • Epictète, Tous les travaux. Diatribe - Fragments - Manuel - gnomologium, Bompiani, 2009, édité par Giovanni Reale et César Cassanmagnago.Con la collaboration de Roberto Radice et Giuseppe Girgenti (en annexe de la traduction de G. Leopardi manuel)
  • Epictète, Manuel, et des fragments diatribes, section L'arbre de diaresi, en philosophia felicitans, traduction et le commentaire de Franco Scalenghe 2013

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dédiée à Epictète
  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page consacrée à la Grèce Epictète
  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Epictète
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Epictète
  • Livre ouvert Nae 02.svg Cet article est inclus dans le livre wikipedia aphoristes Ouest.

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR100218891 · LCCN: (FRn50082929 · ISNI: (FR0000 0001 2125 0744 · GND: (DE118530577 · BNF: (FRcb11901803b (Date)