s
19 708 Pages

Origène Alexandrie (grec: Ὠριγένης, fl. début Troisième siècle de notre ère) (Alexandrie, ... - ...) était un philosophe païen le cercle Néoplatonicienne, à ne pas confondre avec le plus contemporain et le plus célèbre théologien chrétien Origène, aussi de Alexandrie.

Les deux, selon Eusebio di Cesarea, étaient des étudiants ammonium Sacca[1] bien que l'exactitude de ces nouvelles ne peuvent pas être absolument certain[2].

citations

Le païen Origène est mentionné trois fois dans le Plotin vie de Porfirio[3], et par la façon dont il parle, il est tout à fait évident qu'il considère les deux personnes distinctes[2]. Porfirio détestait profondément le théologien chrétien Origène, alors que son homonyme néoplatonicienne était tenu en grande considération à la fois par Cassio Longino que Plotin[2].

Les difficultés de divers types, d'ailleurs, la nature même chronologique, ce qui entrave la capacité d'identifier les deux dans la même personne[4].

Origène reçoit alors différent des autres mentions Proclus, ainsi que quelques citations d'autres auteurs plus récents[2].

pensée

De fait mention existant, presque rien fuites de ses pensées, qu'il avait en aucun cas être trop original[2]. La seule chose connue sur le principe ultime de la réalité: Origène, contrairement à Plotin, ne considère pas la 'un comme dernier principe ci-dessus dell 'l'intelligence suprême (la nous) Et le 'être, mais les considéré comme le principe de toute réalité[2].

Cela conduirait à attribuer ses vues philosophiques à la suite d'un plus traditionnel Moyen platonisme, plutôt que de néoplatonisme de Plotin[5].

notes

  1. ^ Porfirio en Eusebio di Cesarea, Histoire ecclésiastique, VI 19
  2. ^ à b c et fa Arthur Hilary Armstrong, Cambridge Histoire de la philosophie grecque et plus tard Haut Moyen Âge, 1967, p. 198
  3. ^ Porfirio, Plotin vie, 3, 14 et 20 (dans la préface de Longino son Περὶ τέλουσ, conservés dans les travaux de Porfirio)
  4. ^ Arthur Hilary Armstrong, Cambridge Histoire de la philosophie grecque et plus tard Haut Moyen Âge, 1967, p. 198, note 5
  5. ^ Arthur Hilary Armstrong, Cambridge Histoire de la philosophie grecque et plus tard Haut Moyen Âge, 1967, p. 199

bibliographie

  • Arthur Hilary Armstrong, Cambridge Histoire de la philosophie grecque et plus tard Haut Moyen Âge, Cambridge University Press, 1967

Articles connexes

autorités de contrôle VIAF: (FR18026056 · GND: (DE119184389 · LCRE: cnp00404495