s
19 708 Pages

Général des finances Il était une charge de l'administration française des Finances sous 'Ancien Régime.

Les responsabilités et les compétences des « finances » des généraux (littéralement. Finances générales) Était la gestion financière extraordinaire, à savoir les recettes réelles de taxes.
La mise en place de Finances générales Il remonte à l'institution surintendants Généraux par Etats généraux de Langue de oïl en 1355, pour contrôler le niveau de taxation accordé par le membre au roi. La charge fiscale (fiscalité) a été rapidement retirée par l'administration dans le réel et la surintendants généraux Ils ont été nommés Finances générales. le "Général des finances« Il y a quatre des États Charles VII, responsable de l'administration des finances dans une extraordinaire Généralité: Languedoc, Languedoïl, Normandie et par addition Seine-eYonne.

Le « financement général » sont responsables de l'administration des finances, dont la comptabilité est laissée à un général des finances Receveur: l'état prévisionnel des recettes et des dépenses, la répartition des charges entre les régions et le contrôle des commandes de paiement effectif. Ils ont autorité sur les « élus » et collectionneurs des Finances. Ils ont aussi une fonction judiciaire; quelques-uns Des finances généraux ils sont sur le fait de la justice (Sur les faits qui font concurrence à la justice). Elles donnent lieu à l'émergence d'une juridiction souveraine, connue sous le nom Cour des aides (Cour d'aide).

Les finances forment avec des Généraux Trésoriers de France un conseil gouvernemental de financement connu sous le nom Finances des messieurs (Messieurs des Finances), en gardant les fonctions distinctes. François Ier tente d'unifier ce système de 1523. Dans cette période, il a créé le trésorier de l'épargne, le nouveau fonds central de la monarchie. En 1542, les revenus des biens immobiliers (le « domaine ») (les finances ordinaires) et les recettes par les impôts indirects, gabelle, aides et traites (la finance d'entreprise) Sont unifiés dans la nouvelle Recettes générales Le (Recettes générales). à partir de 1545 la Trésoriers de France et Des finances généraux prendra résidence dans leur Généralité, qui met fin à leur rôle de gestion centrale des finances. Il y aura intendants des finances et contrôleurs financiers généraux cela se produira dans ce rôle. Enfin, en 1552, les fonctions de « Treasurer de France » et « Général des finances » sont unifiés dans le nouveau poste de Général Trésoriers de France. à partir de 1557 un 1577 vous revenez à la distinction des bureaux, mais le nombre de Généralité Finance est multiplié, maintenant il y a deux pour chacun des dix-sept France Généralité. La résolution de l'unification des fonctions de « Treasurer de France » et « général des finances » se déroule dans 1577, avec la mise en place d'une gestion collective des finances régionales dans de nouveaux organismes appelés Bureaux des Finances.

bibliographie

  • (FR) Bluche, François. L'Ancien Régime: Institutions et société. Collection: Livre de Poche. Paris: Editions de Fallois, 1993. ISBN 2-253-06423-8
  • (FR) Salmon, J.H.M. Société en crise: France au XVIe siècle. Methuen: London, 1975. ISBN 0-416-73050-7
  • (FR) Bernard Barbiche, Les Institutions de La monarchies française à l'Époque moderne, Paris: PUF, collection "Premier cycle", 1999.
  • (FR) Daniel Dessert, Argent, Pouvoir et société au grand siècle, Paris: Fayard, 1984.
  • (FR) Ariette Jouanna, Philippe Hamon, Dominique Biloghi, Guy Le Thiec, "Finances" La France de la Renaissance: Histoire et Dictionnaire, Paris: Laffont, 2001.

Articles connexes