s
19 708 Pages

Gray938.png

L'organe musculaire tendon (Golgi ou de Golgi-Mazzoni) Il est un deuxième type de propriocettore musculaire (avec neuromusculaire fondu). Ce récepteur est situé à la jonction entre les tendons et les fibres musculaires. Les organes tendineux de Golgi répondent essentiellement à la tension développée par le muscle squelettique lors d'une contraction isométrique (où il n'y a pas de raccourcissement musculaire), et provoque une réflexion dudit réflexe d'étirement inverse[1]. Ceci est à l'opposé de ce qui se passe dans les fuseaux neuromusculaires, qui provoquent une contraction réflexe. Les organes tendineux de Golgi sont constitués par des terminaisons nerveuses libres, entrelacés de fibres de collagène dans une capsule de tissu conjonctif. Lorsque la contraction du muscle, les tendons agissent comme composant élastique et sont étirés lors de la phase de contraction isométrique. La contraction soumis à une certaine traction des fibres de collagène d'organes de Golgi, ce qui entraîne une pression sur les terminaisons sensorielles des neurones afférents et en provoquant leur activation. Les inhibiteurs d'activation de l'organe tendineux de Golgi excitent les interneurones de la moelle épinière, ce qui inhibent les neurones moteurs alpha qui innervent le muscle, la contraction musculaire diminue ou cesse. Dans la plupart des cas, ce réflexe ralentit la contraction musculaire lorsque l'augmentation de la force de contraction. Dans d'autres cas, les organes tendineux de Golgi empêchent la contraction excessive qui pourrait endommager le muscle.

notes

  1. ^ Physiologie humaine, neuvième édition Rindi Manni, page 193