s
19 708 Pages

pétale
fleur Borago officinalis. Ils se distinguent cinq pétales (couleur bleu-violet) et les cinq sépales (Vert foncé et recouverte de poils).

un pétale (à partir de grec: Πέταλον, PETALON, feuille, feuille, résultant de πετάννυμι, petánnymi, ouvert, diffusion)[1][2] Il est un type particulier de feuille partie métamorphisées du typique Appareil de floraison tout angiospermes. L'ensemble des pétales est appelé corolle qui, conjointement avec calice formé par sépales, est le périanthe, à savoir la partie stérile de la fleur[3]. Selon les espèces végétales les pétales peuvent se produire dans les formes les plus variées, de tailles et de couleurs, souvent caractéristique d'une ligne particulière phylogénétique, assez pour avoir été dans le passé un discriminante très utile taxonomique. Pas toujours pétales et sépales sont bien distinguer, dans un tel cas est appelé tepals[4].

Il est généralement possible de distinguer une partie apicale libre, a déclaré bande, et une partie de base en continuité avec l'appareil de la floraison, ladite clou, qui se connecte au pétale réceptacle. Les pétales sont essentiellement deux fonctions, à savoir la protection des structures internes de reproduction à fleurs (étamines et pistils) Et l'attraction animaux pollinisant par des couleurs intenses, des formes spéciales et les sécrétions malodorantes. À quelques exceptions près, les pétales ont aucune activité photosynthétique, pigment manquant chlorophylle[1].

notes

  1. ^ à b pétale, sur sapere.it, De Agostini Editore. Récupéré 29 Février, 2016.
  2. ^ pétale, sur treccani.it - ​​Vocabulaire en ligne, Institut Encyclopédie italienne. Récupéré 29 Février, 2016.
  3. ^ pétale, sur treccani.it - ​​Encyclopédies en ligne, Institut Encyclopédie italienne. Récupéré 29 Février, 2016.
  4. ^ tépale, sur treccani.it - ​​Encyclopédies en ligne, Institut Encyclopédie italienne. Récupéré 29 Février, 2016.

D'autres projets

autorités de contrôle GND: (DE4534976-9