s
19 708 Pages

anthère
étamines de hippeastrum se terminant par des anthères voyantes chargées de pollen

la anthères (à partir de grec antheros, « Fleuri ») sont une partie de la borne étamines, les organes sexuels mâles angiospermes. L'organe, qui dans son ensemble est appelé étamine, Il est formé à partir du anthères pris en charge par un filament.

L'anthère est formé de deux cercueils, reliés par du tissu conjonctif. Chaque thèque donne lieu à un ou plusieurs sacs de pollen qui représentent autant microsporangi, au sein de laquelle est la différence entre les microspores ou grains de pollen.

Les anthères sont soudées au filament par la conjonctif. En fonction du point d'insertion, ils sont indiqués par différents noms:

  • basifisse, si vous entrez dans la base sur le filament
  • dorsifisse, si vous entrez pour le dos
  • apicifisse si elle est insérée au sommet
  • ventrifisse, si vous entrez dans le ventral

Leur ouverture peut être: transversal apical, axe longitudinal. en Liliacées les anthères sont particulièrement importantes et facilement observables (Lilium, hémérocalles).

anatomie

anthère
Schéma d'une coupe transversale d'anthère. 1: filament; 2: Teca; 3: conjonctif (Navires Conductors marqués en rouge); 4: Sacco pollen (Aussi appelé sporanges).

Dans la section des jeunes anthères, on peut observer de l'extérieur vers l'intérieur des couches suivantes:

  1. Épithéliale (ou esotecio), mince et continu. Parfois, il peut se briser ou autocollassare ou arrêter.
  2. tissu mécanique (ou endotecio): couche fibreuse sur les bords extérieurs des sacs de pollen. Parfois, il continue dans le conjonctifs.
  3. De 2 à 4 couches pariétales de cellules parenchymateuses, qu'ils disparaissent rapidement écrasés ou dégénèrent rapidement.
  4. natte ou d'un tissu nutritif.
  5. Tissu sporogeno (ou archesporio) est chaque pollen beaucoup. Les cellules du tissu formant sporogeno par divisions mitotiques les cellules mères de pollen ou microsporociti, des cellules assez grande, avec un noyau massif.

déhiscence

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Déhiscence (botanique).

Le anthères est une structure déhiscence, c'est-à-dire que chaque pollen de sac s'ouvre généralement spontanément avec un déhiscenter (CUT) longitudinal, à travers lequel sort son contenu, le pollen.

La dehiscence se produit grâce all'endotecio, dont les cellules ont des parois épaissies de façon inégale, avec des filets lignifiées plus large vers le côté intérieur de la cellule, où ils rejoignent les uns les autres, tout en se rétrécissant en direction du côté extérieur. Pour cette raison, la déshydratation des cellules, celles-ci sont raccourcies tangentiellement, ce qui donne lieu à des tensions qui conduisent à l'ouverture du anthères.

bibliographie

  • (ES) Font Quer, P., Dictionnaire de Botanique. 8ème réimpression, Barcelone: ​​Editorial du Travail, S. A., 1982 ISBN 84-335-5804-8.
  • (ES) De la gorge, G., Negri, G. et Cappeletti, C. 1965. Trattado de botanique. 2da. édition. Editorial du travail S.A., Barcelone, 1110 p.
  • (ES) Strassburger, E. 1994. Trattado de botanique. 8va. édition. Omega, Barcelone, 1088 p.

Articles connexes

  • étamine
  • Filament (botanique)
  • Connective (botanique)
  • sporange

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers anthère