s
19 708 Pages

cloison nasale
Gray854.png
la cloison nasale vu de la cavité nasale droite
Grey 's Anatomy (FR) page 993
nom latin septum nasi
localisation anatomique la cavité nasale
artère Artère ethmoïdale
Artère ethmoïdale postérieure
artère sphéno-palatine
une plus grande artère palatine
l'sottosetto Artère
vena veines du visage
plexus ptérygoïdien
ophtalmique vena
nerf ganglionnaires sphéno-palatine
nerf trijumeau
lymphatique ganglions lymphatiques rétropharyngiens
les ganglions lymphatiques sottodigastrici
Les ganglions lymphatiques de la chaîne jugulaire
le développement embryologique avant Bouton
identifiants
MeSH A02.165.407.600
TA A06.1.02.004
FMA 54375

la cloison nasale Il est une lame ostéo-cartilagineux qui forme la paroi interne de la cavité nasale.

Anatomie macroscopique

Le septum nasal est la structure de support interne du nez externe. Diviser les deux cavités nasales et est formé par une partie cartilagineuse antéro-inférieure et une partie postéro-inférieure de l'os. En particulier, il est composé de:

  • plus tard de la lame perpendiculaire dell 'ethmoïde dans la partie supérieure et la socs dans la partie arrière.
  • avant de cartilage du septum qui constitue le support de la partie inférieure du nez externe.

La partie antéro-inférieure est définie la partie mobile de la cloison (ou sottosetto) Et se termine à la racine du filtre nasal évasée au niveau des deux extrémités et en divisant les deux narines; dans cette partie (4-5 cm au-dessus du canal incisif) est souvent possible d'identifier un petit diverticule impasse de la muqueuse qui représente l'ébauche dell 'organe voméronasal (de Jacobson) Présent dans certains vertébrés dont il a la fonction olfactive.

Le septum est souvent physiologiquement asymétrique, avec une polarisation vers un côté jusqu'à un contact possible avec la paroi interne de la surface latérale de la cavité nasale.

Vascularization

En correspondance de la voûte (partie antéro-supérieure), le septum est pulvérisé à partir des branches médianes dell 'Artère ethmoïdale. La partie supérieure est à mi-lieu pulvérisé par des branches de perforation qui proviennent artère ethmoïde postérieur, branche dell 'artère carotide interne. La partie postéro-inférieure est pulvérisée à partir des branches sphéno-palatine médiane des bornes de l'artère; ces anastomoses avec les branches de la 'une plus grande artère palatine qui irrigue la partie intermédiaire inférieure. Une petite artère, le sottosetto de l'artère, anastomose avec le réseau capillaire (plexus Kiesselbach) Qui provient des branches antérieures des bornes de l'artère ethmoïde dans une zone définie locus Valsalvae. Le lieu Valsalvae par rapport à la vascularisation intense, est particulièrement sujette à des saignements. Il est situé à un centimètre du sol et de 2 centimètres de l'ouverture des narines.

Anatomie microscopique

La cloison nasale est recouvert par muqueuse la cavité nasale, un épithélium le type respiratoire, en adhérant à l'interposition membrane basale, aux structures osseuses et cartilagineuses.

Hématome de la cloison nasale

L'hématome de la cloison nasale consiste en la formation d'une collecte de sang entre le cartilage et périchondre; il est généralement un hématome bilatéral, parce que le cartilage du septum présente qui permettent la fixation de diffusion de l'hématome sur le côté controlatéral; est généralement formé à la suite d'un traumatisme, même doux, il peut rarement être une conséquence des troubles sanguins, en particulier un déficit de facteurs de la cascade de la coagulation. L'hématome de la cloison tend à croître lentement, et la symptomatologie est donc tardive: obstruction nasale suit et ressemble à une entité variable de détresse respiratoire. A l'examen, on voit la fusée de la moitié inférieure du pont du nez et de la muqueuse septale apparaît gonflé et violet. La résorption spontanée est un événement rare, hésite plus souvent hématome dans la formation du septum épaississant septa fibreux provoquant une sténose choanale. Il est également possible de produire une surinfection de la collecte de sang qui, dans un tissu vasculaire, tels que le cartilage, conduisant à des abcès et de la nécrose. La thérapie consiste donc dans le drainage d'un hématome, qui doit être suivie par une compression avec des tampons destinés à la prévention des rechutes.

Images connexes

bibliographie

  • Giuseppe C. Balboni et al., Anatomie humaine, Vol. 1-2., Réimprimer 2000, Milan, Edi. Hermes LTD, 1976 ISBN 88-7051-078-6.
  • Albera et Rossi, Otolaryngology - Edition II, Turin, Edizioni Minerva Medica 2008 ISBN 978-88-7711-583-6.

Articles connexes

autorités de contrôle GND: (DE4332260-8