s
19 708 Pages

la lèvre inférieure ou labium, en entomologie, Il est un appendice de l'appareil buccal de impair insectes, dérivée de la différenciation de la troisième somites le gnatocefalo. Selon certains auteurs, il vient de la différenciation du troisième somites le gnatocefalo [1]. Morphologiquement est la quatrième paire de pièces buccales (après mâchoires [2]).

la labium Tasse de type d'appareil

Nell 'rostre type de malaxeur, la lèvre inférieure est présentée en annexe segmenté qui ferme l'ouverture de bouche arrière. L'affinité structurelle avec les mâchoires émettre l'hypothèse que il y a résultant de la fusion d'une seconde paire de mâchoires [3].

Typiquement se présente formé de deux segments, l'une proximale et une extrémité distale, ladite respectivement postlabio et prelabio. Le premier est articulé sur le bord de l'ouverture stein (hypostome) Et il est généralement fixé. Le second est mobile, et dans certains groupes systématiques divisé à son tour en deux segments articulés, respectivement, ledit submento (Proximal) et menton (Distal); en l'absence de la sous-division est également dit prelabio en appuyant sur.

En appuyant sur le (ou prelabio) se termine de manière distale avec deux paires de lobes: les deux lobes extérieurs sont appelés paraglosses, les deux intérieure gloses. Chez certains insectes les gloses fusionnent pour former une structure appelée ligule. Sur les côtés de sont articulés en appuyant sur la palpes labiaux, appendices segmentés constitués d'un ou plusieurs éléments.

notes

  1. ^ Zang, Servadei, Masutti. Op. Cit., pp. 18-19, 25.
  2. ^ Bien que la participation à la fonctionnalité de l'appareil buccal, la lèvre supérieure dérive de la première procefalo somites et à proprement parler, il ne devrait pas être considérée comme une tasse
  3. ^ Zang, Servadei, Masutti. Op. Cit., p. 25.

bibliographie

  • Antonio Servadei; Sergio Zangheri; Luigi Masutti. Général et entomologie appliquée. Padoue, CEDAM, 1972.

Articles connexes