s
19 708 Pages

Charles malade
Caricature de malades réalisé par Aristide Delannoy, en 1909, pour Les Hommes du jour.

Charles malade, né le 7 Septembre, 1857 à Foug (Meurthe-et-Moselle) et décédé le 7 Novembre 1938 à Paris, il a été conseiller à la Chambre des députés, écrivain, journaliste et anarchiste Français. militant libertaire, Il a également été un franc-maçon, membre du Grande Loge symbolique de l'Ecosse.[1]

A partir des années quatre-vingt à la Grande Guerre, était une figure anarchisme bien connu en France, et un « échange » pour le mouvement libertaire européen[2].

Avec la Première Guerre mondiale, il est l'un des signataires de la Manifeste des Seize, libertaires apportant ensemble faveur de « Union sacrée » contre l'Allemagne[3].

biographie

A dix-sept ans, il a été déporté avec leurs parents Communards dans la colonie pénitentiaire Nouvelle-Calédonie.

De retour en France, il a été condamné à quinze mois de prison pour « incitation à assassiner, le pillage et le feu»[4].

Il va en exil à Londres.

Au moment de 'Affaire Dreyfus, dirige Journal du Peuple avec Sébastien Faure et participe au comité révolutionnaire de réagir aux manifestations de nationalistes.

Arrêté après une attaque contre Alfonso XIII il est traité avant le 27 Novembre 1905 et sera acquitté.

Entre 1907 et 1914, Charles III collabore avec des feuilles Les guerres sociales et La Bataille syndicaliste.

Il était un ami espagnol éducateur libertaire Francisco Ferrer.

Au début de la Première Guerre mondiale, il rassemble la « union sacrée » et la signature du Manifeste des Seize.

travaux

  • L'Assassinat de Ferrer, 1911.
  • Avant l'heure, 1887.
  • Barbapoux, drame satirique en deux actes, 1901.
  • César, satirique fonctionne en deux actes, D.S.
  • Les classes au Point de sociales d vue de l'évolution Zoologique, 1907.
  • De la Commune à l'Anarchie, 1894.
  • Entre deux amours, 1880?
  • Les Forains, 1925.
  • La Grande Grève, société romaine, 1905, avec le sous-titre « roman social. »
  • Les Joyeusetés de l'Exil, 1897.
  • Le Nouveau Faust, 1919.
  • Au Maroc Perdu, E.T.
  • Philosophie de l'Anarchie, 1889.
  • Pierre Vaux Les Malheurs d'un OU instituteur, E.T.
  • Prison fin de siècle. Souvenirs de Pélagie.
  • Et chretienne révolution RÉVOLUTION SOCIALE1891.

notes

  1. ^ avis biography.
  2. ^ avis biography.
  3. ^ Le Mouvement Anarchiste en France de 1914 à nos jours, tome 2, Paris, Gallimard, 1992, page 15.
  4. ^ Alain Accardo, Albert Libertad, Gaetano Manfredonia, Le culte de la charogne, Marseille, Agone, coll.

bibliographie

  • Aristide Delannoy, Victor Méric, Charles malade, Les Hommes du jour, 2 janvier 1909 texte intégral.
  • Jour Hem, la Manifest des Seize, Encyclopédie Anarchiste texte intégral.
  • D'authority Fichier international • Nom virtuel Code international normalisé • Bibliothèque nationale de France (Données) • Système universitaire de documentation • fichier d'autorité intégrée Bibliothèque du Congrès • • WorldCat
  • Dictionnaire des Anarchistes, "Le Maitron": avis biography.
  • Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement sociale: avis biography.

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Charles malade
autorités de contrôle VIAF: (FR5028376 · LCCN: (FRn79084887 · ISNI: (FR0000 0000 7969 8499 · GND: (DE173302084 · BNF: (FRcb124600560 (Date)