s
19 708 Pages

la possibilisme libertaire Ce fut une thèse politique d'une industrie de mouvement libertaire en Espagne, sans renoncer à l'objectif classique de 'anarchisme, à-dire la lutte pour surmonter l'Etat et le capitalisme, il a accepté les éléments du régime libéral Deuxième République espagnole pour permettre un plus grand développement de la politique de mouvement libertaire.

Il avait un rôle important dans Guerre civile espagnole 1936, modérer certains excès. A partir de ce flux ont été mis au point plusieurs propositions pour participer aux mécanismes de l'Etat, donc par exemple en 1938, le Secrétaire général de Confédération nationale du travail (CNT), Horacio M. Prieto, a proposé que le Anarchiste Federación Ibérica (FAI) devrait se repentir Partido Socialista Libertario et de participer à la démocratie sociale; Aussi au congrès CNT a eu lieu en Juillet 1945 à Carabaña, Madrid, son secrétaire sortant José Leiva a proposé la création d'un parti libertaire.

Le 23 Mars 1948, dans la soi-disant Manifeste de dix-sept, Miguel García Vivancos et d'autres membres Gregorio Jover, Ils ont proposé la création du Partido Obrero del Trabajo, la représentation parlementaire de la CNT. Aucune de ces propositions matérialisée. Dans cette ligne, nous plaçons le Partido Sindicalista Ángel Pestaña de 1934 et le travail du Partido 1945-1947, liée aux anciens membres de la CNT.

possibilisme contemporaine

À l'heure actuelle, ils pourraient entrer dans la gorge des organisations libertaires possibilisme anarchosyndicaliste Sveriges Arbetares Centralorganisation (SAC) et Confédération générale du travail de España (CGT): ce fait de l'organisation, tout en étant inspiré par des principes anti-autoritaires, anticapitaliste et autogestionari, par exemple la participation aux élections syndicales.

bibliographie

  • Glosario de Acracia.org, Posibilismo libertaire.
  • Jesús Ruiz: Posibilismo libertaire. Félix Morga, Alcalde de Nájera (1891-1936), 2003 ISBN 84-688-2910-2

Articles connexes

liens externes