s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Anarchy (désambiguïsation).
Remarque disambigua.svg homonymie - « Anarchiste » voir ici. Si vous êtes à la recherche du personnage de dessin animé Marvel Comics, voir Anarchiste (caractère).
anarchie
le "encerclée« L'un des symboles anarchistes, répandue après le milieu du XXe siècle, est l'expression » anarchie est ordre « (anarchie est ordre)
(FR)

"Le Anarchie, c'est l'ordre sans le pouvoir"

(IT)

« L'anarchie est l'ordre sans pouvoir »

(Pierre-Joseph Proudhon, Confessions d'un révolutionnaire, pour servir l'histoire de la Révolution de Février[1])

L 'anarchie (à partir de grec ancien: ἀναρχία, ἀν, absence + ἀρχός, gouvernement ou principe) est l'organisation des entreprises de très convoitéesanarchisme basé sur l'idée libertaire un ordre fondé sur l'autonomie et liberté des individus, par opposition à toute forme de pouvoir constitué notamment que état[2].

Contemporain Nell'accezione né terminologiquement avec les écrits du philosophe Pierre-Joseph Proudhon dans la première moitié de XIXe siècle, enfoncer idéalement dans leurs concepts Thomas More (utopie), De 'éclaircissement (Condillac[3], de Sade[4], en partie Rousseau[5], Diderot[6]) Et William Godwin. Ont contribué à l'évolution de la pensée anarchiste, presque contemporaine à Proudhon, était l'inventeur et écrivain Josiah Warren, la révolutionnaire et philosophe Michail Bakunin, écrivain Lev Tolstoj et, limité à quelques développements sont survenus au siècle suivant, le philosophe individualiste max Stirner.

Les interprétations que les historiens, les politiciens et même les anarchistes de dommages anarchie sont variés et ramifiés. Tout au long de l'histoire, avec l'anarchie, en fait, elle ne permet pas d'identifier une forme politique sans ambiguïté à atteindre, et surtout ne pas nécessairement d'accord sur les moyens politiques à utiliser, allant de la non-violence un pacifisme et tout 'insurrectionnisme révolutionnaire. Tout le spectre anarchique a, cependant, en tant que noyau idéologique un élément commun: la nécessité de l'annulation état, ou en tout cas des formes les plus imminentes de pouvoir établi. Tous les anarchistes sont unanimes à considérer que l'abolition de puissance évolution nécessaire et social but ultime. L'annulation de la puissance de l'Etat ne signifie pas l'annulation de l'organisation sociale, elle implique l'évolution vers une société non hiérarchique, où souvent l'abolition de la propriété privée est également prise en charge.

Ces interprétations impliquent, au moins d'un point de vue factuel, une gamme de mouvements et lignes de pensée allant de 'Anarcho-pacifisme et l 'anarchisme Christian de Lev Tolstoj, tous 'Anarcho-communisme de Pëtr Alekseevic Kropotkine, all'insurrezionalismo de Errico Malatesta, aux mouvements anarchistes contemporains de toutes sortes, parfois déconnecté des théories fondamentales et leur développement historique.

Le mot anarchie et est parfois mal utilisé pour décrire la chaos dans la signification mythologique primordiales et les situations de désordre social donc illégal, empruntant souvent leur sens voulu du chaos au sens physique du désordre entropique. Pour éviter cette confusion entre le terme politique et l'argot, et pour échapper à la censure, il a été utilisé en même temps, à savoir de 1857, le terme libertaire, inventé par Joseph Déjacque, écrivain anarchiste, et maintenant largement utilisé en France contourner la censure de l'Etat. Enfin Acrazia est un terme similaire, des utilisateurs de langue française, moins fréquente en italien. Anarchy, libertarianisme, acrazia deviennent alors synonymes à partir de la seconde moitié du XIXe siècle, avec des nuances du contexte et de l'âge. Avec Anarchy signifie la perspective politique et projet social, alors que anarchisme, plus la théorie signifie rigoureusement elle-même et lutte ramifiée mouvement concrète, continue en grande partie le travail de l'idéal Révolution française, purgé par les erreurs relatives, décrites dans l'essai de Godwin La justice politique.

histoire

Histoire du terme dans le monde antique

Anarchy, né terminologiquement dans l'Antiquité grecque, dans un sens purement négatif que l'état de dégénérescence et de l'absence d'ordre (α (ν) -αρχή). La première mention écrite de l'anarchie mot est la loi prononcée par Antigone, dans la partie finale de Sept contre Thèbes, ( Ἑπτὰ de Θήβας, HEPTA EPI Thebas) de Eschyle, chacun alors pris note de la tragédie Sophocles, et réalisée pour la première fois à Athènes au Grand Dionysia de 467 où elle se lit B.C. littéralement:

« Je ne suis pas honte de montrer la ville qui acte de désobéissance » (« Οὐδ αἰσχύνομαι ἔχουσ ἄπιστον τήνδ ἀναρχίαν πόλει ", vers 1035-1036)

Dans ce cas, Antigone exprime des sentiments de désobéissance et rébellion individuelle contre les dirigeants qui l'empêchent d'enterrer son frère, en les menaçant que si personne ne prendra sa place elle-même pour faire les funérailles, même si cela signifie avoir à enterrer les mêmes règles et faire face aux dangers qui en découlent).

Dans le domaine de régime politique, aborder les questions relatives aux affaires publiques, et non de rébellion individuelle au pouvoir, toujours sens péjoratif que nous trouvons dans les classiques:

Et je suis allé, obéissant aux règles, en les couvrant d'insultes en traitant les gens heureux d'être un esclave, et bon pour rien, alors que les louanges et les honneurs en privé et publiquement les dirigeants qui sont semblables aux gouvernés et les gouvernés qui sont semblables aux dirigeants. Il est inévitable que dans un tel état le principe de la liberté est étendue à tous? - Pourquoi pas? - Et donc, mon cher, je l'ai dit, je suis né anarchie et insinue dans des résidences privées et s'étend aux bêtes. »

(Platon, la République)

Notre démocratie va se détruire parce qu'il a abusé du droit à la liberté et l'égalité, parce qu'il a enseigné aux gens à considérer l'insolence comme un droit, l'illégalité que la liberté, l'impudence de la parole que l'égalité et l'anarchie comme le bonheur. »

(Isocrate)

L'historien grec Polybe Il inclut dans une conception récursive (anacyclose)[7] l'histoire des nations comme une dérivation du pire stade de l'évolution humaine causée par la dégénérescence de la démocratie oclocrazia ou de gouvernement de la masse. De l'état de l'anarchie, décrite comme la même nature humaine « désordre et triomphe des instincts brutaux » permettrait que l'histoire continue son chemin cyclique avec la renaissance d'une monarchie.

Il y a aussi des cas isolés de penseurs anti-système et ce que l'on pourrait appeler proto-anarchistes, au sens moderne du mot: il est l'exemple de beaucoup cyniques, Les critiques du pouvoir et de toute convention et structure sociale autoritaire, dont le plus célèbre est Diogene di Sinopé.[8][9]

D'autres précurseurs de concepts libertaires et / ou anti-politique il y a Zenone di Cizio, cynique et fondateur de stoïcisme, Epicure, Laozi (Fondateur de taoïsme) Et gladiateur rebelle Spartacus.[8][10]

Niccolò Machiavelli dans son curriculum vitae de travail[11] à nouveau le concept arbitraire de l'anarchie quand il appelle à un Etat fort pour gagner l'anarchie des seigneurs féodaux, les seigneurs de la vision et familialiste limitée.

Des concepts de giusnaturalismo et quelques radicaux communautés chrétiennes apparaissent les premières théories anarchistes.

précurseurs modernes

L'idée moderne de l'anarchisme est né avec les écrits de Thomas More, et avec quelques théories du mouvement illuministe, en particulier les concepts Jean-Jacques Rousseau[12] (Qui n'a pas été anarchiste), le prêtre athée Jean Meslier[13] et Marchese de Sade; L'OLAF dans ses pamphlets politiques et brochure Français, encore un effort si vous voulez être républicains, dans le roman érotique Philosophie dans le boudoir, Il offre une société complètement anarchiste jusqu'à des niveaux extrêmes.[14] aussi Denis Diderot, Tout d'abord partisan de la monarchie et un système démocratique, se trouve dans les écrits plus tard, quelques idées abordables à des concepts libertaires.[6] au cours de la Révolution française il y avait des groupes radicaux qui voulaient l'abolition de la propriété de l'Etat et privé, par exemple dans en colère, dirigé par l'ancien prêtre Jacques Roux, et dans la période de annuaire, la égal à égal de François-Noël Babeuf.[15][16]

Le terme anarchie au sens moderne

anarchie
William Godwin

En guise d'introduction, l'anarchie vient du mot grec qui se traduit par "aucun dirigeant"(Α- (a-) sens"sans"[Alpha Privative], la racine αρχή- (premier principe) peuvent se traduire par"gouvernement« Bien que la signification spécifique serait » commande « » ordre « » puissance « )[17].

Dall'ancestrale utilisation péjorative du chaos, le manque d'harmonie, également utilisé en partie par William Godwin, maintenant considéré comme le premier penseur anarchiste[18], a été atteint, juste par Godwin à un tel contraste avec le concept de l'ordre établi par un gouvernement qui a pu réévaluer la signification politique.

Anarchistes attribué à ce terme le sens d'un nouvel ordre antihiérarchique (fondé sur la dignité égale, et donc réel) par opposition à l'autorité du chaos bureaucratique, une sorte de société fondée sur l'horizontalité, sur la réciprocité égale entre les individus, ce qui crée l'harmonie. Le premier à utiliser le mot anarchie à cet égard était Pierre-Joseph Proudhon[19].

quelques réalisations anarchistes Histoire

anarchie
Josiah Warren, considéré comme le premier anarchiste américain et le premier buteur d'expériences anarchistes depuis les années 1830

Bien que beaucoup ont existé dans l'histoire humaine et premières réalisations société et les organisations fondées sur des principes anarchistes, la Commune de Paris de 1871 Il était une tentative représentative et large à la société anarchiste résonance mondiale; se rappeler le commentaire Michail Bakunin, l'un des grands penseurs historiques anarchie racines socialistes:

« Il n'y a plus un état, il y a un pouvoir central plus élevé aux groupes qui imposent leur autorité; il n'y a que la force collective résultant de la fédération « et puisqu'il n'y a plus l'état centralisé et » les municipalités jouissent de la plénitude de leur indépendance, il y a la véritable anarchie. »

(M. Bakounine, La Commune de Paris et la notion d'État, 1871, publié en 1878 avec le périodique anarchiste Le Travailleur.)
anarchie
Les insurgés marine impériale tsaristes Helsinki au cours de la Révolution russe la 1917. L'équipage faisait partie du navire Petropavlovsk

Il a été une expérience aussi forte Armée insurrectionnelle révolutionnaire de l'Ukraine ou de l'armée noire, l'armée insurrectionnelle d 'Ukraine Il a eu lieu sous la direction du fermier général Nestor Ivanovič Machno, plus tard est entré en désaccord idéologique avec de nombreux exposants contemporains de l'anarchisme, pour le caractère rigide, découlant de l'expérience de la guerre, le courant (plateformisme) Autre expérience collective a été la Cronstadt, l'indépendance de tsarisme et la résistance à la centrale soviétique bolcheviks de la ville russe de Cronstadt.
Ces deux expériences ont été annulées avec des armes par rapport aux normes soviétiques par l'utilisation de 'Armée rouge commandée par le général Lev Trotsky[20]

anarchie
Un drapeau de Armée insurrectionnelle révolutionnaire de l'Ukraine

réalisations et de vastes principes anarchistes plus concrets dans la société se trouvent au cours guerre civile en Espagne, au cours de laquelle les travailleurs, à travers les organisations anarcho-syndicalistes comme le Confédération nationale du travail (CNT) en Catalogne et Aragon, Ils ont fait preuve d'auto-gestion des transports en commun et les sociétés de production à la fois industriel et agricole; à travers les assemblées de base, ils ont été réalisés collectivisation des terres confisquées aux propriétaires fonciers et, dans certains cas, a même été aboli propriété privée, au cours de la brève expérience révolution espagnole. Ce chapitre est fermé à cause de la défaite militaire, en fait, en plus des nationalistes de défense Francisco Franco (Soutenu par "Italie fasciste et l'Allemagne nazie), Les anarchistes avaient aussi de se prémunir contre stalinistes, avec laquelle ils devaient Barcelone des affrontements qui ont suivi la répression conjointe des communistes et libéraux du déploiement antifranquiste contre l'expérience catalane. Ces événements sont magistralement décrits par l'auteur britannique George Orwell, témoin oculaire en tant que chasseur, dans son "Hommage à la Catalogne».

en États-Unis, dans le passé, le mouvement anarchiste a souvent l'individualisme associé du philosophe et savant Henry David Thoreau et son livre d'expérience Walden ou la vie dans les bois; aussi Ralph Waldo Emerson Il a souvent été liée à des anarchistes « créateurs ». Dans le monde contemporain, Noam Chomsky[21], universitaire connu MIT, philosophe et théoricienne de communication, Il apparaît comme l'un des partisans les plus connus et vulgarisateurs de la pensée socialiste libertaire en cours.

Une gamme renouvelée d'anarchistes a émergé comme un réseau de mouvements socialistes européens dans le domaine plus large de libertarianisme des mouvements sociaux des années 60 et 70 du XXe siècle, qui mettait l'accent sur des questions spécifiques, mais pas nécessairement l'appartenance politique bien définie (mouvement féministe écologue, le mouvement antinucléaire, le mouvement étudiant). Ainsi naquit de nouveaux types d'anarchisme comme l'Anarchisme vert (écologie sociale, primitivisme), et Anarcha-féminisme, mouvements indépendants et simple question 60 et 70 en grande partie consacrée à ces nouvelles tendances anarchistes et non liés à l'anarchisme classique, ou avec le mouvement ouvrier, comme anarcoinsurrezionalismo, et l'image plus grande des actions immédiates, les expropriations de bâtiments abandonnés et la « accent sur le consensus de la rue.

anarchie
bannière anarchiste en Grèce, manifestations en Patras, 2011

Woodcock, dans son texte sur l'anarchie, a écrit que l'ancien était le plus fort dans l'anarchisme ces pays, sauf en France, au moment où le plan technologique et social en arrière comme l'Espagne, l'Italie et l'Ukraine, le contemporain a augmenté l'anarchisme plus technologiquement les pays avancés, où les jeunes sont indignés contre un état qui masque et cacher son association avec le capitalisme d'entreprise multinationale.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, sur des principes anarchistes ou proto-anarchistes, de nombreuses communautés seront réalisées utopique à différents niveaux de l'indépendance et de l'organisation. Déjà au début du siècle, en Europe, il se pose la communauté fondée sur des principes libertaires radicaux, et dans les années 20 sont la communauté anarchiste de Whiteway, près de Stroud dans Gloucestershire[22]. Le Longo maï cooperative, agricole et anticapitaliste, fondé en 1973, Ë Limans (Alpes-de-Haute-Provence), la France est un autre exemple. la culture hippie, notamment par 1960 70, des instincts libertaires, en partie liée à des visions anarchistes de la société, nous aidera à établir de nouvelles communautés autogérées, comme la ville libre Christiania, Copenhague, la loi partiellement reconnu par le Danemark.

Dans les années quatre-vingt il a été signalé, en particulier dans Kenya, la création d'une école africaine de la pensée à la suite de l'expérience utopiste. Ce courant de pensée a trouvé son expression dans les déclarations de Chen Khran Mboto, un mestizo qui a rejoint dans une synthèse animiste et modérer l'inspiration de type oriental avec le réalisme africain. Son mouvement n'a pas été suivi après sa mort en 1992.

Le phénomène de squat ou Invasion de terrains ou d'immeubles structurée et politisée, la centres d'auto-administrés, et d'autres comme elle, font partie également dans la réalisation, au moins à temps, les structures sociales tendance anarchiste.

Le pays européen, au XXIe siècle, où l'influence politique anarchiste parmi la population et les jeunes est plus répandue est la Grèce, où les anarchistes étaient à l'avant-garde des soulèvements populaires ont éclaté dans tout le pays en Décembre 2008, mai 2010, en 2012.

En Espagne, les influences politiques anarchistes sont importants, historiquement associée à la période de la guerre civile et de lutter contre Franco.

La pensée anarchiste

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: anarchisme.

Le principe fondamental est la base de la pensée anarchiste est basée sur un idéal de liberté extrême qui exclut toute forme de gouvernement, principe condensé par des déclarations faites depuis les origines politiques de l'anarchisme, de Pierre-Joseph Proudhon[23]:

  • "Toutes les parties sans exception, dans la mesure où ils proposent la conquête du pouvoir, des variétés de l'absolutisme "
  • « L'homme du gouvernement par l'homme est l'esclavage »
  • « Celui qui met sa main sur moi pour me gouverner est un usurpateur et un tyran: je proclame mon ennemi »

Selon les anarchistes l'état, la structure centralisée de l'oppression et de coercition, ainsi que toute autre forme de hiérarchie et de l'autorité, il est inutile et même nuisible. Les anarchistes proposent l'abolition de toutes les relations sociales autoritaires et la création d'une société libre, l'anarchie, fondée sur l'absence de hiérarchie, sur l'association avec des organisations populaires, sur l'auto-organisation par le bas du peuple, le « l'autonomie gouvernementale décentralisée et sur l'autogestion des ressources et de l'économie (le socialisme et l'anarcho-syndicalisme).

La partie finale du Programme Anarchiste résume l'intention des anarchistes et l'anarchie, ou l'entreprise qu'ils ont l'intention de créer sur la base de 'anarchisme:

« [...] Nous voulons donc abolir radicalement la domination et l'exploitation des personnes, nous voulons que les hommes liés à la fraternité par une solidarité consciente et délibérée de coopérer volontairement tout le bien-être de tous; nous voulons que la société à former afin de fournir à tous les êtres humains les moyens d'atteindre le plus haut possible le bien-être, le plus possible le développement moral et matériel; nous voulons pour tous le pain, la liberté, l'amour, la science.

Et pour atteindre cet objectif suprême, nous croyons nécessaire que les moyens de production sont accessibles à tous, et qu'aucun homme ou groupe d'hommes peut forcer les autres à se soumettre à sa volonté ou exerçons une influence autrement que par la force de la raison et par exemple.

Ainsi, l'expropriation des terres et détenteurs du capital au profit de tous, l'abolition du gouvernement. Et en attendant cela peut être fait: la propagande idéale; organisation des forces populaires; lutte constante, pacifique ou violente, selon les circonstances, contre le gouvernement et contre les propriétaires de gagner autant que vous le pouvez de la liberté et de la prospérité pour tous. »

(Errico Malatesta, section conclusion du Programme Anarchiste, 1919)[24])

Une idée de l'anarchie

anarchie
Pierre Joseph Proudhon

L'idée de l'anarchie offre sociale, que les individus et les communautés choisissent de relier les uns aux autres un ensemble de relations non hiérarchiques et non autoritaires.

L'anarchie est aussi la recherche et les essais d'une organisation sociale horizontale.

Une société anarchiste est une société qui veut reposer sur un accord libre, sur solidarité, sur la libre association, les syndicats, sur le respect de l'individu qui ne serait pas partie, selon le principe que les décisions ne sont valables que pour ceux qui les acceptent.

Dans une société anarchiste sera donc rejeter les lois, les commandes, les principes, impositions en fonction de la volonté de la majorité, la représentation, la discrimination, la guerre comme moyen de résoudre les conflits, ce qui rend la gestion et de surmonter les conflits par des clarifications et des accords entre les parties concernées.

Il est important, comme contraire aux préjugés largement répandus, en notant qu'aucune théorie anarchiste n'a jamais théorisé l'absence de règles et interactions sociales, parce que l'anarchisme ne laisse rien au hasard chaos, mais offre une nouvelle façon de penser à la société , construit autour des normes et / ou des principes éthiques égalitaires, partagées et non imposées d'en haut.

Anarchistes veulent donc l'abolition de l'Etat, qui doit être remplacé par les organisations populaires et les associations; aussi le pouvoir économique est livré entre les mains du peuple, qui contrôle les moyens de production (en fait, presque tous les anarchistes en cours, se disent socialistes).

Selon les anarchistes, les problèmes sociaux tels que la criminalité, l'ignorance et l'apathie des masses est un produit de la même société autoritaire: selon les anarchistes, garder les individus perpétuellement sous l'autorité supérieure signifie qu'ils ne sont plus en mesure de vous comporter sans un patron qui contrôle ce qu'il faut faire; tout élément essayera toujours de maintenir leur pouvoir, et essaiera autant que possible de faire l'objet non autonomes, et créent des besoins dans le même sujet (tels que la nécessité d'une protection contre le crime); point de vue libertaire si l'État n'a pas intérêt réel dans la résolution de problèmes sociaux, car sinon il n'y aurait pas besoin de pouvoir.

Alors que le libéralisme, l'idéologie derrière la pensée démocratique, propose la défense de droit individuel de la parole, la religion, etc., encourage également l'anarchisme individu à obtenir ces formes sociales particulières qui, selon la vision anarchiste, ce qui empêche la libre expression la personnalité de l'individu, par exemple les rapports sociaux capitalistes et de la religion; par rapport à ce dernier, alors que la théorie officielle et la majorité des anarchistes appellent eux-mêmes athées, voir la religion comme « l'opium du peuple » marxiste, en fait, déjà avec Camillo Berneri il introduit un anti-dogmatisme qui permet à l'individu, qui doit être libre dans tous les aspects, l'individu de professer une religion, que ce soit de son choix et non imposée de l'enfance; tous les anarchistes, cependant, sont pour l'abolition des organisations de bureau de tous types, ne repose pas sur la libre prestation et le choix rationnel, mais sur l'endoctrinement.

Les personnages et les phases de Anarchy

anarchie
Michail Bakunin

selon Bakounine, le mouvement Anarchiste est caractérisée par deux types d'éléments:

  • destroyersIls sont ceux qui, par la rébellion (soit de type politique ou révolutionnaire) détruire l'autorité constituée et l'ordre existant de l'exploitation de l'homme par l'homme.
  • créateursIls sont ceux qui, sur les ruines de l'ancien monde se révèlent en mesure d'apporter des avantages à la nouvelle diffusion des idées anarchistes et de soutenir sa création

Toujours selon Bakounine, l'anarchie la mise en place se déroule en deux phases:

Verwirrung (confusion): Phase destructive, chaotique qui minent les fondements de la puissance et de l'autorité constituée. Beaucoup identifient l'anarchie avec cette seule étape, mais ce n'est pas l'anarchie, ce chaos est. Cette phase peut se produire pour d'autres raisons, et aux mains d'autres groupes politiques, sans l'intervention des groupes anarchistes, bien que, dans ce cas, serait de passer à la deuxième phase beaucoup plus difficile.

Ordnung (ordre) Le stade où les gens sont conscients de leur capacité à se gouverner et de vivre en harmonie par l'entraide, en dehors de la dynamique autoritaires et hiérarchiques. Certaines personnes croient maintenant qu'il est possible d'arriver à une société anarchiste sans passer par la phase chaotique, mais par des réformes sociales progressives, qui visent à augmenter la puissance individuelle, ce qui élimine le contrôle de l'État. D'autres encore créer des groupes anarchistes qui mènent la vie commune en agissant sur l'autre exemple est possible et pourrait aussi se développer par la désobéissance civile simple d'un seul individu.

L'économie, la possession et les ressources

Il y a plusieurs interprétations que les anarchistes dommages à la possession et la propriété. Depuis la naissance des débuts du mouvement, ce qui signifie William Godwin et plus tard, avant la formalisation puis Proudhon de l'anarchie, lit Enquête sur la justice politique, la 1793 l'espoir sur la dissolution de la notion de propriété et, par conséquent, l'inégalité. À la suite de la célèbre déclaration la propriété est le vol en Qu'est-ce que la propriété la 1840, même Proudhon clarifier l'approche anarchiste.

En fait, l'analyse doit être beaucoup plus articulée; comme dans toute l'empreinte des doctrines égalitaire, héritage idéologique commun est la dissolution de la notion de propriété de des moyens de production, pas nécessairement la même propriété privée, il compris dans le sens individuale.Quando fait dit « La propriété est le vol », se référant aux propriétaires fonciers et les capitalistes dont le produit considéré comme un vol contre les travailleurs. Pour l'employé d'Proudhon capitaliste est « subordonné, exploité: sa condition permanente est l'obéissance. » En déclarant que « la propriété est la liberté », il faisait allusion non seulement à la place produite par des individus, mais aussi aux agriculteurs et aux artisans qui tirent des actifs de la vente de ses services et son surplus. Pour Proudhon et la seule source légitime de la propriété est le travail. Ce que tout le monde peut produire est sa propriété: appelant à l'indépendance des travailleurs et a ordonné la propriété capitaliste des moyens de production.

En général, tous les anarchistes, y compris l'empreinte de données individualiste Américains, tels que ceux qui se réfèrent à Benjamin Tucker que dans un sens légèrement différent de celui à l'époque lui-même appelé hégémonique socialiste[25], Ils sont censés être dans certains socialistes de façon, voulant savoir que les moyens de production sont (collectivement ou non) des propriétés des travailleurs. A l'intérieur il y a divers anarchisme courants de pensée sur l'économie, allant de 'anarcho-communisme Petr Kropotkin et Malatesta Errico à mutualisme Proudhon; à la différence du communisme libertaire, mutualisme ne prévoit pas de collectivisation, et le maintien de l'importance du marché et de la concurrence (il est aussi appelé le « socialisme de marché »).

Tendances anarchie identifiable avec le marché libre et défendre la propriété privée, ont compris les moyens et les ressources collectives, appelées anarcho-capitalisme, libertarianisme, et les tendances qui leur sont liées, malgré les préfixes anarchiques se réfèrent à des doctrines de type libéral, pas libertaire et anarchiques, et en se référant ensuite à l'expression anarchie comprise comme le sens de l'absence de règles. Propres concepts de l'anarchisme comme une conception politique, il est en fait des concepts empruntés liés à 'égoïsme Il comprend précisément dans le sens politique.

Conflit et accord

Il n'y aura vraisemblablement que des situations pacifiques et il y aura encore des conflits entre les êtres humains, mais l'opposition sera qualitativement différents de ceux actuels. Dans une justice de la société anarchiste ne peut pas être l'apanage d'une institution, mais il est dans la voie d'un accord, général ou singulier, collectif ou individuel, entre les personnes. Désaccord et les conflits sont reconnues comme normales et humaines; la tentative est l'anarchisme pour parvenir à un accord.

Plus récemment, l'anarchie a été considérée par certains comme caractérisé (en vertu de l'absence d'un monopole de la force) avec les relations de pouvoir plus équitables entre les individus, une condition qui découragent implicitement l'utilisation du conflit, puisque celui-ci apparaît généralement utile seulement à ceux qui sont assez confiants dans l'issue favorable. On pense que, dans la plupart des cas, les conflits seraient remplacés par des négociations avec les résultats plutôt équilibrés entre les parties. En général, les résultats de tout litige sera principalement influencée par l'intensité des revendications des parties concernées.

Cependant, les espèces par les anarchistes de la branche libérale, la gestion des conflits pourraient être déléguées à des « professionnels » réels disponibles sur le marché avec la fonction de représenter les intérêts de leurs clients et rechercher un accord avec l'autre partie. Dans cette fonction pourrait par exemple aider même les « agences de sécurité », à savoir la conception anarcho-libérale, organismes en l'absence d'un monopole d'Etat de la force serait disponible sur le marché pour assurer la protection et la sécurité de ses clients. Chaque agence de sécurité doit se mettre d'accord avec les autres pour désigner des tiers (arbitrage) qu'ils utiliseront pour se prononcer sur les différends qui pourraient survenir entre les différents clients des agences.

Les gens en béton absolu contre les institutions

anarchie
Le drapeau rouge-noir de l'anarchisme social sur la plage de Rimini (2009)

L'idée d'une société anarchiste est donc de repenser la même socialité humaine, à savoir le rapport des personnes, et montre ainsi qu'il est artificiel de distinguer entre la personne et la société. Une société anarchiste est fondée sur la personne concrète et sa capacité à créer des formes sociales; donc il évite l'établissement d'un processus d'abstraction des valeurs morales absolues et créer des structures fonctionnelles pour eux, même au détriment de la population.

Selon anarchiste pensée la nécessité pour la paix, la justice et le bien-être ne peut donc justifier des structures de pouvoir publics tels que l'état, l'église et l'armée. Plus privé, aussi être repensées famille, l'école et le travail comme ils sont communément compris.

L'idée de ce qui est bon et souhaitable est en effet subjectif, aux multiples facettes, en constante évolution, et il ne peut pas être représentée comme surhumaine, ni que vous devez adorer comme une entité abstraite, et encore moins sous forme coercitive.

La société commandée par les anarchistes rejettent que les valeurs humaines sont romancés et considérées comme supérieures aux hommes et aux femmes réelles.

Organisation et puissance

Dans une société anarchiste, il distingue clairement l'organisation du pouvoir, l'autorité et de la hiérarchie. Compte tenu du fait que le pouvoir, l'autorité et la hiérarchie donnent une liberté illusoire et de la justice, car ils sont basés directement sur le contraire de la liberté et le droit à l'opposé de la justice, dans une société anarchiste suivre le fil d'Ariane de l'anti-autoritarisme vers l'hypothèse d'organisation la vie en commun, qui permettent une prise de conscience croissante du potentiel individuel et collectif.

L'organisation anti-autoritaire est obtenue avec une décentralisation radicale fédéraliste sans hiérarchie et l'autonomie de la communauté dans toutes ses articulations politiques et économiques. Les décisions sont alors prises par le mode des actionnaires, généralement avec des critères moins souvent et majoritaires pour des raisons en raison de l'hétérogénéité des idées, à l'unanimité. Il y a une démocratie directe intégrée conjointe fédérale et confédérale, conçu au sens fort, de posséder un espace politique très décentralisé, où les délégués des structures sociales de base ont des mandats révocables et (quoique avec une marge de manœuvre relativement élastique) que défini les décisions spécifiques, et où le pouvoir délégué aux instances de coordination est toujours inférieure à ce qui est pas délégué. Une démocratie dans laquelle, en ce qui concerne les intérêts d'une municipalité ou dix mille habitants, passer outre les décisions de cette commune et non celles de la province et encore moins de la région, et ainsi de suite, le gouvernement fédéral va.

Une démocratie directe dans laquelle les instances « Device » (les quartiers d'une ville, les municipalités, les régions) ne sont pas distribués joints, mais où, le cas échéant, l'instance « principale » est la structure fédérale de la base de puissance. Au cours des réunions là-bas le mécanisme de délégation, mais doit avoir deux caractéristiques fondamentales: le délégué doit faire ce qui est décidé par eux-mêmes pas décider quoi faire et pour ce faire, son travail doit être transparent; en cas de mauvaise foi ou de l'incapacité de la procuration doit être révoquée à tout moment (la charge de délégué est néanmoins temporaire et sont élus dans les délégués de rotation).

Avec ce type d'organisation publique non étatique, est atteint, selon les anarchistes, la démocratie libertaire (utiliser un néologisme plus ou moins synonyme d'anarchie possible, l'anarchie viable) dans laquelle aucun individu ou un groupe peut exercer un pouvoir sur d'autres personnes. La puissance ne vient pas du haut donnant des ordres unilatérales et restant isolées à partir de la base, mais est dérivé du faible, étant donné que le travail des délégués est transparent et leur charge est retirée à tout moment si elles agissent contre la volonté de la base.

Les petites entreprises et les organisations anarchistes peuvent se fédèrent entre eux et ces fédérations sont fédérées à leur tour. Les trois droits mentionnés ci-dessus sont donc applicables aux groupes ainsi que les individus. Anarchistes, en fait, utiliser le mot sans hésitation fédéralisme (Camillo Berneri, Proudhon); étant donné qu'il n'y a pas d'organe de commande central (tels que l'état), chaque organisation est décentralisée (par conséquent local); cela s'applique à des entités économiques que politiques. L'organisation anarchiste, cependant, tend à réduire la complexité d'une société au minimum nécessaire.

Accord et non seulement le consentement, et de la pensée anarchiste non-violente

anarchie
Lev Tolstoj, anarcho-pacifiste considéré comme le fondateur de 'anarchisme chrétien

Une société anarchiste n'est pas une société de consensus (plus ou moins plus ou moins extorqué induite), mais régénéré en continu par la société. Lorsque vous devez prendre des décisions de la manière anarchique vous recherchez une synthèse des différentes positions contradictoires (qui sera toujours) afin de prendre des décisions qui ne prevarichino personne; si vous ne parvenez pas à une façon de trouver une synthèse, vous pouvez voter à la majorité, mais qui ne sont pas d'accord peut simplement se joindre à une autre réunion ou d'association dans lequel agit selon son avis; si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas quitter l'assemblée ou association avec laquelle il est en désaccord, les anarchistes manterebbero toujours le plus grand respect pour la minorité.

Selon la pensée anarchiste que la liberté peut conduire à la liberté, la justice ne génère justice. Pour restaurer ces significations d'origine dell'etimo « sans prince », il faut distinguer de l'anarchie moderne anarchisme. Si Anarchy est le principe philosophique et le nom spécifique de la société désirée, l'anarchisme (en plus de la théorie politique) est la voie historique dans lequel il a commencé, y compris les expressions violentes et l'utilisation de la lutte armée. Si les besoins historiques sont compréhensibles (et donc la lutte armée Risorgimento) - mais aujourd'hui, nous ne pouvons pas accepter l'utilisation de la violence. Une courte syllogisme Il fera clairement ce concept: Un anarchiste est une personne qui ne veut pas maîtres. Une personne qui ne veut pas maîtres n'a aucun intérêt à être le maître de quelqu'un. Pour un anarchiste, le maître de l'idée de quelqu'un répugnant. Ainsi, l'anarchiste ne peut avoir aucun intérêt pour convaincre quelqu'un par la force. Ni par l'usage des armes.

En bref, la violence est si souvent destructrice pour empêcher l'exercice de la réciprocité équitable entre individus égaux en désaccord les uns avec les autres, il devient unilateralistica que toutes les autorités très autoritaires et donc pas très influents, la violence est toujours la destruction de la liberté, la violence est toujours une expression de l'autoritarisme, même si elle est effectuée par opprimée, qui deviennent ainsi de nouveaux ou oppresseurs ou aliments pour animaux dans la propagande des moyens victime écrasante en faveur des anciens oppresseurs.

Malgré cette preuve, le pouvoir souvent attribué à des anarchistes actes de terrorisme, notamment par la technique d'infiltration. La dynamique est la suivante: vous payez quelqu'un parce que vous branchez dans un environnement de protestation. Que quelqu'un payé pour un lieu de prendre de l'action violente afin de générer la désapprobation de l'opinion publique envers le mouvement de protestation. Le pouvoir de quelqu'un paie qui prétend être un anarchiste à commettre un acte terroriste qui est fonctionnel à toujours pouvoir. Il correspond à l'anarchiste, de sorte que le pouvoir est le bouc émissaire.

l'idée est traçable En revanche, la noblesse des idées anarchistes associés à la non-violence Gandhi que, devant le Congrès indien clairement déclaré: « Je suis moi-même un anarchiste, mais d'autres » (cfr Yogesh Chanda Gandhi, le révolutionnaire désarmée, Ch XXII - Milan 1998..). Dire « un autre type » Gandhi il faisait allusion à son idée de Ahimsa (Non-violence) et précisément à ne pas avoir recours à la force et la compréhension unique de la conscience en affirmant, individuellement et collectivement, un système social basé sur le hasard, mais pas sur les causes d'action, à savoir la responsabilité. L'autre principe gandhien de « non-violence » (celui sans le trait d'union), le « satyagraha » (Satya = vérité, agraha = force, fermeté) est celui qui va au-delà de la simple absence de violence, et tout en maintenant une affection humaine sincère aussi pour le pire criminel et tyran, peut démontrer clairement, publiquement et outrageusement faussetés de pouvoir qui viole toujours ses propres lois, le vainquant sur le plan politique, mais aussi sur le plan culturel.

Conspirations et les attaques

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Le terrorisme anarchiste.
anarchie
Errico Malatesta Il considérait les attaques individuelles inutiles, même si elle n'a pas été opposé en principe à l'usage de la violence révolutionnaire.

Certains mouvements anarchistes ou des individus, à travers l'histoire, ont procédé à une vague de manifestations violentes et les attaques.

  • Giovanni Passannante, le 17 Novembre 1878, une tentative avortée de la vie Umberto I de Savoie. Feri Premier ministre Benedetto Cairoli. Condamné à mort, sa peine a été commuée en prison à vie très dure qui l'a rendu fou.
  • Ravachol (Pseudo par lequel il était connu François Koenigstein), en 1892, a pris quelques attaques à Clichy (France) et a été exécuté.
  • Auguste Vaillant, 9 décembre 1893, il a fait une attaque contre la Chambre des députés française et a été exécuté.
  • Émile Henry, 12 février 1894, pour venger a lancé une bombe Vaillant au Terminus Café, Gare Saint-Lazare, causant un mort et vingt blessés et a été exécuté.
  • Sante Caserio, 24 juin 1894, a tué le président de la France, Marie-François Sadi Carnot, et a été exécuté.
  • Pietro Acciarito, 22 avril 1897, il a essayé de tuer le roi Umberto I de Savoie, une course de chevaux sur la Appia, près de Rome, l'attaque a échoué, le kamikaze a été condamné à la réclusion à perpétuité.
  • Michele Angiolillo, 8 août 1897, Il a tué le président du conseil d'Espagne Antonio Cánovas del Castillo, dans le spa Sant'Aguida; Il a été exécuté le 20 Août de cette année.
  • Luigi Lucheni, le 10 Septembre 1898, tué dans Genève, Impératrice d'Autriche Elisabetta di Baviera, et il a été condamné à la réclusion à perpétuité.
  • Gaetano Bresci constitue par exemple historique pour tous: Juillet 29 1900 à Monza mis en œuvre le régicide Umberto I de Savoie; Il a affirmé avoir tué pour se venger des centaines de personnes innocentes massacrées sur les ordres du roi par le général Bava Beccaris l'armée royale Milan 7 mai 1898, condamné à mort, commuée en prison à vie, il a trouvé mort « suicide » dans des circonstances très douteuses.
  • Leon Czolgosz, le 6 Septembre, 1901, Il frappe le président des États-Unis William McKinley, qui est décédé le 14 Septembre de ses blessures. Czolgosz a été exécuté.
  • Gino Lucetti, 11 Septembre, 1926 attenter à la vie de Mussolini Porta Pia en Rome.
  • Anteo Zamboni, 31 Octobre 1926 Il a essayé de tuer Mussolini Bologne. Il est mort après avoir été lynché par les escadrons fascistes.

D'autres anarchistes, célèbres ou non célèbres, ont condamné ces actes en termes clairs, et parce que souvent impliquant même les innocents, soit parce qu'ils étaient considérés comme un gaspillage de forces exclues de la révolution sociale. Le moins compris par les deux parties était peut-être Errico Malatesta. Il a fait valoir la nécessité d'une action organisée et jugé les attaques individuelles essentiellement inutiles; mais il a rejeté la condamnation des hommes dirigés par la colère et un sentiment d'impuissance à comprendre jusqu'à dire que peut-être, un jour, serait célébré même alors célébré comme héros des personnages parfois cruels histoire. En fait, beaucoup d'anarchistes, libertaires, libres penseurs, célébrer des actes d'aujourd'hui comme celui de Bresci.

questions anarchistes

Voici quelques questions à caractère anarchiste, ou cher aux anarchistes pour plusieurs raisons.

Antielettoralismo

Anarchistes sont contre les élections. Dans une société anarchiste élections ne peuvent pas exister, parce qu'il ne peut pas être la représentativité. Anarchistes ne permettent pas une délégation qui ne révocable à tout moment ou donner une décision envoyée à tout le monde. Même le choc référendaire avec les anarchistes de ne pas accepter l'anarchisme règle de la majorité, parce que les décisions doivent être partagées par tous.

Néanmoins, certains anarchistes, pour diverses réflexions personnelles, portent parfois les sondages. En règle générale, cela se produit dans les cas jugés particulièrement importants. Un exemple extrême est celui de CNT, qui sont allés voter aux élections espagnoles 1936 pour Frente Popular, contribuer à sa victoire; ils l'ont fait parce que ce parti avait promis (et maintenu) la libération des prisonniers politiques. Il y a aussi des positions individuelles des anarchistes célèbres qui ne sont pas complètement opposés aux élections et parfois y ont pris part: Camillo Berneri (Sans adhérer à la volonté parlementarisme par exemple Andrea Costa) Opposé à des élections nationales, mais non aux locales, critiquant le « dogme abstinent » au nom dell'antidogmatismo[26]; Michel Onfray dit l'utilité du vote en contraste avec les forces conservatrices, le vote réactionnaire et modéré presque toujours aux élections législatives et présidentielles, sans y croire parlementaire[27]; Fabrizio De André Il a voté aux élections locales en Sardaigne, pour soutenir un ami qui a jugé « personne capable » et honnête[28]; et bien d'autres cas.[29]

internationalisme

anarchie
Le allemand individualistes max Stirner

Anarchistes ne reconnaissent pas les états, donc ils ne peuvent pas reconnaître les frontières. Voir également toutes les personnes (quel que soit leur sexe, la race, la langue et la culture), non seulement égale, mais aussi fraternelle. Ils sont d'une solidarité qui ne peut pas être définie par une ligne géographique. Même les individualistes qui pensent parfois que les relations humaines doivent être guidés par l'égoïsme, ils pensent que l'individu devrait être en mesure de se déplacer librement et de relier et, bien qu'il soit séparé de tous les autres par une ligne naturelle, ne peut pas arrêter devant un frontière institutionnelle.

Comme il n'y a aucune forme de gouvernement, il y a la suppression de la propriété privée (comme un moyen de production) Par conséquent, les anarchistes sont opposés à des bâtiments entiers abandonnés dans les villes et à la campagne, parce que les propriétaires s'ils perdent intérêt et personne d'autre n'a le droit d'y accéder. L 'occupation des bâtiments objectifs désaffectés pour créer des espaces sociaux ou vivant à partir de la dégradation créée par l'organisation sociale actuelle. Pour les anarchistes, contrairement à ceux qui reconnaissent dans d'autres idéologies, il est utilisé dans chaque cas pour créer des espaces autogérées, qui sont confinés à l'extérieur autorité de l'État. Ils ont la valeur expérimentale des sociétés alternatives, construites par le bas, qui sont fondées sur les valeurs de l'autogestion et de solidarité.

Parfois, l'occupation est impossible pour un groupe et pour ces raisons nous avons recours à des accords avec l'entité à laquelle il appartient stable; Cette solution, cependant, est une sorte de « dernier recours » et est choisi que par le plus « groupes modérés ».

Il est important de se rappeler la position de 'individualiste max Stirner. Il, en fait, a fait l'éloge propriété privée dans le cadre du processus d'émancipation de l'individu de toute oppression, que ce soit juridique, religieux, ou, comme ce cas, découlant de leurs pairs ou par l'État dans la connotation socialiste Il est approprié la propriété des individus, redistribue à parts égales et générer une oppression sur la personne à qui il a été enlevé.

antimilitarisme

Anarchistes sont opposés à toute forme d'autorité manque de légitimité et de reconnaissance, surtout si violente, hiérarchique, et ils ne peuvent pas, mais je déteste l'armée, considérée comme la branche armée des Etats. Simone Weil Il a écrit que le soldat est le plus exploité de tous les travailleurs, parce qu'ils sont invités à sacrifier leur vie. Lorsque le service militaire était obligatoire, les anarchistes en principe étaient l'objection totale, ce qui en fait pratiqué dans de nombreux, qui purgent des peines dans les prisons militaires.

L'autogestion

Anarchistes prendre des décisions conjointes de la manière des actionnaires. Dans les réunions anarchistes, il vise à parvenir à un consensus sur chaque décision (même si, dans certaines circonstances délicates et anarchistes même d'urgence ont souvent voté en majorité). Tout le monde a le droit de vote, mais la dynamique qui naturellement et inévitablement créés dans un groupe libertaire conduit tout le monde à utiliser ce droit que si nécessaire. Unanimité ne signifie pas être tout à fait d'accord sur quelque chose, mais trouver une synthèse entre les différentes positions qui ne l'emporte pas sur tout le monde. La majorité n'a donc aucun pouvoir sur les minorités. Il est également crucial horizontalité du groupe, à savoir l'absence de hiérarchies.

L'Assemblée tient tous les processus de prise de décision et ne dépend pas d'une entité externe. Rejeter les dépendances, y compris les superstructures politiques ou économiques comme la commune, la région ou de l'État; mais même une fédération anarchiste n'a aucun pouvoir sur les ensembles qui font partie de celui-ci.

Toute personne qui fait l'assemblage libertaire ne peut pas, cependant, considéré comme enchaînée à lui. Si, pour une raison quelconque, un chemin commun n'est pas possible ou souhaitable, l'individu a le droit de quitter le groupe et l'assemblée a le droit de l'expulser. Si une personne en dehors du groupe veut se joindre, il doit le faire avec le consentement de tous les membres.

L'Assemblée donne son règlement intérieur; il est bien sûr des règles communes, non écrites, mutable au fil du temps en fonction de la volonté des personnes concernées.

Upset aux différentes formes de discrimination

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: discrimination.

Anti-racisme

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Origine ethnique et racisme.

Les anarchistes, étant opposés à l'idée d'un état réglementaire, sont opposés à l'oppression: certaines des écoles de l'anarchie voient dans une forme de racisme discrimination retenir, surtout si les idées discriminatoires sont générées par un organisme central, comme dans le cas de colonialisme.

le sexisme

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Anarcho-féminisme.

la le sexisme Il est pour les anarchistes une forme grave de discrimination. Être profondément enraciné le sexisme dans notre culture, les anarchistes ne se considèrent pas à l'abri, mais nous analysons la dynamique et essayer de les annuler dans le journal.

Ce fut un militant anti-sexiste anarchiste "avant l'heure" Emma Goldman, qui est encore le plus cité dans le domaine. En fait distingué par la profondeur de ses analyses, jamais hypocrite et surtout toujours d'actualité, et les luttes dont il a été un pionnier: par exemple, limitation des naissances, la défense de prostitution quand il ne sera pas exploité ou son indifférence à la question des voix pour les femmes (ajouter une erreur à une autre erreur, dit-il, il ne produit pas quelque chose à droite).

Isa

Beaucoup d'anarchistes étendent le rejet de l'oppression et de la discrimination aussi vers les espèces non-humaine, considérée à tous égards comme des groupes d'individus, qui reconnaît le droit à la vie et à la liberté comme tout être humain. Il suit donc la pratique de végétalisme, ou végétarisme, et l'activisme pour la libération des animaux.

Ils étaient en fait végétariens et végétaliens anarchistes Lev Tolstoj, Élisée Reclus, Raymond Callemin, Barry Horne, et d'autres.

notes

  1. ^ La mention de la philosophe anarchiste Pierre-Joseph Proudhon Il a probablement été inclus dans les éditions ultérieures 1849 tout Les Confessions d'un révolutionnaire pour servir à l'histoire de la Révolution de Février, développé par le même auteur. Voir à ce sujet: (FR) Explication de la citation et Proudhon pensait du prof. Keith Taylor, answers.com. Récupéré le 3 Novembre 2009.
  2. ^ Définition extrapolée à partir Nicola Zingarelli, Zingarelli 2009. Le Dictionnaire de la langue italienne, Zanichelli 2009.
  3. ^ fondateur sensualisme
  4. ^ écrivain érotique, mais aussi l'auteur de Brochures politiques et brochures Français, encore un effort si vous voulez être républicains, dans lequel une extrémité supporte l'utopie anarchique
  5. ^ cfr. Le contrat social, qui ouvre avec la fameuse phrase « L'homme est né libre, mais partout il est dans les chaînes. »
  6. ^ à b « Dois-je vous dire tout à fait un paradoxe? Je suis convaincu que l'espèce humaine ne peut être vraiment heureux dans un état de bien-être dans lequel il n'y a ni rois, ni les dominations, ni prêtres, ni les lois, ni à vous ni à moi, ni les propriétés valeurs mobilières, ou la propriété foncière, ni vice, ni vertu, et cet état de bien-être est sacrément parfaite « (Diderot, L'homme et la morale, pag. 42)
  7. ^ Giorgio Galli, Histoire de la pensée politique, Bruno Mondadori, 2000.
  8. ^ à b [1]
  9. ^ Diogène le Cynique
  10. ^ Spartacus de Anarchopedia
  11. ^ Antonio Piromalli, Histoire de la littérature italienne, Histoire de la littérature italienne .com /
  12. ^ Michele Puglia, anarchie
  13. ^ Programme de l'anarchiste sixième et vitrine de l'édition libertaire
  14. ^ L'anarchiste révolutionnaire Marat Sade et
  15. ^ La philosophie et de la pensée anarchiste
  16. ^ Gracchus Babeuf, Anarchopedia
  17. ^ Etymologie de etimo.it
  18. ^ John P. Clark, Le Anarchisme philosophique de William Godwin, Princeton University Press, 1977. ISBN 0691072175, ISBN 9780691072173
  19. ^ Journal d'histoire contemporaine, 1977., pag. 151
  20. ^ Ukraine et Nestor Machno, la « cosaque de l'anarchie » dans Jean Préposiet, Histoire de l'anarchisme, Daedalus Publishing, 2006..
  21. ^ Noam Chomsky, L'anarchie et la liberté. Écrits et interviews, Datanews, 2003. ISBN 887981222X, ISBN 9788879812221
  22. ^ « Nudisme la tradition radicale » Classé la [Date manquante], en Archive.is
  23. ^ vue George Woodcock, Anarchisme: histoire des idées et le mouvement libertaire, Greenwood Publishing Group, 1966.
  24. ^ Le Programme Anarchiste (1919), Errico Malatesta
  25. ^ Peter Marshall, Exigeant l'impossible: Une histoire de l'anarchisme, PM Press, 2010 ISBN 1604860642
  26. ^ Élection abstentionnisme anarchiste
  27. ^ « Le Parlement a été vidé, commence une nouvelle ère »
  28. ^ Fabrizio De André, l'anarchiste qui a voté DC
  29. ^ Maurizio Maggiani le vote anarchiste! L'interview, mentelocale.it

bibliographie

Sur l'histoire de l'anarchisme
  • Jean Préposiet, Histoire de l'anarchisme, Daedalus Publishing, 2006 ISBN 88-220-0563-5.
  • George Woodcock, Anarchisme: histoire des idées et le mouvement libertaire, Greenwood Publishing Group, 1966.
  • Peter H. Marshall, Exigeant l'impossible: Une histoire de l'anarchisme, HarperCollins, 1992 ISBN 0-00-217855-9.
  • Robert Graham, Anarchisme: Une histoire documentaire des idées libertaires, Black Rose Books, 2005 ISBN 1-55164-250-6.
  • Adriana Dadà, Anarchisme en Italie, entre le mouvement et le parti: l'histoire et les documents italiens anarchisme, Teti, 1984 ISBN 88-7039-197-3.
  • Manlio Cancogni, L'histoire angeli neri des anarchistes italiens de Pisacane aux milieux Carrara, Murcia, 2011 ISBN 978-88-425-4471-5.

La pensée anarchiste:

  • Colin Ward, , Anarchy comme une organisation, 2006 Ed. Eleuthera.EAN: 9788889490204
  • Errico Malatesta, Bakounine et autres écrits sur l'histoire de l'anarchisme, Datanews, 2004 ISBN 88-7981-243-2.
  • Benedetto Croce, Giuseppe Sarno, Anarchy: déduit critique du système de Hegel, Fiacolla, 1982.
  • Michail Bakunin, État et Anarchy, Greenwood Publishing Group, 1973 ISBN 88-07-80662-2.

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations sur 'anarchie
  • Il contribue à Wiktionary Wiktionnaire Dictionnaire contient le lemme "anarchie»
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers anarchie

liens externes

autorités de contrôle GND: (DE4142364-1