s
19 708 Pages

Lucien Marius Gustave Cayol
9 mars 1888 - 1975
né en Paris, France
mort en Paris, France
Les causes de décès causes naturelles
Lieu d'inhumation cimetière des Batignolles
données militaires
pays servi France France
Forces armées Marine Nationale
spécialités Submarines
Années de service 1900-1947
degré Vice-amiral
Wars Première Guerre mondiale
Guerre mondiale
décorations voir ici
[citation nécessaire]
entrées militaires sur Wikipédia

Lucien Marius Gustave Cayol (Paris, 9 mars 1882 - Paris, 1975) Ce fut un amiral français, commandant des forces de la Marine Nationale en Grande-Bretagne en Juillet 1940, il est opposé à la tentative de la Royal Navy à saisir les unités françaises. Capturé a ensuite été rapatriée.

biographie

Il est né en Paris (département de Seine) 9 De Mars 1882,[1] fils de Léonard (1841-1919) Cécile Alice Boutet de Monvel (1846-1922). Il entra dans la Marine nationale en 1900, J'ai été promu aspirant midshipman 5 octobre 1903. Il a entrepris navire de guerre Jaureguiberry,[2] appartenant à l'équipe de Méditerranée, 1 Janvier 1904 tout en servant sous le commandement de François Rabouin. promu midshipman 5 octobre 1905.[1] Le 1er Janvier, 1906 Il a entrepris Calédonien, Attaché à l'école d 'artillerie navale (École de canonnage), où il officier breveté. Le 1er Janvier, 1908 Il a lancé 'croiseur protégé Alger, appartenant à la division Marine dell 'Extrême Orient. Le 1er Janvier, 1911[3] Il devient commandant en second sur sous-marin embryonnaire,,[4] appartenant à la station submersible Calais-Dunkerque sous le commandement du cdt. Léon Besnard. Le 1er Janvier 1912 est allé servir le navire de guerre Vergniaud[5],[6] appartenant à la 1ère équipe. promu lieutenant 7 janvier 1913, il a déménagé le 1er Janvier de l'année suivante Paris, où il est devenu l'ordonnance officielle au personnel en particulier le ministre de la Marine.

Il a servi au cours de la Première Guerre mondiale, l'obtention du titre de Chevalier de la Légion d'honneur, et le 1er Janvier 1918, à Paris, il a été nommé Chef du Secrétariat du Conseil exécutif de la guerre sous-marine. Dans la même année, la commande mer profonde torpilleur tramontane.[1] promu Capitaine de corvette 25 août 1919,[1] l'année suivante, il officier breveté au sommet de l'École de la Marine (École Supérieure de la Marine). Le 1er Janvier, 1921 Il est affecté au 4ème Bureau (ports et bases - Transport - Approvvigionamenti- Communications) de l'état-major général de la Marine. promu capitaine frégate 30 mars 1922, Il devient Gazette de la Légion d'honneur en 1924, et prend le commandement Quentin Roosevelt.

Promu au rang de capitaine de la mer le 5 mars 1928,[1] Elle suppose à la suite de la commande du 2e escadron de destroyer de la 2e équipe, portant son enseigne sur 'le Adroit. À la suite de la 1 dirigeer Bureau de l'état-major général de la Marine.[1] En 1929, devient Auditore au Centre d'études supérieures de la Marine, et le 1er Janvier 1932 il a rejoint, en tant que membre du Comité technique de la marine et la Commission permanente de contrôle et d'audit du règlement d'armement. promu vice-amiral le 4 Novembre 1934, Il prend le commandement de la 2ème sous-marin Flottille 2ème équipe.[7] 1 Août 1936. Le 28 mai, 1937[8] Elle participe avec sa Flottille Submarines défilé maritime impressionnante a résisté Brest, la présence du ministre de la Marine, l'amiral François Darlan. Il est élevé au rang de vice-amiral en 1940. commandant de la région de Brest en Juin de cette année,[9] Il est l'officier supérieur des forces navales françaises grande-Bretagne en Juillet 1940.[9] capturé Portsmouth,[10] sur navire de guerre Paris,,[11] par les troupes britanniques, il est ensuite rapatriée.[12] Dans la réserve de 1947, mort à Paris en 1975, et fut enterré au cimetière des Batignolles, div 6ème., allée circulaire, ligne 2ème (Paris 17ème).

honneurs

chevalier de' src= Chevalier de la Légion d'Honneur (France)
officier de' src= Officier de l'Ordre de la Légion d'honneur

notes

  1. ^ à b c et fa Ouest France du 4 Novembre 1934.
  2. ^ Couhat 1974, p. 12
  3. ^ Nomination en vigueur du 18 Septembre 1909.
  4. ^ Couhat 1974, p. 140
  5. ^ Capitaine du navire était Laurent Drouet.
  6. ^ Couhat 1974, p. 28
  7. ^ Ouest France du 3 Août 1936.
  8. ^ Ouest France du 28 mai 1937.
  9. ^ à b Brown 2004, p. XX
  10. ^ Mordal 1956, p. 251
  11. ^ Couhat 1974, p. 33
  12. ^ Ouest France du 28 Novembre 1940.

bibliographie

  • (FR) Paul Auphan, La marine française dans la Seconde Guerre mondiale, Annapolis, MD, Naval Institute Press, 1959.
  • (FR) David Brown, La route vers Oran: les relations navales anglo-français Septembre 1939-Juillet 1940, Londres, Taylor Francis Ltd., 2004 ISBN 0-7146-5461-2.
  • (FR) Jean Labayle Couhat, Navire de guerre français de la Première Guerre mondiale, Shepperton, Ian Allan Ltd., 1974.
  • (FR) Jean Labayle Couhat, Navire de guerre français de la Première Guerre mondiale, Shepperton, Ian Allan Ltd., 1971.
  • (FR) Henry Le Masson, De la Seconde marines Guerre mondiale. La marine française 1, Londres, MacDonald Co., Ltd, 1969.
  • (FR) Jacques Mordal, La Marine à l'épreuve: de l'Armistice de 1940 au procès- Auphan, Paris, édition d'art et d'histoire, 1956.
  • (FR) Robert O. Paxton, Parades et politique à Vichy: Le corps des officiers français du maréchal Pétain, Princeton, NJ, Princeton University Press, 1966.

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez