s
19 708 Pages

Louis-René Levassor de Latouche-Tréville
La Touche-Tréville.jpg
3 juin, 1745-1719 Août 1804
né en Rochefort
mort en Toulon
Lieu d'inhumation cimetière Saint-Mandrier-sur-Mer
données militaires
pays servi

Royal Standard du roi de France.svg Royaume de France
Drapeau de la France (1790-1794) .svg Royaume de France
France République française

France Empire français
Forces armées marina
Années de service 1758 - 1804
degré Vice-amiral
Wars
batailles
  • Bataille Navale de Louisburg
  • Bataille de la baie de Quiberon
commandant
  • frégate l'Hermione
  • navire Tonnant
  • Flottille de Boulogne
  • Équipe navale de Brest
  • Équipe navale méditerranéenne
décorations
  • Saint-Louis Knight
  • Grand Officier de la Légion d'honneur
  • Membre de la Société des Cincinnati
autres bureaux
  • Directeur du port de Rochefort
  • Chancelier de Duc d'Orléans
  • Député de la noblesse aux États généraux de 1789
sources dans le texte
entrées militaires sur Wikipédia

Louis-René-Madeleine Levassor de Latouche-Tréville (Rochefort, 3 juin 1745 - Toulon, 19 août 1804) Ce fut un amiral français, qui a pris part à la Guerre révolutionnaire américaine, Il était membre de la noblesse de Montargis États généraux de 1789, Il a joué un rôle important dans la diffusion des idéaux révolutionnaire à Naples, de vice-amiral puis la tête de la flotte basée à Boulogne et Toulon réussi à repousser les attaques des forces sous Nelson.

massone, Latouche-Tréville était « vénérable » en 1793 dans la Loggia Les Disciples d'Hérédom et de la Madeleine réunis de Montargis.

biographie

débuts

Louis-René Levassor de Latouche-Tréville
Bataille dans la baie de Quiberon (1759)

Né dans une famille de marins, fils d'un vice-amiral, Latouche-Tréville est entré dans la marine, à l'âge de 13 ans midshipman à bord du dragon commandé par un oncle; Il a participé, entre autres, à la bataille entre Anglais et français en baie de Quiberon (20 Novembre 1759) Au cours de la Guerre de Sept Ans. en 1 762 Elle a pris le service sur un canonnière et il a participé à deux batailles. Plus tard, il a participé à de nombreuses campagnes Guyane, Santo Domingo et Martinique sur plusieurs bateaux. Bien qu'il ait été promu capitaine de la mer en Septembre 1768, peu de temps après avoir quitté la marine pour entrer dans une entreprise Noirs mousquetaires; Il est devenu capitaine cavalerie et adjoint au gouverneur de la Martinique, le capitaine dragons (1771) Et encore aide. Il revint finalement à la France et rentra dans la Marine. Il a été promu capitaine de la mer et dans la période 1773-75 Il était stationné principalement dans le port de Rochefort (Charente-Maritime).

Guerre révolutionnaire américaine

Louis-René Levassor de Latouche-Tréville
Lettre de Latouche-Tréville

Après avoir participé à la 1776 une campagne navale au large des côtes atlantique face au courant États-Unis à bord du Fluyt Courriers, Il a finalement été réintégré dans degré de lieutenant et il a été le commandement de la corvette Rossignol principalement utilisé comme une escorte de convoi Golfe de Gascogne. La capture des deux navires pirates et trois navires marchands lui a valu le titre de chevalier de 'Ordre de Saint-Louis en 1779. Il a ensuite commandé la frégate Hermione et il a accompagné Lafayette en Amérique. Après deux batailles victorieuses contre deux frégates britanniques dans les eaux face aux États-Unis (juin 1780 et Mars 1 781), Qui lui a valu la nomination en capitaine de la mer, en Juillet 1 781 Il a été grièvement blessé dans une collision avec quatre frégates britanniques. en 1782 Il a dirigé une équipe de deux frégates, L 'Aigle et Gloire, la tâche de transporter l'argent et les hommes en Amérique. Il se heurte au 'Hector, déjà un navire français qui avait été capturé par les Britanniques, et en Septembre de cette année, il a commencé une Guerre de course. Mais après seulement dix jours, il a été intercepté par une équipe anglaise forte et a dû se rendre; il est resté prisonnier en Angleterre jusqu'à ce que la paix. Son service pendant la guerre américaine lui a valu l'entrée dans la Société des Cincinnati.

Les missions de la Méditerranée (1792-1794)

Après son retour de captivité, de 1784 un 1787 Il a été directeur adjoint de la section Ports et arsenaux la marine française; enfin 1787 est devenu chancelier de Duc d'Orléans.

en 1789 Il a pris part à la Etats généraux comme adjoint noblesse la bailliage de Montargis, mais mettre son Domaine troisième et 4 Août 1789 Il a voté pour l'abolition des privilèges féodaux. en 1792 en plus de la commande du navire Languedoc (80 canons) avaient également la commande intérimaire de flotte de Brest parce que les officiers supérieurs étaient presque tous émigré. Il a été chargé de commander la forte division Naval au départ de Brest pour renforcer la flotte Toulon en Méditerranée commandée par vice-amiral Truguet.

Bien qu'il soit encore capitaine de la mer, Il a été le commandement d'une équipe de dix navires, deux tiers des forces navales françaises en Méditerranée, a pour mandat de mener une expédition punitive Naples de se demander pourquoi le gouvernement Acton est le manque de reconnaissance de l'ambassadeur français à Naples Mackau à la fois à des pressions sur Constantinople pourquoi ne pas accepter les lettres de créance de l'ambassadeur Semonville. La demande française a été immédiatement acceptée par le gouvernement napolitain, à la demande de la reine Maria Carolina, peu de temps après l'arrivée de l'équipe française dans le port de Naples (16 Décembre 1792); Cependant, peu de temps après avoir navigué de Naples pour retourner à Toulon, une violente tempête a forcé la flotte française de revenir à nouveau dans le port de Naples pour réparer les dégâts. Latouche-Tréville était à Naples jusqu'au 29 Janvier 1793; Pendant ce temps, il a eu des contacts avec plusieurs patriotes napolitains (Carlo Lauberg, Annibale Giordano, Francesco Saverio Salfi, Antonio Jerocades, Emanuele De Deo, Vincent de Filippis, etc.) En initiant l'activité conspiratrice la société patriotique qui sera créé en Août 1793 dans le soi-disant « Dîner Posillipo. »

il a atteint Golfe de Cagliari où il a participé à l'attentat contre ville et rien pu faire mutinés chez des volontaires marseillais qui vaincrait la ville sarde. Latouche-Tréville n'a pas eu de bonnes relations avec Truguet, beaucoup moins que lui a connu, mais il obéit docilement aux ordres de ce dernier, le commandant des forces navales françaises en Méditerranée. Au cours de la mission Sardaigne Il a été annoncé la nomination vice-amiral, à compter du 1er Janvier 1793; bien que la même promotion ont été donnés à six autres officiers, Latouche-Tréville est resté le commandant adjoint des forces françaises en Méditerranée. Une fois de retour Toulon, Elle a déposé une plainte contre Truguet le ministre de la Marine Monge.

Les difficultés politiques (1794-1800)

en Septembre 1794 Il a été désigné pour assumer le commandement de Brest; mais il est mis fin étant en conformité avec la Droit des Suspects Il a été emprisonné dans Paris en Prison de la Force, où il est resté jusqu'à 9 thermidor (27 Juillet 1794, le jour du coup d'Etat contre Robespierre). Latouche-Tréville a été officiellement réintégré dans la hiérarchie, mais n'a reçu aucune commande. Il a travaillé ensuite traiter les activités agricoles de ses biens, mais avec des résultats médiocres. Sa demande de remplacer Villaret dans le commandement de l'équipe choisie pour le transport de troupes Irlande, Il fut d'abord accepté, puis rejetée par Truguet, Entre-temps devenu secrétaire de la Marine, sur la base de liens présumés avec Latouche-Tréville Orléans. La demande sera également ignorée par les ministres successifs (Pléville le Pelley et Bruix). Il faudra consulat parce que finalement il avait donné une nouvelle commande la flotte de Brest (en 1800) Et quelques mois plus tard, la flotte de Boulogne (1801).

Les dernières campagnes (1801-1804)

Louis-René Levassor de Latouche-Tréville
Défaite de Nelson par Latouche-Tréville près de Boulogne (15 Août 1801)

En tant que commandant de la flotte stationnée à Boulogne, Latouche-Tréville rejeté à deux reprises (5 et 15 Août 1801) attaques Nelson Tourné pour détruire la flotte française. Ces réalisations, qui sont les défaites subies par Horatio Nelson, Latouche-Tréville a donné un grand prestige; Napoleone Bonaparte pensait-Tréville Latouche, et probablement à juste titre, le meilleur amiral français. en Décembre 1801 Latouche-Tréville était stationné à la commande de la flotte Rochefort destiné, ainsi que celui stationné à Brest commandée par Villaret, combat Toussaint Louverture à Santo Domingo. Latouche-Tréville recapturé Port-au-Prince (1802) Et a défendu avec succès contre toute attente espagnol, en se abstenant l'espagnol principal jusqu'à 1803. De retour dans son pays natal en mauvaise santé (1804), Commandant de la flotte méditerranéenne empêché les Britanniques d'occuper la baie de Toulon; Mais comme il a essayé de mettre en œuvre le plan de Napoléon pour forcer le blocus britannique à Toulon, le 19 Août 1804 est mort à bord du navire amiral Bucentaure dans le port de Toulon.

honneurs

chevalier de' src= Saint-Louis Knight
Grand Officier de' src= Grand Officier de la Légion d'honneur

Son nom est gravé sur 'Arc de Triomphe à Paris un colonne 3 du pilier Nord.

bibliographie

  • Rémi Monaque, Latouche-Tréville, 1745 - 1804: le défiait Nelson ici Amiral, SPM Éditions, 2000, ISBN 2-901952-36-4
  • Bartolomeo Forteguerri, L'expédition punitive de Latouche-Tréville, Transcription des lettres de Luigi Bartolomeo Forteguerri Di Stadium. Napoli: La Ville du Soleil, 2005, ISBN 88-8292-333-9
  • "-Latouche Tréville <... TREVIL>, Louis-René-de Madeleine VASSOR." dans: Encyclopédie biographique universelle, Rome: Encyclopédie italienne Institut, Vol XII, 2007 (.en ligne)

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR17402076 · LCCN: (FRn2001043994 · ISNI: (FR0000 0001 1156 4045 · GND: (DE122912950 · BNF: (FRcb13747924s (Date)