s
19 708 Pages

Joseph Andrault de Langeron
19 novembre 1649 - 28 mai 1711
né en Paris
mort en Sceaux
religion catholicisme
données militaires
pays servi Royal Standard du roi de France.svg Royaume de France
Forces armées Drapeau du royaume de France (1814-1830) .svg Marine française
Années de service 1669 - 1709
degré lieutenant-général
Wars Guerre franco-néerlandais
Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Guerre de Succession d'Espagne
batailles Bataille de Camaret
Bataille de Alicudi
Bataille d'Augusta
Bataille de Palerme
sources dans le texte
entrées militaires sur Wikipédia

Joseph Andrault de Langeron, Comte Langeron II, VIII baron de La Ferte, II Cougny Baron (Paris, 10 novembre 1649 - Sceaux, 28 mai 1711), Il a été un amiral français.

biographie

Les premières années

Fils de Philippe Andrault fils du comte Langeron aîné (d. 1675), le premier gentilhomme de la chambre Duc d'Enghien, et Claude Faye d'Espesses (ou Espoisses), première dame d'honneur de la duchesse, était un descendant de Joseph Andrault famille Andrault, une des plus anciennes familles françaises, de l'extraction chevaleresques, natif nivernais.

Son père, Philippe, pour gagner un Louis XIV - malgré sa participation à la feuille, et par son influence auprès du Condé et Gaston d'Orléans - l'élévation du terrain Langeron un comté avec dirigé brevet la 1656.

Carrière militaire dans la Marine royale française

La guerre de Hollande (1672-1678)

Joseph Andrault de Langeron
Le bombardement de la Royal James à la bataille de Solebay, 28 mai 1672, peinture de Willem van de Velde le Jeune.

Joseph Andrault a décidé de poursuivre une carrière militaire en tant que bénévole au sein des troupes Francesco Vendôme qui a dirigé la Livraison Candia en 1669. Il entra ainsi dans la Marine royale française le 11 Novembre 1690 à l'arrivée à Brest comme Midshipman. Il a lutté contre les pirates en Méditerranée sous les ordres de l'amiral d'Estrées. Promu capitaine du navire le 2 novembre 1671, a participé à la bataille de Solebay puis pour combattre Schooneveld, respectivement 7 et 14 Juin 1673, à bord du navire l'Apollon, 50 canons. Au cours de la deuxième bataille de Schooneveld,

« Le capitaine de Langeron, avec Apollon, il se trouva devant le Bankœrt vice-amiral[1], avant d'approcher deux vaisseaux ennemis; soutenu l'avance des adversaires avec un prodigieux et pendant trois heures fermement combattu contre les Pays-Bas, en tirant sur les deux bords, laissant sa place seulement après la mise en adversaires sérieux de trouble[2]. »

Le 21 Août, 1673, Il était présent à la bataille de Texel, au cours de laquelle il a fait face le reste de l'amiral de la flotte franco-néerlandais Ruyter. en 1674, contribué à la sortie d'un navire espagnol, le San Pedro, Le capitaine Lafayette en compagnie, dans un court combat près Collioure[3]. L'année successio, distingué dans Bataille de Stromboli, le long des côtes de Sicile. en 1676, Il a commandé un navire Bataille de Alicudi, ainsi que dans celui de Agosta et Palerme. Le maréchal Vivonne l'a envoyé avec tourville, Gabaret et Chaumont contre les forces ennemies au port. Ce fut lui qui apportent Louis XIV les nouvelles du triomphe de Duc de Vivonne.

Le roi l'a nommé inspecteur de la Marine royale et a commandé la construction des vaisseaux en Avril 1684. Cette même année, il épousa la fille et héritière de Jean-François du Gouray, marquis de la Coste, lieutenant réel de la Basse-Bretagne.

Guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697)

Joseph Andrault de Langeron
La bataille de Barfleur dans un tableau de Richard Paton.

Chef d'équipe de 1 1689 Novembre, a participé à la bataille du Cap Béveziers 10 Juillet, 1690 sous le commandement de La Couronne, 72 canons. A Barfleur, à bord Souverain, 84 canons, commandé la troisième division dans le corps de bataille[4]. En 1694, il se mit à la tête d'un bataillon de troupes britanniques commandées par Lord Berkeley, qui avait jeté l'ancre le 7 Avril dans la baie de Camaret, grâce aux excellentes mesures défensives à préparer Vauban[5].

correspondant grand Condé, celui-ci lui a recommandé Colbert et Seignelay, promouvoir largement ses promotions ultérieures. Le lieutenant-général à partir du 1er Avril 1697, il a été nommé commandant de la Marine de Toulon 1698 reste en fonction jusqu'à 1709.

Guerre de Succession d'Espagne (1701-1714)

Joseph Andrault de Langeron
la Bataille de Velez-Malaga, 24 août 1704

Il a été nommé chevalier de Saint-Louis, en 1703 après « trentantré années de service fidèle »[6]. Il a obtenu l'année suivant la commande de Royal Le Soleil, 102 armes à feu, et ont pris part à la flotte franco-espagnole à la bataille navale de Vélez-Málaga (24 Août 1704), sous les ordres de Comte de Toulouse, Amiral de France.

Langeron, à bord Soleil royal, Callenburgh forcé d'abandonner le vaisseau amiral Albermale que peu après a sombré. aussi le Nimègue, un autre navire des Provinces-Unies, a perdu son capitaine.

Le siège de Toulon (1707)
Joseph Andrault de Langeron
Carte de Toulon, assiégée par la flotte britannique de l'amiral Shovell (1707)

Nommé Commandeur de l'Ordre de Saint-Louis, en 1707 Il a pris part à la défense de Toulon. la Duc de Savoie et prince Eugenio di Savoia Ils ont attaqué la ville par voie terrestre, l'amiral Shovell par voie maritime, avec 48 navires de la flotte en coalition anglo-hollandaise. Langeron a reçu l'ordre de se retirer de la flotte française dans le cas où Toulon n'a pas pu être sauvé.

Après cette action militaire, est resté en service avec la Marine avait toujours le français pendant deux ans, puis a décidé de prendre sa retraite à la vie privée.

mort

Il est mort d'apoplexie le 29 mai 1711 à Sceaux, en château Duc du Maine, général des galères françaises, ce qui était un grand ami.

Mariage et enfants

En Juillet 1684, il épousa Jeanne Marguerite du Gouray, marquise de La Côte (ou Coste), fille de Jean-François de Gouray, marquis de La Côte. De cette union sont nés:

  • Louis-Théodore Andrault, III comte Langeron. Il était le père de Louis-Alexandre de Langeron Andrault, IV comte Langeron, marquis de la Coste (13 Janvier, 1763-4 Juillet, 1831), un général au service de la 'Empire russe
  • Sylvie-Angélique Andrault, marié Claude de Thiard (d. 1723)

crête

image crête
Couronne d'un comte de France (variante) .svg
Fr Blason famille Andrault de Langeron ap1532.svg
Joseph Andrault de Langeron
Comte de Langeron, baron de La Ferte de Cougny

honneurs

commandant de' src= Commandeur de l'Ordre de Saint-Louis

notes

  1. ^ Il était Adriaen Banckert (1615-1684).
  2. ^ Léon Guérin, Maritime Histoire de la France, vol. 3, Dufour et Mulat, 1851, P242
  3. ^ Léon Guérin, Maritime Histoire de la France, vol. 3, Dufour et Mulat, 1851, p.256
  4. ^ Léon Guérin, Maritime Histoire de la France, vol. 2, Andrieux, 1844, p.54
  5. ^ Léon Guérin, Maritime Histoire de la France, vol. 2, Andrieux, 1844, p.86
  6. ^ M. d'Aspect, Histoire de l'Ordre et militaire royal de Saint-Louis, vol. 3, Paris, chez la veuve Duchesne, 1780, p.284

bibliographie