s
19 708 Pages

Jean Guiton
Jehan Guitton.jpg
Vintage portrait de Jean Guiton
2 juillet 1585 - 15 Mars 1654
né en La Rochelle
mort en La Jarne
religion huguenot
données militaires
pays servi protestants rochelais
Royal Standard du roi de France.svg Royaume de France
Forces armées Marine Rochelaise
Drapeau du royaume de France (1814-1830) .svg Marine française
Années de service ? - 1654
degré amiral
Wars Guerres de Religion
batailles
Bataille navale de Saint-Martin-de-Ré
Serrure de La Rochelle
Siège de La Rochelle
Bataille de Guetaria
sources dans le texte
entrées militaires sur Wikipédia

Jean Guiton (La Rochelle, 2 juillet 1585 - La Jarne, 15 mars 1654) Ce fut un amiral, politique et armateur français.

biographie

Appartenant à une famille de marchands qui rochelais convertis au protestantisme, son grand-père paternel Jacques, son oncle du même nom et son père avaient été les maires de la ville. Jean a été formé à l'avion du propriétaire car il était la tradition de sa famille et a travaillé dans les chantiers navals La Rochelle de 1600 un 1610. En cette année, il épousa Marguerite Prévost, fille du maire de la ville, avec qui il a eu cinq enfants, puis mourut neuf ans plus tard. L'année suivante, la mort de sa femme, il épousa Judith David, fille du nouveau maire, Yves David, propriétaire du domaine de la « Pucelle Repos » qui a laissé à son fils.

Le 5 Septembre, 1621 Jean Guiton a été nommé amiral de la flotte Rochelaise. Avec le verrou de La Rochelle, l'épisode précédent Grand Siège de 1628, Jean Guiton a attaqué 6 Novembre, 1621 la ville de Brouage, où il y avait 25 navires de la Royal Navy et se sont arrêtés dans le port. Mais en Octobre 1622, la flotte Rochelaise a été vaincu dans la bataille navale de Saint-Martin-de-Ré. Pendant le siège de la ville, il est devenu le maire de La Rochelle, 2 mai 1628. Il a accepté le poste, comme il l'a déclaré, « parce que vous avant de se rendre percerait son cœur. » La légende veut que, prononçant ces mots, il tira son poignard et le jeta sur la table de marbre devant laquelle il a été jurant afin que ceux qui veulent poignarder il l'a fait à l'époque, alors que la foule entourant acclamait avec un cri de joie.

Il oppose une résistance énergique sinon les troupes héroïques Louis XIII jusqu'à la capitulation de la ville le 30 Octobre 1628, date à laquelle il a choisi l'exil en Londres. De retour de Londres en 1635, Richelieu lui donna le commandement de la flotte royale avec le titre de capitaine de navires pour combattre les Espagnols. Le 22 Août, 1638 partie si dans la bataille en pente de Guetaria au commandement d'un navire incendiaire arraché aux Turcs et transportant 100 hommes d'équipage.

A la mort de sa deuxième épouse, dont il avait toujours pas de fils, il se remarie en 1641 Julie Bizet. en 1647, Pendant ce temps, sa fille a épousé Suzanne Jacob Duquesne, frère cadet du célèbre amiral français huguenot Abraham Duquesne. Jean Guiton sera si grand-père Abraham Duquesne-Guitton. Après une existence tourmentée, Guiton se retira dans sa domination de Pucelle Le repos (ville actuelle La Jarne) Où il est mort paisiblement dans 1654 avec cette simple inscription: "15 Mars 1654. Jehan châtelain Guiton, de REPOSE-Pucelle Monsieur, 69 ans, il a été enterré ici." L'inhumation a eu lieu dans le petit cimetière situé à quelques minutes en voiture de la ville.

bibliographie

autorités de contrôle VIAF: (FR62389871 · LCCN: (FRn00021553 · ISNI: (FR0000 0000 1965 4603 · BNF: (FRcb11968135z (Date)