s
19 708 Pages

Commodore Amiga 600
600.jpg Amiga
L'unité centrale de l'Amiga 600
classe de ordinateur ordinateur à la maison
Pays d'origine États-Unis
producteur Commodore Business Machines Inc.
présentation mars 1992
Les ventes de logements avril 1992
Les ventes de fin 1993
prix de lancement 802800 lit.
CPU Motorola 68000 à 7,09 ou 7,16 MHz
FPU pas présent
MMU pas présent
ROM 512 Kio
RAM standard 1 MiB
UI de apport Série gérée clavier et alphanumérique
souris deux clés
UI de sortie Série gérée afficher vidéo
promenade incorporé 1 FDD 3.5 « DS / DD
Bay Drive générique 1 2,5 « (interne)
Bay Drive coutume 1 3.5 " FDD
périphériques standard souris à deux boutons
SO standard AmigaOS 02h05

la Commodore Amiga 600 ou Commodore A600[1] (Communément appelé Amiga 600 ou A600; nom de code« Bug Juin ») est un ordinateur à la maison de Commodore Business Machines Inc. basé sur plate-forme informatique Amiga et commercialisé dans différents pays.

Descendante directe de 'Amiga 500 et dell 'Amiga 500 Plus, L'Amiga 600 a été présenté en Mars 1992 un CeBIT (Hanovre, Allemagne) Et commercialisé d'Avril 1992 un 1993 d'abord avec un prix de lancement de 802 800 lire (liste italien)[2] réduit le 1er Octobre 1992 530.000 lires en vue de la commercialisation des Commodore Amiga 1200.

L'Amiga 600 a été produit pour revitaliser les ventes du « petit consommateur » (ils appartenaient à l'Amiga 500 et l'Amiga 500 Plus) avant la sortie de l'Amiga 1200 le plus avancé, tout en réduisant les coûts de production (grâce à « utilisation la technologie de montage en surface) Afin d'augmenter les profits. La ligne « gros consommateurs » à l'époque était dominée par les grands frères plutôt Amiga 3000 et Amiga 3000T.

L'Amiga 600 Amiga a été le premier ordinateur à produire en Royaume-Uni. L'usine était Irvine, en Écosse. Le premier modèle produit (numéro de série « 1 ») a été tenu par le directeur général de la filiale britannique de Commodore International dans leur propre bureau.

versions

ont été commercialisés deux versions différentes d'Amiga 600: conçu pour un pays en utilisant la TV standard PAL, l'autre pour les pays qui utilisent la norme de télévision NTSC. Il a été également vendu la version Amiga 600HD qui a été équipé en standard d'un disque dur interne.

description

Comme l'Amiga 500 et l'Amiga 500 Plus, même l'Amiga 600 est présenté dans maisons monoblocs clavier et lecteur de disquettes construit, mais bloc d'alimentation à l'extérieur. Unica périphérique inclus une souris deux clés. la afficher vidéo, nécessaire pour l'utilisation de l'Amiga 500, il n'est pas inclus.

Sensiblement, l'Amiga 600 est une reconfiguration en la technologie de montage en surface Amiga 500 Plus. Il est la première fois que Commodore International utilise la technologie de montage en surface pour l'assemblage carte mère de son ordinateur.

La technologie de montage en surface permet de réduire l'encombrement et aussi (au détriment des pavé numérique Ce nell'Amiga nell'Amiga 500 et 500 Plus) pour réaliser les ordinateurs dans les maisons beaucoup plus compact: seulement 35 cm de large et 24 cm de profondeur (pour un poids inférieur à 3 kg).

Amiga 500 par rapport De plus, l'Amiga 600 a un plus fente PCMCIA type II, une sortie vidéo composite de couleurs RCA, et un IDE auquel il est possible de connecter un disque dur 2,5 « alloggiandolo directement à l'intérieur du boîtier de l'ordinateur, où un espace est prévu.

Processeur et RAM

L'A600 a utilisé le processeur habituel Motorola 68000 à 7,09 MHz (600 version Amiga destiné aux pays qui utilisent la télévision PAL) standard ou 7,16 MHz (600 la version Amiga destinée aux pays qui utilisent la norme NTSC).

la RAM la norme était de 1 Mo RAM Chip, extensible à 2 MB. 4Mo supplémentaires RAM rapide Ils pourraient être insérés dans la fente PCMCIA; plusieurs extensions nécessitent une modification de la carte mère.

La conception originale ne prévoit pas la possibilité de montage d'un processeur plus avancé (68000 original était en fait soudée sur la carte mère, non insérée dans une prise de courant); cependant, il est apparu au début des extensions non officielles qui vous a permis d'utiliser un Motorola 68010, 68020 (Jusqu'à 25 MHz) ou 68030 (Jusqu'à 50 MHz). Les mêmes extensions ont permis d'ajouter jusqu'à 32 Mo de RAM rapide.

Graphiques et sonores

La puce graphique Fat Agnus a couru les graphiques de différentes manières, de 320x200 pixels à 1280x512 pixels. Dans la plupart des moyens, étaient simultanément disponibles en 32 couleurs (dans certains cas 64, répartis en 32 de base et 32 ​​données à partir des couleurs de base dans des tons sombres, de sorte que le soi-disant « halfbrite »), mais le mode spécial HAM autorisés à utiliser des couleurs contemporaines 4096, mais avec quelques limitations et seulement à basses résolutions. A la plus haute résolution, quatre couleurs contemporaines étaient disponibles.

Les capacités sonores inclus 4 canaux (2 stéréo), Avec une résolution de 8 bit; le système audio est également en mesure d'effectuer le filtrage, la modulation du cycle et d'autres effets spéciaux.

Drive, extensions et connexions

De la série Amiga 600 a été équipé d'un lecteur de disquettes interne 3,5 « (un deuxième dispositif d'entraînement peut être ajouté à l'extérieur). L'A600 a été équipé de deux connecteurs DB9 pour manche à balai, souris et stylos lumière, un port série RS-232 25 broches (souvent utilisé pour les modems) et un port parallèle Centronics (Imprimante).

Il y avait aussi une fente PCMCIA Type II et une interface IDE qui pourrait être reliée à l'intérieur d'un disque dur 2.5 « (solution coûteuse mais avancée pour l'époque).

Un modèle avec un disque dur intégré, le 600HD Amiga, a été vendu à deux fois le prix d'un Amiga 600. Ce modèle avait un châssis blanc au lieu de la crème, et a été présenté comme une version plus « grave » et destiné à l'étude par rapport à ' A600, connu pour la grande disponibilité de jeux vidéo. Curieusement, cette présentation était vraiment précis: la présence du disque dur, en fait, a provoqué une occupation de la mémoire par le système d'exploitation un peu plus élevé que d'habitude, de sorte que certains jeux (par exemple, civilisation) Qui a utilisé les ressources de l'extrême du système, ils ne pouvaient pas tourner sull'A600HD sans RAM d'extension.

D'autres extensions incluses portes MIDI et échantillonneurs.

logiciels fournis

le système d'exploitation

L'Amiga 600 a reçu AmigaOS 02h05, qui comprenait établi 2,05 et ROM avec kickstart 37299, 37.300 ou 37,350 (numéros de version interne). Les trois versions ont été identifiées comme toutes les « Kickstart 2.5 » dans la documentation.

Les premiers exemples d'Amiga 600 ont été fournis avec la version Kickstart 37,299 qui, de façon surprenante, ne prend pas en charge ni le contrôleur ATA interne, ni l'interface PCMCIA. Il est resté possible de charger les pilotes pour une disquette, mais il n'a pas été possible de démarrer directement à partir de périphériques ATA / IDE et PCMCIA. Le problème a été corrigé par la suite avec Kickstart 37,300, ce qui a permis le démarrage à partir ATA / IDE et PCMCIA, mais en raison d'un bogue que le disque dur supporté d'une taille maximale de 40 Mo (avec des dimensions plus élevées pourraient se produire différents types de dysfonctionnements). La version 37350 a ajouté le support pour les disques durs jusqu'à 4 Go.

Il a ensuite été mis à la disposition du Workbench 2.1, qui a soutenu la localisation du système d'exploitation en plusieurs langues (y compris l'italien) et a offert un pilote appelé CrossDOS qui ont permis à lire et à écrire au format disquette dans FAT (La taille standard des disques en MS-DOS). Le Workbench 2.1 était une mise à jour du logiciel, en utilisant encore Kickstart ROM 2.0x. Il n'a jamais été Kickstart 2.1.

plus

Tout au long de sa vie, l'A600 a été vendu dans des emballages différents commerciaux « », qui comprenait des jeux et d'autres programmes. Parmi ceux-ci était les jeux Lemmings, Captain Planet les Planeteers et Bart Simpson vs. Mutants Espace, et Deluxe Paint 3, de Electronic Arts, un logiciel graphique extrêmement sophistiqué pour son temps. D'autres paquets suivants également inclus Formule Un Grand Prix, jeu d'enfant, mastiquer, Zool et Pinball Dreams.

spécifications techniques

  • CPU: Motorola 68000 à 7,09 MHz (ver. NTSC) Ou 07h16 MHz (v. PAL).
  • Jeu de puces: ECS avec Fat Agnus capable d'adresser jusqu'à 2 MB RAM Chip.
    • (graphiquesFat Agnus), Les résolutions ordinaires (peut être programmé via le logiciel):
      • Basse résolution afin PAL: 320x256 résolution; balayage progressif; jusqu'à 32 couleurs au choix d'un palette 4096;
      • si PAL EHB: 320x256 résolution; balayage progressif; jusqu'à 64 couleurs ne pouvant être choisis librement parmi une palette de 4096;
      • si PAL HAM6: 320x256 résolution; balayage progressif; jusqu'à 4096 couleurs ne sont pas librement sélectionnables à partir d'une palette de 4096;
      • donc PAL haute résolution: 640x512 résolution; balayage entrelacée; jusqu'à 16 couleurs pouvant être choisis librement parmi une palette de 4096;
      • si la productivité: résolution 640x480; balayage progressif; jusqu'à 4 couleurs pouvant être choisis librement parmi une palette de 64;
      • si super 72: résolution 800x600; balayage entrelacé; jusqu'à 4 couleurs pouvant être choisis librement parmi une palette de 64.
    • son (Paula):
      • 4 voix / 2 canaux (stéréo)
      • résolution de 8 bits, un volume de 6 bits
      • 28 KHz fréquence d'échantillonnage
      • rapport signal / bruit de 70 dB
  • mémoire:
    • 512 Kio de ROM contenant le kickstart;
    • 1 MiB de RAM Chip extensible à 2 MiB à travers des fentes d'extension internes de ladite trappe (Terme anglais qui signifie littéralement traduit par « la porte de piège ») car il est situé sur le fond de la machine;
    • expansion de 4 MiB RAM rapide à travers la fente PCMCIA pour un total de 6 MiB RAM.
  • Amovible de stockage de masse:
    • lecteur de disquettes 3.5 « DS / DD (jusqu'à 880 Kio mise en forme avec système de fichiers Amiga) peut également lire et écrire disquette formaté avec le système de fichiers FAT (Jusqu'à 720 Kio) utilisé par "MS-DOS.
  • Stockage de masse fixe:
    • contrôleur IDE / ATA avec le soutien de transfert PIO-2.
  • les ports d'entrée / sortie:
    • Sortie composite pour TV; version PAL pour les machines vendues en Europe et en Australie, NTSC ailleurs.
    • port vidéo analogique RGB (DB23)
    • RCA port audio
    • 2 ports (DB9) Pour les manettes de jeu, les souris, et d'autres dispositifs
    • clavier Port
    • port série RS232
    • Centronics port parallèle (DB25)
    • Port pour lecteur de disquette externe (DB23)
    • Machines à sous PCMCIA 16-bit.
  • Logiciels inclus:
    • le système d'exploitation AmigaOS 02:05 (kickstart 2,05 établi 2h05)

notes

  1. ^ Commodore Business Machines Inc. pour les produits commerciaux les plus importants utilisés un double nom (un nom étendu et une abréviation).
  2. ^ Commodore International Ltd. elle a commercialisé ses produits Italie par une filiale italienne: Commodore italien S.p.A..

bibliographie

  • La dernière: Amiga 600 (JPG), Dans Amiga octet, nº 40, Milan, L'Agora / Electronique en 2000, 1992, pp. 15-17, OCLC 955729050.
  • (FR) Tim Smith et Chris Lloyd, La mastication des faits, Format Amiga, Annuel 1994, p. 107.
  • (FR) Karl Foster (ed), 10 totalement incroyable faits Euro-Amiga, Format Amiga, Annuel 1993, p. 55.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Amiga 600

liens externes