19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche de la commune du même nom Colombie, voir Alpujarras (Colombie).
Alpujarras
La Alpujarras dans la province de Grenade
Alpujarras
Le Alpujarras dans la province d'Almería

le Alpujarras (Parfois improprement appelés Las Alpujarras) Il est un domaine Espagne Sud. Elle comprend une partie de province de Grenade et une partie de cette Almería, au pied du sud Sierra Nevada.

Etymologie du nom

Dans certains textes anciens de la région est parfois appelée Alpujarras, nom dérivé du terme arabe à Busherat (Al-bugscharra), qui pourrait se traduire comme « terre d'herbe » ou « pâturages ». Pedro Antonio de Alarcón, qui a voyagé dans ce pays et a écrit un livre, publié en 1874, En plus de ces deux interprétations du nom, il offre quatre autres. Citant Luis de Marmol, Alarcón dit que le mot en question vient de l'arabe « abuxarra » qui, selon Alarcón, signifie « le querelleur, le querelleur ». Le même Alarcón fait une seconde hypothèse sur l'origine du nom, qui emprunte à 'arabisant Miguel Lafuente Alcántara, qui soutient que le mot arabe « abuxarra » signifie aussi « inexpugnable ». Une troisième interprétation de l'origine du nom est dû aux arabisants Anglais Romey et Sacy que, sur la base des témoignages de l'historien arabe Suar el-Kaicí, dire le nom de la région provient de « Albordjela » qui signifie « fortifiée ». Enfin Alarcón mentionne l'avis de l'historien orientaliste Francisco Javier Simonet, qui a suggéré comme une racine possible du nom « Albuxarrat » qui se traduit par Simonet « La Sierra Blanca » ou la Sierra Nevada.

Fondant son raisonnement sur terme Buxaira avec laquelle, selon Manuel Gómez-Moreno Alpujarras est cité pour la première fois, certains auteurs donnent ce nom une origine celtique, dans laquelle le préfixe "Alp" Il signifie « alpage » et combiné avec la diphtongue mozarabe "-aira".[1]

histoire

Le Alpujarras a été colonisée d'abord par la Ibères, de Celtes, de romain et Wisigoths, avant l'arrivée de la conquête musulmane sud de l'Espagne au cours du huitième siècle; À cet égard, l'historien arabe Ibn Ragid dit que cette région n'a pas été conquis parce dell'asprezza de son territoire. Sa colonisation, donc, a eu lieu à l'arrière par rapport au reste de l'Andalousie et est réalisée de manière partielle. Cette région a été le dernier refuge de mori, dont il a également été autorisé à y rester longtemps après la chute du Royaume de Nazari Grenade 1492. Après le soulèvement de 1568, (Au cours de laquelle Abén Humeya, dont le nom chrétien était Fernando de Córdoba y Válor, proclamé roi Alpujarras), la population musulmane a été expulsée de la région afin d'éviter que cela était encore utilisé comme base militaire. Par ordre de la couronne espagnole, deux familles arabes ont dû rester dans chaque ville pour aider les nouveaux habitants arrivés dans ces terres de Castille, et leur enseigner la façon particulière de travailler les terrassements et la façon de maintenir efficacement le système d'irrigation dont dépendait de la production agricole de la région. Bientôt, cependant, ce bagage culturel a été perdu et ont été adoptés les systèmes agricoles castillan.

L'influence de la population arabe peut être vu dans le paysage agricole, l'architecture cubique (Influencé par l'architecture berbère montagnes marocain dell 'atlas), Dans la cuisine locale, dans les noms de lieux et dans certains festivals que je trouve.

La géographie du lieu

Paysage et Nature

Alpujarras
le pays Busquístar, dans la zone centrale de la Alpujarra

La zone est essentiellement constituée par une série de vallées et de gorges qui descendent nord, des sommets des Sierra Nevada vers la colonne vertébrale de la région, qui est la plus grande vallée, disposée dans la direction est-ouest, formé par le bassin de la rivière Guadalfeo, dans la partie Grenade, et le Río Andarax, dans le almeriense. à partir de au sud est délimitée par la Sierra de Lújar, de la Sierra de la Contraviesa et de la Sierra de Gador qui font jusqu'à la mer Méditerranée.

Le paysage offre une grande beauté naturelle et de grands contrastes. Merci à sa climat trempé, combinée à une disponibilité constante de l'eau pour l'irrigation fournie par les rivières qui descendent Sierra Nevada, les vallées de l'Alpujarra bénéficient d'un haut degré de fertilité, mais en raison de la conformation des cultures de territoire ne peuvent concerner que de petites parcelles, opposant donc à des techniques agricoles modernes. Abound les arbres fruitiers, tels que oranges, citrons, kaki, pommiers, figues, châtaigne, amandiers et vis. L'est de la zone des Alpujarras, la almeriense, ainsi que la partie sud de sierras côtière, est plus aride.

population urbaine

Alpujarras
une allée trevélez qui montre l'architecture et les habitudes typiques du lieu

Les grandes villes de la région sont Lanjarón, avec les ruines de son château et des sources thermales, Órgiva, Ugíjar, Cádiar, ohanes, Paterna del Río, Laujar de Andarax et Berja, plus ou moins situés à la même hauteur sur la mer, et trevélez, 1476 m slm, qui est la plus haute ville d'Espagne. Dans la gorge du Rio Poqueira il y a les villages de pampaneira, Bubión et Capileira, qui sont devenues importantes destinations touristiques. A côté de ces pays se caractérisent également par un fort style traditionnel, comprennent le Tahá, qui se trouve à l'est de la gorge Poqueira. La conformation étagée du sol provoque que les maisons dans les villages semblent être empilés les uns sur les autres et les toits plats caractéristique ardoise, comme des cheminées et des balcons qui se prolongent dans les rues étroites et les escaliers de leur donner un aspect unique et coloré.

services

En général, il est impossible de mécaniser l'agriculture dans un environnement montagneux est la cause du manque actuel de compétitivité et donc le principal facteur de croissance est le tourisme. Il existe des services de bus à partir de Grenade, Almería et Málaga et par conséquent les aéroports de ces trois villes sont là pour quelques heures. le port Motril est le lieu d'embarquement le plus proche. Le couloir GR7 (E4) Arco Mediterráneo (Itinerarios Europeos de Larga Distancia) dans la région.

protection de l'environnement

Alpujarras
les pays Capileira et Bubión, tous deux situés dans la Alpujarra

La Alpujarra est l'un des domaines D 'Europe avec plus de surface protégée par la loi, à la fois de l'histoire environnementale et culturelle, grâce au Parque Nacional de Sierra Nevada et la Conjunto Histórico del Barranco del Poqueira.

les municipalités

Selon le catalogue développé par le tourisme et le sport Andalousie (27 Mars, 2003)[2] les municipalités qui font partie de la Alpujarra almeriense et que Grenade Ils sont, par ordre alphabétique:

  • Alboloduy (Almeria)
  • Alcolea (Almeria)
  • Alhabia (Almeria)
  • Alhama de Almería (Almeria)
  • Alicún (Almeria)
  • Almegíjar (Granada)
  • Almócita (Almeria)
  • Alpujarra de la Sierra (Granada)[3]
  • Alsodux (Almeria)
  • Bayárcal (Almeria)
  • Beires (Almeria)
  • Bentarique (Almeria)
  • Bérchules (Granada)
  • Bubión (Granada)
  • Busquístar (Granada)
  • Cádiar (Granada)
  • Cáñar (Granada)
  • Capileira (Granada)
  • Cástaras (Granada)[4]
  • Canjáyar (Almeria)
  • Capileira (Granada)
  • enix (Almeria)
  • Felix (Almeria)
  • fondón (Almeria)
  • Huécija (Almeria)
  • illar (Almeria)
  • Instinción (Almeria)
  • Juviles (Granada)
  • Lanjarón (Granada)
  • La Taha (Granada)[5]
  • Láujar de Andarax (Almeria)
  • Lobras (Granada)[6]
  • Murtas (Granada)
  • Nevada (Granada)[7]
    • Mairena (ELA)
    • picena (ELA)
  • ohanes (Almeria)
  • Órgiva (Granada)
  • Padules (Almeria)
  • pampaneira (Granada)
  • Paterna del Río (Almeria)
  • Pórtugos (Granada)
  • Rágol (Almeria)
  • Santa Cruz de Marchena (Almeria)
  • Soportújar (Granada)
  • Terque (Almeria)
  • Torvizcón (Granada)
  • trevélez (Granada)
  • Turon (Granada)
  • Ugíjar (Granada)
  • Válor (Granada)

De plus, sans tenir compte des divisions régionales officielles et en tenant compte des limites géographiques, l'histoire de chaque pays, certains auteurs[8][9] considéré également partie de la région:

  • Adra (Almeria);
  • Albondón (Granada);
  • albuñol (Granada)
  • Alcázar (actuellement Órgiva) (Granada);
  • Gualchos-Castell de Ferro (Granada);
  • Lújar (Granada);
  • polopos (Granada);
  • Sorvilán (Granada);
  • rubite (Granada);

qui sont situés dans la Sierra de la Contraviesa et la Sierra de Lújar, et aussi:

  • Berja (Almeria);
  • Dalías (Almeria);
  • El Ejido (Almeria);
  • enix (Almeria);
  • Felix (Almeria);
  • La Mojonera (Almeria);
  • Roquetas de Mar (Almeria);
  • vícar (Almeria);

qui ils sont dans la Sierra de Gador.

Le Alpujarras haute, moyenne et faible

D'un point de vue purement descriptive de vue, qui ne prend pas en compte tout type d'organisation administrative, politique ou physique de la région, il est de coutume de faire la distinction entre haute Alpujarra, Alpujarra moyenne et faible Alpujarras.[10]

haute Alpujarra

Il comprend les régions du sud Sierra Nevada, Jusqu'à Andarax, la vallée Guadalfeo, Sierra de Carchuna, Sierra de la Contraviesa, de la Hoya Berja, Sierra de Gador et le Campo de Dalias.

la haute Alpujarra, avec ses villages qui sont situés sur les côtés de Sierra Nevada, Il est la partie la plus connue de l'Alpujarras, les plus visités par les voyageurs et les touristes. Elle offre des paysages différents entre eux, parmi lesquelles se détache le Barranco (ravin) du Poqueira, où il y a trois pays différents: pampaneira, Bubión et Capileira. De la même manière, il se distingue Cáñar, Soportújar, La Taha-Pitres, Pórtugos, Busquístar, trevélez, Juviles, Los Bérchules, Mecina Bombarón, Yegen, Válor, Laroles, Bayárcal, Paterna del Río, Láujar de Andarax, Padules et Canjáyar (Ces trois derniers appartiennent à la haute Andarax).

Nell 'haute Alpujarra On y accède par Lanjarón, une ville thermale, et il sort, suite à une route étroite et sinueuse qui court au pied de la Sierra Nevada de l'est à l'ouest, en passant par Alhama de Almería et Gador.

faible Alpujarras

la faible Alpujarras Il comprend des zones qui se trouvent dans la vallée du Rio Guadalfeo (Órgiva, Torvizcón, Cádiar...) Et ceux de sierras côtière, de gualchos (Grenade) Jusqu'à Aguadulce. Ils appartiennent à faible Alpujarras tous les pays de la Sierra de la Contraviesa, y compris Adra, Berja, Dalías et El Ejido, enix, Felix, et certaines régions de vícar, La Mojonera et Roquetas de Mar.

médias Alpujarras

Il est souvent inclus dans faible Alpujarras, mais le petit parallèle de la chaîne de montagne et celle-ci intermédiaire entre la Sierra Nevada et la vallée de Río Guadalfeo est appelé Alpujarra moyenne. Il comprend Puerto Juviley, Almegíjar, Notaez, Cástaras, Nieles et Timar Lobras.

notes

  1. ^ Faustino Rodríguez Monteoliva, "Alpujarra" el, en Isla de Arriaran, nº 6, 1995, pp. 277-294.
  2. ^ Livre de Estilo de Canal Sur (anexo 4, p. 417, comarcas andaluzas). Liste définie par le Tourisme et du Sport de la Junta de Andalucía.
  3. ^ Il comprend les villages de Mecina Bombarón et Yegen
  4. ^ Il comprend le village de Nieles
  5. ^ Il comprend les villages de Pitres, Ferreirola, Atalbéitar, Mecina et Fondales
  6. ^ Il comprend le village de Timar
  7. ^ Il comprend les villages de Laroles y Juba
  8. ^ Cher Barrionuevo Lorenzo, Arqueología de la Alpujarra Baja, Almería, Instituto de Estudios Almerienses, 1986 ISBN 84-505-4202-2.
  9. ^ Tapia Garrido José Ángel, Historia de la Alpujarra Baja, Adra: Ayuntamiento D. L., 1989 ISBN 84-86862-13-2.
  10. ^ Par exemple, le nom officiel de la déclaration BIC, http://www.juntadeandalucia.es/boja/boletines/2005/223/d/updf/d26.pdf

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Alpujarras


liens externes

fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller