s
19 708 Pages

Albatros L 83
description
type avions de transport
équipage 2
fabricant Allemagne Albatros
Les échantillons 2
Les dimensions et poids
longueur 13,22 m
envergure 25,0 m
poids de charge 2765 kg
propulsion
moteur un Junkers L5
puissance 350 PS (257 kW)
performance
vitesse de pointe 190 km / h

Les données extraites du site Aviation allemande 1919-1945[1]

entrées d'air civil sur Wikipédia

L 'Albatros L 83 était avions de transport, un seul moteur, et monoplan à aile basse, développé par 'compagnie d'aviation allemand Albatros Flugzeugwerke GmbH à la fin vingtaine d'années.

Produit en seulement deux spécimens, il opère dans le secteur civil au cours de la une trentaine d'années.

Historique du projet

A la fin des années vingt l'Albatros a décidé de commencer à développer un nouveau modèle pour le marché du transport civil à combiner avec un plus particulièrement des biens avions de transport, les deux avions de passagers produit depuis le début de la décennie, le monomoteur Albatros L 58 7 sièges et le bimoteur L 73 8 sièges. projet de bureau technique d'entreprise Confiée, identifié par la société L 83, a été caractérisée par un réglage des temps classiques, une hélice tracteur monomoteur, avec voilage monoplan à aile basse, caractérisé par un large fuselage qui a intégré la cabine de pilotage quad fermé et le compartiment arrière est destiné à la charge, et un train d'atterrissage Fixe.

Les spécifications techniques et la configuration interne fournie lui fait adaptée au rôle de avion postal et le transport de marchandises pour des routes à grande distance, ou que avion cargo pour les distances moyennes.[2]

technique

Le réglage retraitée L 83, pour le moment, classique pour le rôle dans lequel il était prévu: les avions à hélices monomoteur tracteur, monoplan à aile basse, avec le fuselage cockpit fermé et capacious train d'atterrissage fixe.

la fuselage, rectangulaire en coupe et effilée en direction de la queue, le mélange cabine de pilotage quatre sièges et le compartiment arrière destinés à la cargaison, et se sont terminées avant la caractéristique Archerie monodérive avec élément horizontal positionné à l'arrière et à l'avant de la verticale, la technique adoptée particularité dans la période d'autres modèles Albatros.

la voilage C'était un peu monoplan, trapézoïdale et une faible plante montés sur le fuselage, caractérisé par une partie centrale à laquelle les deux panneaux d'aile ont été connectés à la même qui a donné un profil dièdre positif, et identifié la structure duralumin à un revêtement qui est également métallique.[2]

la train d'atterrissage bicyclo a un fixe, précédemment caractérisé par deux roues indépendant monté sur un ensemble tubulaire télescopique amorti à des éléments verticaux, intégrés à l'arrière par un sabot de support, également amorti, placée sous la queue.

La propulsion a été confiée à un seul moteur Junkers L5, un 6 cylindres en ligne Refroidissement liquide, placé sur le nez du modèle, enfermé dans un boîtier avec une ouverture « à clapet », une solution qui a permis un entretien plus facile par le personnel technique, et séparé de l'habitacle par une cloison de répartition de flamme. L'unité de puissance commande un 'hélice bipala hauteur fixe.[2]

histoire opérationnelle

Les photos et documents d'archives identifient le modèle, sans doute la première pour le plus petit nombre d'identification, inscrit D-2024 indiqué par le dévouement Adler.[1] (Aquila, en allemand). Photographié en face de l'avant de la structure compagnie aérienne Deutsche Luft-Hansa (DLH), on ne sait pas si elle avait également été pris en charge.

Le second spécimen, Werk.Nr 10186, a été enregistré D-2211 et repris en Février 1932 à Deutsche Verkehrsfliegerschule (DVS) GmbH, organisation paramilitaire illégale qui opérait dans les écoles de vol civil en Allemagne.[1]

Le modèle a été exposé au public au cours d'une série de spectacles aériens internationaux afin propagandiste par le Le nouveau gouvernement allemand au guide nazi pour améliorer leur technologie aéronautique.[2]

utilisateurs

Allemagne Allemagne

notes

  1. ^ à b c Aviation allemande 1919-1945, Albatros L 83.
  2. ^ à b c Flugsport 1931, p. 190.

bibliographie

  • (FR) Michael John H. Taylor, L'encyclopédie de Jane de l'aviation, 2e édition, Londres, Editions Studio, 1989 ISBN 0-517-10316-8.

magazines

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez