s
19 708 Pages

Albatros W.5
description
type hydrosilurante
équipage 3
fabricant Allemagne Albatros
Date premier vol 1916
Date d'entrée en service 1917
l'utilisateur principal Allemagne Kaiserliche Marine
Les échantillons 1
développé par Albatros W.3
Les dimensions et poids
longueur 13.1 m
envergure 22,7 m
hauteur 4,25 m
surface de l'aile 100 m²
poids à vide 2 263 kg
poids de charge 3665 kg
propulsion
moteur 2 Benz Bz.iii
puissance 150 PS (110 kW) chacune
performance
vitesse de pointe 133 km / h
Vitesse d'escalade 1 000 m (3 280 ft) Dans 20 min
armement
Mitrailleuses 2 Parabellum MG 14 calibre 7,92 mm[1]
missiles un torpille

Les données sont extraites de Avions allemands de la Première Guerre mondiale[2]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'Albatros W.5 était hydrosilurante bimoteur biplan puis développé par la société impériale allemande Albatros Flugzeugwerke GmbH en dix ans la XX siècle.

développement du précédent W.3, Il a été construit en petite série et adopté par les unités aériennes Kaiserliche Marine, la marine Empire allemand, au cours des dernières étapes de la Première Guerre mondiale.

Historique du projet

Après avoir marqué, le début de 1916, le biplan hydravions W.3, un bimoteur en configuration poussoir avec pour commencer le procès dans le lancement torpilles avec un avion, l'Albatros a décidé de lancer une nouvelle un autre améliorateur de développement.

Le modèle retenu l'approche globale de la précédente, mais a ajouté beaucoup de détails. Il a été décidé d'intervenir dans la voile, avec une aile maintenant légèrement à la flèche et qui intègre maintenant une paire de ailerons sur les deux plans des ailes et du fuselage, qui est maintenant le seul partiellement complété torpille accroché dans sa partie inférieure. De nouveau design aussi le dell'impennaggio élément vertical triangulaire et les flotteurs, plus maintenant. Légèrement différent aussi le positionnement des moteurs afin d'améliorer leur refroidissement.[2]

Elles ont été produites cinq échantillons (ID 845-849), livrés entre mai 1917 et Janvier 1918.[2]

technique

L'Albatros W.5 était un grand modèle qui, tout en conservant l'apparence générale de son prédécesseur W.3 et caractérisé par la configuration de l'aile biplan et le placement des moteurs en configuration de poussée, introduit quelques différences techniques.

la fuselage Il ressort de quelques photographies de la section rectangulaire et on mélange les deux cockpits ouvert en tandem avec l'une avant qui a reçu deux sièges adjacents; la même fin dans un Archerie mono classiquedérive n'a qu'une seule élément horizontal. Par rapport aux formes W.3 présenté d'éléments verticaux moins franches.

la configuration de l'aile ère biplan, Il dispose d'une lumière flèche, avec deux plans des ailes équipées ailerons, reliés entre eux par une double paire, deux de chaque côté, de montants interalari. L'aile inférieure a été coupée sur bord de fuite à l'intersection du mouvement des hélices des moteurs.

La flottaison a été assurée par une paire de grandes bottes reliée à la partie inférieure du fuselage à travers l'enveloppe tubulaire.

La propulsion a été confiée à une paire de moteurs Benz Bz.iii, un 6 cylindres en ligne Refroidissement liquide capable de fournir un puissance égale à 150 PS (110 kW), Positionné dans configuration poussoir en autant télécabines placé au-dessus de l'aile inférieure, l'aile inférieure reliée au fuselage et à travers une série de montants. Les moteurs ont été combinés avec un 'hélice deux lames en bois hauteur fixe grande.

L'armement offensive a été constituée par un seul torpille accroché à la partie inférieure du fuselage tandis que la défense a été confiée à une paire de mitrailleuses Parabellum MG 14 calibre 7,92 mm.[1]

utilisateurs

Allemagne Allemagne

notes

bibliographie

  • (FR) Peter Gray, Owen Thetford, Avions allemands de la Première Guerre mondiale, 2e édition, Londres, Putnam, 1970 [1962], ISBN 0-370-00103-6.
  • (DE) Günter Kroschel, Helmut Stützer, Die deutschen Militärflugzeuge 1910-1918, Wilhelmshaven, 1977 ISBN inexistante.
  • (DE) Heinz J. Nowarra, Die Entwicklung der Flugzeuge 1914-1918, München, Lehmanns, 1959, ISBN inexistante.
  • (FR) Michael John H. Taylor, L'encyclopédie de Jane de l'aviation, 2e édition, Londres, Editions Studio, 1989 ISBN 0-517-10316-8.

D'autres projets

liens externes